Qui aura le ballon d’or cette année ?
Déc06

Qui aura le ballon d’or cette année ?

  2 Like(s) Ce jeudi 7 Décembre 2017, le nouveau ballon d’or sera élu ! Encore un duel entre Ronaldo et Messi ? Cela fait 8 ans que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi se partagent la ballon d’Or. En attendant le résultat, voilà une infographie avec les carrières des deux meilleurs joueurs du Real Madrid et de Barcelone ainsi que la liste des 28 autres candidats ! Infographie réalisée...

Lire la suite
Ronaldo, le retour aux sources
Mai22

Ronaldo, le retour aux sources

  6 Like(s) L’attaquant portugais du Real de Madrid , Cristiano Ronaldo s’apprête à disputer sa 3 ème finale de Ligue des Champions de sa carrière dans la ville de son premier club professionnel : le Sporting de Lisbonne. Voyons le sens qu’à cette finale pour le meilleur buteur actuel de la compétition. Une émotion toute particulière Arrivé à Lisbonne en 1997 , le portugais a en effet joué durant ses années juniors et est ensuite devenu professionnel de 2002 à 2003 avant de s’envoler pour l’Angleterre. C’est à travers ce club qu’il a pu exprimer ses qualités de jeu hors-norme pour son âge et qu’il fut déja annoncé comme le nouveau Luis Figo. Capitaine au jour d’aujourd’hui de la sélection portugaise , il est évident que le natif de l’ile de Madeire aura une envie particulière de triompher sur ses terres au moment d’entrer sur le terrain de Lisbonne , malgré que celui-ci soit le terrain du Benfica de Lisbonne , rival du Sporting. Retour en terrain (non) conquis Malgré cette popularité immense au Portugal , il serait mentir que de dire que Ronaldo arrive dans un environnement sans aspects psychologique négatif. En effet , l’Estadio da Luz a été le lieu de la finale de l’Euro 2004 qui a vu s’affronter la Grêce contre le Portugal du même Cristiano Ronaldo. Première compétition internationale pour l’ex-lisboète , qui malgré des prestations epoustouflantes , verra un dénouement tragique pour le tout jeune Ronaldo , qui ne pourra contenir ses larmes à la fin du match . Ces images du jeune prodige en pleurs ont fait le tour du monde et on peut être sur qu’elle seront encore la tête du Madrilène au moment de franchir la pelouse de ce stade. Une disette européenne depuis 2008 Le double ballon d’Or ( 2008 et 2013) , un des meilleurs joueurs de la planète depuis plus de 5 ans , n’a aujourd’hui a son palmarès qu’une victoire en Ligue des Champions , en 2008 à Moscou avec Manchester United contre Chelsea. Depuis , une finale perdue l’année suivante encore avec le club de Sir Alex Ferguson et puis 3 défaites en demies finales consécutives de 2010 à 2013. Malgré des stats individuelles phénomènales ( plus de 10 buts en C1 les trois dernières années) , Cristiano ne parvient plus à gagner cette coupe aux grandes oreilles qui fuit les Madrilènes depuis 2001. Un parcours collectif et individuel quasi sans-faute 16 buts , 4 passes décisives , Cristiano a établi un nouveau record de buts en une édition , il a su faire la différence notamment en demi finales avec un doublé contre le Bayern...

Lire la suite
Demba Ba sauve à nouveau Chelsea
Avr14

Demba Ba sauve à nouveau Chelsea

  0 Like(s) Après la qualification en demi-finale de Ligue Des Champions grâce à Demba Ba. Chelsea s’est déplacé aujourd’hui au Pays De Galles et plus précisément à Swansea. José Mourinho a titularisé d’entrée Demba Ba à la pointe de l’attaque des blues, ceci a porter ces fruits puisque l’attaquant a inscrit son deuxième but de la semaine. Demba Ba est t-il sous estimé ? Je pense que oui. Barré du terrain par des joueurs tels que Torres et Eto’o, l’attaquant n’a joué que des bouts de matchs mais a souvent montré de très belles actions. Il l’a d’ailleurs très bien prouvé lors de la rencontre de Chelsea face au PSG, avec une victoire nette de 2 – 0 pour les blues. La fin du contrat entre Chelsea et Demba Ba ? Le joueur aimerait serait fortement intéressé par la Ligue 1 et plus précisément par son club de cœur : le PSG. Et ce n’est pas sa récente déclaration qui dira le contraire : « Je veux quitter Chelsea, disputer 90 minutes, jouer le maximum de matches et m’amuser. Je n’ai pas joué beaucoup cette saison et je doute que les choses vont changer ici ». Cette confidence vient d’être publié dans un entretien donné au Sunday People. Affaire à...

