Rebondissement dans l’affaire Albert Ebossé
Déc15

Rebondissement dans l’affaire Albert Ebossé

  2 Like(s) Albert Ebossé, footballeur camerounais décédé le 23 août 2014 sur un stade de football, à Tizi-Ouzou. A l’époque, la version officielle avait annoncé que le joueur de la JS Kabylie était décédé suite à un jet d’un morceau d’ardoise, qui avait heurté sa tête. Mais aujourd’hui, environ quatre mois après ce terrible incident, cette version est mise à mal par un rapport indépendant présenté samedi par la famille du défunt, qui a notamment effectué une contre-autopsie. Et les conclusions de ce rapport font froid dans le dos. « Albert Ebossé est décédé des suites d’une agression brutale avec polytraumatisme crânien » écrit le rapport, qui rapporte les éléments d’une autopsie réalisée par Mouné André, médecin anatomo-pathologiste à l’hôpital militaire de Douala. « Nous avons constaté une série de cinq lésions assez patentes qui ne corroborent pas avec la thèse avancée dans un premier temps par les autorités algériennes qui laissaient croire que le joueur aurait été tué par un projectile lancé depuis les gradins » affirme le médecin, dans des propos rapportés par le site Afrik.com. « Percer le mur du silence des autorités algériennes ». Voilà l’objectif des deux avocats de la famille Ebossé. De ce fait, les avocats de la famille Ebossé, le Camerounais Ruben Billap et le Français Jean-Jacques Bertrand, dénoncent une « agression terrible, certainement à plusieurs en rentrant dans les vestiaires ». L’avocat français a annoncé qu’il compte désormais passer à l’action. « Nous voulons que les autorités sportives prennent leurs responsabilités. Nous allons saisir la FIFA du litige que ce joueur a avec son club car celui-ci fait aujourd’hui silence total. Ses responsabilités doivent être jugées car un club doit garantir la sécurité à toutes les personnes présentes dans une enceinte sportive, en particulier les joueurs », conclut-il. Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Argentine : défigurée devant sa fille, pour un simple maillot !
Déc11

Argentine : défigurée devant sa fille, pour un simple maillot !

  3 Like(s) Drame en Argentine, une mère a été sauvagement attaquée par des hooligans, juste devant sa fille de huit ans, parce qu’elle portait le maillot du club rival… Ce terrible cliché montre la violence des coups infligés par des voyous à une mère argentine, qui se trouvait avec sa fille, après un match. Lorena Sabio, de Buenos Aires, avait emmené sa petite Altea voir la demi-finale aller de Copa Sudamericana (l’équivalent sud-américain de la Ligue Europa), entre les clubs rivaux de Boca Juniors et River Plate (futur vainqueur de la compétition), le 27 novembre dernier au « Monumental ». Mais leur soirée s’est vite transformée en cauchemar quand, sur le chemin du retour, un « fan » de Boca a vu Madame Sabio avec le maillot de River sur les épaules. Il s’en est alors suivi une attaque vicieuse, sauvage et délibérée sur une maman impuissante de 33 ans. Cette dernière est maintenant marquée à vie physiquement et aussi, sans aucun doute, mentalement. « Je venais de passer une belle journée avec ma fille, notre équipe avait gagné contre Boca (1-0)… Il (son principal agresseur) est venu vers moi et il m’a frappé à la tête. Tout simplement. Je ne pouvais pas le croire… J’étais allongée sur le sol, à peine consciente, et il m’a averti de rester là et de ne pas aller à la police » a-t-elle raconté à la presse locale. Aucune arrestation n’ayant été effectuée alors que ces hooligans sont connus des services de police, la mère a publié des photos de ses blessures sur les réseaux sociaux, accompagnées de ces quelques lignes : « Ils m’ont menacé, mais que peuvent-ils faire de plus ? Ils ont déjà ruiné mon visage… Il me faudrait des dizaines d’opérations pour recouvrer la santé, mais je ne peux pas, je n’ai pas les moyens. Ma fille fait des cauchemars… Cet homme est fou et, à moins que quelqu’un ne l’en empêche, il continuera probablement. Jusqu’à ce qu’il tue quelqu’un, sans doute » a-t-elle témoigné. Tout simplement scandaleux… Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Coupe du monde, faites vos...