Lire la suite
Kurt Zouma, un Desailly en puissance?
Avr14

Kurt Zouma, un Desailly en puissance?

  0 Like(s) Kurt Zouma : un destin porté vers la gloire ? La trajectoire de Zouma nous fait inévitablement penser à celle de Desailly. Puissance physique, agressivité dans les duels, jeu de tête, tacles ravageurs et détente monstrueuse font partie des atouts de ce jeune joueur talentueux. L’international français d’origine africaine, évolue en ce moment en défense centrale, chez l’AS Saint-Étienne où il a été entrainer depuis 2009. Son talent ayant été remarqué par les clubs internationaux, Zouma rejoindra dès la fin de saison 2014 Chelsea. Une histoire attypique Le monstre stéphanois à une marge de progression plus élevé que celle de Marcel, il débute à 16 ans en ligue 1 quand  » The Roc  » commence à 18 ans, il est appelé à 19 ans en sélection quand le ghanéen d’origine est appelé à 25 ans et il signe à 19 ans à Chelsea lorsque son ainé connait son premier grand club à l’âge de 25 ans. Le joueur d’origine centrafricaine a un jeu fait pour la premiere league et avec José Mourinho, le meilleur entraineur au monde capable de transformer de bons footballeurs en joueurs de classe mondiale (Hazard, Deco, Carvalho, Drogba, Varane), il peut prendre une nouvelle dimension. Le champion du monde des moins de 20 ans peut trés bien s’imposer dès sa première saison à l’image de monsieur ‘limpio » au Real Madrid car Terry est vieillissant, Cahill est bon sans être flamboyant et le Mou préfère visiblement David Luiz au milieu. Pourquoi pas une charnière Varane-Zouma à l’avenir sachant que Raphael Varane est comparé à Laurent Blanc ce qui pourrait nous rappeler d’excellents souvenirs et une complémentarité évidente avec la force physique de l’un et la science du jeu de l’autre même si Sakho et Mangala n’ont pas dit leur dernier...

Lire la suite
PSG : parviendront-ils un jour à gagner le jeu décisif ?
Avr09

PSG : parviendront-ils un jour à gagner le jeu décisif ?

  0 Like(s) Le Paris Saint Germain a été éliminé hier soir de la ligue des champions face à Chelsea. Outre l’élimination des Parisiens, une question peut se poser : Peuvent ils  gagné le jeu décisif, qui permettra à Paris de rejoindre les grands clubs d’Europe ? « Le stratège » face l’éternel recommencement Les cultures occidentales et américaines sont assez différentes sur plusieurs points. La culture des chiffres et des stats En 2011 est sorti le film « Le stratège » avec Brad Pitt comme acteur incarnant Billy Beane, un jeune joueur de base-ball qui devait être une future star. Le jeune Beane plaquera ses études pour s’engager auprès des Athletics d’Oakland. Mauvais choix pour Beane qui enchainera saison catastrophique sur saison catastrophique. Si Billy Beane ne fut pas bon en tant que joueur, il reprendra sa revanche en révolutionnant le base-ball. Sa technique, prendre des joueurs considérés comme de faible niveau, mais dont les stats révèlent leurs réels potentiels. Avec son organisation et un coaching intense, il arrive à en faire une équipe de champions. Pour sélectionner les joueurs, il s’allie avec un jeune statisticien tout juste sorti d’Harvard : Peter Brand. La culture des meilleurs joueurs Le PSG semble à l’opposé du système des Oakland Athletics. Ils prennent les meilleurs joueurs pour construire la meilleure équipe possible. Cette technique censé devoir leur permettre d’accéder au titre suprême ne semble malheureusement pas leur réussir pour le moment. Est-ce un problème de contexte ? La ligue 1 profite-t-elle au PSG ? Visiblement pas. En regardant l’approche des équipes adverses; plus dans du social que dans l’opposition. Au contraire de certains championnats étrangers, où les clubs mineurs croient en leur chance. Le tournant Lyonnais L’on attendait de Lyon de grands changements avec le départ de Gerard Houillier en 2007. Le club devait prendre de l’envergure et retrouver son niveau des années 2000. Pourtant, au lieu d’un entraineur étranger, Jean-Michel Aulas a décidé de choisir un certain Claude Puel pour entrainer l’équipe des Gones. Le nouvel entraineur réussit à mener son équipe jusqu’en ½ finale de ligue des champions, mais reste sur un bilan mitigé. L’actuel entraineur de Nice aura pris avec lui ses anciens acolytes de Lille : Jean II Makoun, Michel Bastos, Kader Keita et Mathieu Bodmer. Malgré l’apport de Lisandro Lopez , Lyon souffre très probablement de l’étiquette  « made in ligue 1 ». Lyon n’a jamais su progresser en Europe pour devenir un grand durant le passage. Contrairement à Paris qui a maintenant les moyens financiers et humains pour devenir un grand club Européen et, pourquoi pas, gagner la ligue des champions un jour. Lyon semble être une équipe trop Française, pas assez internationale...