Lire la suite
Le Roi Pelé va mieux
Nov28

Le Roi Pelé va mieux

  0 Like(s) Après l’alarme suscitée par son transfert un peu plus tôt dans un service spécialisé de l’hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo, la légende du football brésilien, Pelé (74 ans), et ses médecins, ont rassuré jeudi soir quant à l’évolution de son état de santé. «Le patient, Edson Arantes do Nascimento (Pelé), présente une amélioration de sa condition clinique et va continuer à recevoir des soins dans l’unité de soins intensifs», ont indiqué ses médecins, dans un communiqué publié dans la soirée. Pendant ce temps, le Roi Pelé s’exprimait via son compte Twitter : «Je vais bien (…) Grâce à Dieu ce n’est rien de grave», a-t-il écrit. «Je suis heureux de recevoir votre amour et votre soutien», a poursuivi l’homme aux plus de 1000 buts inscrits en carrière (1281 en 1363 matches professionnels), tout en se disant «pressé de passer des vacances en famille avant d’entamer la nouvelle année avec une santé retrouvée et de nombreux voyages internationaux programmés». L’hôpital a par ailleurs précisé la nature des soins prodigués à Pelé, placé «temporairement sous assistance rénale sans nécessité d’autres thérapies d’assistance». Selon son agent, Jose Fornos, interrogé par l’AFP, l’ancien joueur de Santos et du Cosmos New York «est conscient et peut bavarder», mais également «fatigué» par les nombreuses visites qu’il reçoit. Il a par ailleurs précisé que son traitement «peut durer huit jours.» C’est la deuxième fois en l’espace d’une dizaine de jours que Pelé est hospitalisé dans cet établissement, après avoir subi une opération pour des calculs rénaux le 13 novembre. Il y était alors resté deux jours. A sa sortie, il y a deux semaines, le champion s’était montré d’excellente humeur : «je suis prêt à jouer demain», avait-il plaisanté avec les journalistes. Il y a un peu plus de deux ans, le 15 novembre 2012, le triple champion du monde avait déjà subi une intervention chirurgicale, dans le même hôpital, pour la pose d’une prothèse de hanche. Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :La technique Alexander Bienfaits du sport chez l’enfantProduits allégés : Aident ils vraiment à maigrir ?Les bienfaits du sport chez l’adulteComment éviter le point de coté...

Lire la suite
Le football encore encore tué !
Oct01

Le football encore encore tué !

  0 Like(s)   La Grèce est sous le choc. Un supporter de 46 ans a perdu la vie lundi à Athènes, victime de la violence et de la bêtise qui, trop souvent encore, gangrènent le football.  Cinq ans jour pour jour après la mort tragique de Brice Taton, supporter toulousain sauvagement agressé dans les rues de Belgrade, le football aura été prétexte à un nouveau déferlement de violence gratuite fatal à un homme. Kostas Katsoulis, 46 ans, est décédé ce lundi dans un hôpital athénien, victime d’une agression féroce deux semaines plus tôt à la fin d’un match de troisième division grecque. Supporter d’Ethnikos, un club du Pirée, il a été littéralement lynché par une trentaine de partisans d’Irodotos, formation basée sur l’île de Crète. « Un homme, après avoir lutté pendant deux semaines pour survivre, a perdu la vie aujourd’hui parce qu’il était allé voir son équipe favorite » a déclaré dans la journée le vice-ministre de la Culture et des Sports, Giannis Andrianos, via un communiqué de presse. « Sa mort devrait être la dernière de la longue série d’une violence insensée qui a gangrené nos compétitions sportives. Des suspects ont été arrêtés et seront présentés à la justice. L’Etat est en guerre permanente contre la violence sous toutes ses formes ». Yannick.   Les lecteurs ont également apprécié :COUPE DU MONDE 2014 : focus sur la GrèceEuro 2012 – Groupe A : la Pologne n’en profite pas … au contraire de la Russie (en direct de Cracovie)Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum...

Lire la suite
Le club de Leicester béni par des moines bouddhistes
Sep23

Le club de Leicester béni par des moines bouddhistes

  2 Like(s) Et si la victoire de Leicester City face à Manchester United, le week-end dernier, avait une explication ? Auteurs d’un incroyable retournement de situation dimanche, alors qu’ils étaient menés 3-1 peu avant l’heure de jeu, les joueurs de Leicester ont renversé la vapeur et se sont imposés 5-3. Selon le Mirror, les « Foxes  » auraient reçu un coup de pouce spirituel pour venir à bout des stars de Louis van Gaal. Une semaine avant le début de la saison, un chapiteau a en effet été érigé pour permettre à des moines bouddhistes de venir bénir les joueurs de Leicester au stade King Power. Depuis, ni Everton, ni Arsenal, et même Manchester United donc, n’ont réussi à s’y imposer.  Nigel Pearson, le directeur du club, a même remercié les moines avec le sourire : « J’espère que nous allons les voir plus souvent, ils peuvent venir toutes les semaines ! ». Buteurs face aux « Red Devils », David Nugent et Jamie Vardy, portaient des colliers avec des statues de Bouddha après leur victoire. Véritable intervention divine ou simple coïncidence ? Chacun aura son avis sur la question. Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
La clause particulière dans le contrat de Bielsa
Sep22

La clause particulière dans le contrat de Bielsa

  0 Like(s) Scène assez cocasse aujourd’hui lors de la conférence de presse de Marcelo Bielsa. Après la question d’un journaliste concernant les plans de l’entraîneur argentin, ce dernier a affirmé « ne pas apprécier les projets à long terme » et a enchaîné en informant l’assemblée qu’il n’a qu’un « contrat d’une seule saison, sans option pour une seconde », contrairement à ce qu’avait communiqué Vincent Labrune (Président de l’OM) à nos confrères de L’Equipe lors de l’arrivée de l’Argentin. El Loco a ensuite expliqué ses propos plus en détail : « je ne fais jamais de projection sur plusieurs saisons. C’est une volonté de ma part vis à vis du club, afin qu’il puisse tenir compte de mes particularités. C’est un geste de considération réciproque. Avec les contrats longue durée, les entraîneurs peuvent partir quand ils veulent et les clubs ne sont pas protégés. A Bilbao, j’ai fait la même chose alors qu’on me proposait deux ans la première année, et plus lors de la suivante… Si je n’exclue pas de prolonger ? Non, je ne confirme rien et n’infirme rien. Le football est aléatoire et le prestige des entraîneurs et des clubs conditionne la relation. J’estime que le prestige de l’OM est supérieur au mien ».  Interrogé ensuite, à juste titre, sur le fait que la LFP (Ligue Professionnelle de Football) n’accepte pas des contrats de moins de deux ans pour les entraîneurs, il a effectué un rétropédalage complet arguant que son contrat « courait sur deux années, mais avec une clause de résiliation automatique en juin prochain utilisable par les deux parties ». Il a alors ajouté qu’il « ne pouvait pas être plus clair », avec un petit sourire qui laissera libre cours à toutes les interprétations.  Cette annonce est une nouvelle surprise et une nouvelle étape dans la communication de Marcelo Bielsa, qui ne rechigne jamais à dire les choses comme il les voit, sans filet de protection et que cela fragilise ses dirigeants ou non. Cette résiliation automatique peut être également un moyen pour lui de renégocier son contrat en juin prochain, en mettant l’accent sur la nécessité de voir des promesses enfin se réaliser, élément sur lequel il a insisté précédemment.  Yannick.       Les lecteurs ont également apprécié :Règlement de comptes à l’OM !PSG: Ancelotti veut partir mais rien n’est...

Lire la suite
Le « nouveau Messi » est Sud-Coréen
Sep18

Le « nouveau Messi » est Sud-Coréen

  1 Like(s) Le FC Barcelone tient peut-être le futur Lionel Messi. Jeune attaquant sud-coréen né en 1998 et arrivé en provenance d’Incheon en juillet 2011, Seung Woo Lee a brillé dimanche avec son équipe nationale. En effet, le « nouveau Messi » fait actuellement parler de lui à l’occasion d’une compétition obscure qui se joue en Thaïlande : la Coupe d’Asie des moins de 16 ans. Auteur d’un doublé contre le Japon (2-0), avec notamment un impressionnant slalom dans la défense nippone sur son deuxième but (lien à la fin de l’article), traversant plus de la moitié du terrain comme Diego Maradona ou Lionel Messi avant lui, le nouveau prodige du Barça a permis à sa sélection de se qualifier pour les demi-finales de la compétition. N’allez pas y voir un simple coup d’éclat puisque le petit buteur (1,73 m), sous contrat jusqu’en 2019 avec le club catalan, avait déjà marqué lors des précédents matchs contre la Malaisie et la Thaïlande. Une côte qui commence à grimper pour le jeune Sud-Coréen (il compte désormais plus de 58 000 fans sur sa page Facebook) en attendant la finale de la compétition samedi prochain. La relève, elle pousse dans l’ombre des stars qui évoluent sous les ordres de Luis Enrique. Problème pour le Barça, Seung Woo Lee fait partie des joueurs visés par les sanctions infligées par la FIFA à l’encontre du vice-champion d’Espagne. Du coup, la nouvelle perle catalane ne pourra être utilisée avant sa majorité, le 6 janvier 2016. Slalom de Seung Woo Lee : http://www.youtube.com/watch?v=ObQ3SGrJJ00#t=71 A 55 secondes :   Yannick.   Les lecteurs ont également apprécié :NEYMAR FAIT RENAÎTRE SANCHEZLe FC Barcelone interdit de recrutement !La guerre Fc Barcelone face à la FIFATop 10 des plus belles femmes de footballeursBarcelone-Paris, l’affiche de...

Lire la suite
Michy Batshuayi, la nouvelle pépite de l’OM
Sep15

Michy Batshuayi, la nouvelle pépite de l’OM

  1 Like(s) Michy Batshuayi, ce nom ne vous dit peut être rien, mais il est considéré comme l’un des plus grands espoirs dans son pays (Belgique).       BIOGRAPHIE Né le 2 octobre 1993 à Bruxelles, Michy Batshuayi est un joueur de football belge d’origine congolaise. Il joue au poste d’attaquant à l’Olympique de Marseille (arrivé cet été en provenance du Standard de Liège). Dans sa jeunesse, il a effectué ses premiers pas sous les couleurs du R.F.C. Evere, puis du FC Brussels et enfin du RSC Anderlecht. Ce dernier l’ayant renvoyé pour mauvais comportement, il est alors attiré en 2008 par le Standard de Liège. Le 20 février 2011, Batshuayi fait ses débuts en équipe première, sous la direction de l’entraîneur Dominique D’onofrio, lors du déplacement à La Gantoise. La saison suivante, après avoir inscrit six buts en matchs de préparation, il fait ses grands débuts en Ligue des Champions sous la direction de l’entraîneur José Riga lors du match aller du troisième tour de qualification contre le FC Zurich. Il inscrit son premier but en match officiel pour le Standard de Liège le 15 décembre 2011 en Europa League, en déplacement au FC Copenhague (victoire 0-1 de son équipe). Progressant chaque année depuis ses débuts au Standard de Liège, Michy n’était pas loin du groupe définitif de Marc Wilmots (sélectionneur de la Belgique) pour fouler le sol brésilien et participer à la Coupe du Monde 2014. Pré-sélectionné dans la première liste, Batshuayi verra Divock Origi prendre sa place pour le mondial. Marc Wilmots déclarait : « Michy ne pense pas assez au collectif. Ce que je veux absolument éviter, c’est qu’un joueur joue sa carte personnelle au Mondial. Il craque un peu sous la pression pour l’instant ». Si l’été 2014 a mal débuté pour lui, il s’est fini en beauté avec sa signature à l’Olympique de Marseille pour 5 saisons. Le montant de l’opération avoisinant les 7 millions d’euros. CARACTÈRE FORT, MAIS TALENT INDÉNIABLE Ses anciens coéquipiers ne tarissent pas d’éloges sur lui et confirment le fort caractère du jeune belge (similaire à Balotelli pour certains), comme en témoignent les mots de son ex-coéquipier Igor de Camargo : « il est le meilleur… quand il veut. Il ne veut pas toujours. J’essaie toujours de l’aider pour les petits détails. Mais il n’écoute pas toujours… ».  Pour le journaliste Stéphane Pauwels, Batshuayi est meilleur que Lukaku (attaquant d’Everton et buteur incontournable de la sélection belge) : « C’est un grand talent. Il va vite, il est capable de marquer des deux pieds dans des angles improbables. Wilmots ne l’a pas pris à la Coupe du Monde pour des petits problèmes de comportement avec les Espoirs, mais il a tiré le Standard vers le haut toute la saison. Avec Bielsa, qui est un homme à poigne,...

Lire la suite
BPL: Un début de saison déjà complètement fou!
Sep13

BPL: Un début de saison déjà complètement fou!

  1 Like(s) Au soir de ce samedi de la 4 ème journée du championnat anglais, on peut voir compte tenu du classement et des résultats le championnat anglais n’est pas avare de spectacle depuis le début de la saison. En effet, que ce soit le match alléchant entre Manchester City et Arsenal ou la victoire surprise d’Aston Villa sur la pelouse d’Anfield , ce samedi outre-Manche a été riche en émotions.   Arsenal et City se neutralisent! Arsenal et Manchester City abordaient ce match avec quelques doutes au vu de leur récentes prestations que ce soit la défaite des Citizens sur leur pelouse face a Stoke City 1/0 ou le match nul face au promu Leicester pour les Gunners. Et pourtant c’est tout sauf un match d’équipes en manques de repères que l’on a vu cet après-midi à l’Emirates Stadium. Le début de match fut tonitruant notamment sous l’impulsion de l’équipe d’Arsène Wenger qui ont mené la vie dure pendant 20 bonnes minutes aux joueurs de Manuel Pellegrini. Ne trouvant que les montants par la recrue Danny Welbeck, l’équipe d’Arsenal cède l’ouverture du score sur l’une des uniques actions des tenants du titre par l’intermédiaire de Sergio Aguero sur une passe lumineuse de Jesus Navas. Dès le retour des vestiaires, l’animation offensive de l’équipe londonienne reprend du service et égalise de la plus belle des manières suite à une combinaison splendide entre Ramsey et Wilshere, et aussi étrange soit-il c’est ce dernier qui trouve le chemin des filets. Fort de cette égalisation, Arsenal prend la tête suite à une reprise de volée parfaitement exécutée par le néo-gunner Alexis Sanchez. Malheureusement pour les partenaires de Mathieu Debuchy qui a été victime d’une entorse à la cheville, Manchester City égalise suite à une tête victorieuse de Demichelis et ne fut pas si loin d’empocher les 3 points de la victoire après un poteau de Kolarov et un but en position illicite de Samir Nasri. Un résultat nul 2/2 pour un match d’une très forte intensité et qui a tenu toutes ses promesses. Diego Costa transforme Chelsea, Aston Villa et Southampton confirment Mais où sont passé les scores « Mourinhesques » de l’équipe de Chelsea? Après la victoire 6/3  la rencontre précédente face à Everton c’est par le score de 4 buts à 2 que s’imposent les Blues face à une étonnante équipe galloise Swansea qui n’aura pas démérité . En effet la nouvelle équipe de Bafé Gomis n’ont laissé que des miettes à une pâle équipe de Chelsea qui par on ne sait quel miracle rentrera au vestiaire sur le score de 1/1 après l’égalisation de Diego Costa sur coup de pied...

Lire la suite
Manchester United et les flocages, une grande histoire !
Sep10

Manchester United et les flocages, une grande histoire !

  0 Like(s) Visiblement, il n’y a pas que les joueurs mancuniens qui ont râté la rentrée (2 matchs nuls et 1 défaite en 3 rencontres de premier league), il semblerait que les employés de la boutique officielle de Manchester United soient, eux aussi, encore en vacances. En effet, un supporter, qui se faisait sans doute une joie d’avoir acheté en ligne le maillot de Radamel Falcao floqué du numéro 9, a vite déchanté en ouvrant son colis. Ce fan de United qui a déboursé environ 80 euros pour s’offrir ce maillot, a effectivement découvert le nom de « FLACAO » floqué au dos de sa tunique… Bien sûr, le « service flocage » mancunien, n’en était pas à son coup d’essai. Il y a quelques jours, suite au transfert d’Angel Di Maria en provenance du Real Madrid, le club anglais avait eu un autre problème : incapable de répondre à la très forte demande suscitée par l’arrivée du milieu de terrain argentin, la boutique des Red Devils avait vite été en rupture de stock de lettres « R ». Si l’ancien madrilène a tout de même pu effectuer ses débuts en Premier League avec un maillot portant son nom entièrement retranscrit et sans erreur (incroyable, non ?), cela n’a pas toujours été le cas pour d’autres joueurs. En 2012, le milieu de terrain brésilien Anderson avait été rebaptisé « ANDESRON ». Avant lui, même David Beckham, l’un des symboles de Manchester United, avait vu son « H » aspiré ! Ole Gunnar Solskjær, le « super sub », avait vu son nom écorché lui aussi. Inquiétant étant donné l’immensité du club de Manchester United. Soyons indulgents, les numéros étaient à l’endroit tout de même… Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Qui sera champion...

Lire la suite