Lire la suite
Le million de l’indécence ?
Mar22

Le million de l’indécence ?

  0 Like(s) En cas de victoire cette année en ligue des champions du PSG, ça sera 1 million d’euros par joueur. Vous allez me traiter de rabat-joie mais est-ce que ce million semble mérité pour le club Parisien en cas de succès ? Que touchent les autres clubs de football en cas de victoire finale ? Comparaison dans cet article nommé « le million de l’indécence ». La possible prime la plus chère de l’histoire Si Paris devient champion d’Europe – c’est tout le mal que l’on leur souhaite – les joueurs Parisiens toucheront 1 million d’euros en plus de l’honneur d’être champion et de porter la coupe. Même si en conférence de presse Laurent Blanc s’est amusé à remplir une grille d’euro millions, 1 million d’euros par tête, cela semble être assez indécent. Bien sur, récompenser le club Parisien via une prime est toujours logique dans le monde du sport, mais cette fois-ci le montant semble indécent. Bien qu’il n’y ait aucune règle sur le sujet, l’on peut comparer cette prime à celles touchés par les autres clubs. Pour rappel, lorsque Chelsea était champion en 2012, il a distribué une prime de 450 000€ à chacun de ses joueurs. Quant aux Munichois, la prime s’éleva à 600 000€ par tête. De gros montants donc qui ne semblent pas trouver de plafond. Est-ce une situation exceptionnelle, liée uniquement au football européen ? Lorsque l’on regarde les pratiques outre-Atlantique, on aperçoit de similitudes de primes, dans des compétitions comme le NHL (Ligue nationale de hockey) ou la NFL. Les sommes distribuées aux joueurs en cas de victoires sont justes astronomiques (je vous invite à regarder le film « Le stratège » avec Brad Pitt). La différence de salaire dans divers sports Inutile de vous refaire le couplet sur les Qataris – cela serait écrire pour rien – mais je voudrais apporter un autre éclairage en comparant 2 athlètes. Le premier, et non des moindres, est Zlatan Ibrahimovic, la superstar Parisienne. D’un autre coté, Aaron Rodgers, le quaterback des Green Bay Packers qui joue dans la formation de football Américain. Sans vouloir démériter la profession de joueur de football Américain, est-ce qu’il vous parait normal que ce joueur touche un salaire annuel de 22 millions de dollars ? Soit bien plus que notre Zlatan national ? Le football Américain est le sport roi au pays de l’oncle Sam. Il réunit des milliers de supporters dans les stades et sur les chaines câblées. Et avec des conditions d’entrainement extrêmes, ce sport est devenu le sport Américain où le dollar coule à flot. Cependant, est-ce que Argent rime-t-il avec Qualité ? Zlatan Ibrahimovic touche 15 millions par an, mais...

Lire la suite
Le point sur … Chelsea
Mar19

Le point sur … Chelsea

  0 Like(s) Le match opposant Chelsea à l’équipe de Galatasaray est à l’image de ce qu’a été l’année footballistique du club londonien. Mardi soir, c’est Chelsea qui a gagné (2-0), tout comme Mourinho qui a d’ores-et-déjà réussi sa saison : – Premier en Premier League avec 4 points d’avance (en attendant les matchs de Manchester City), – Qualifié pour les Quarts de Final de la Ligue des Champions Définition de la Mouriniade : Placer ses joueurs a priori n’importe comment pour qu’au final cela se révèle être une évidence. Placement des joueurs de l’équipe Gardien : Cech. Il n’a eu qu’un arrêt à faire hier soir, et l’a bien fait. Pour le reste du match, il aurait pu pique-niquer. La Défense Défenseur : Latéral droit -> Ivanovic . C’est la Mouriniade numéro 1 : Placer Ivanovic (titulaire indiscutable dans l’axe l’an dernier) à droite, et en faire l’un des meilleurs latéraux du monde. Intraitable et propre en défense, toujours au soutient de Willian en attaque. Quel dommage que la Serbie n’aille pas au Brésil cet été ! Défenseur central -> Cahill . Mouriniade Numéro 2 : Ecarter David Luiz au profit de Cahil. Et en faire le meilleur défenseur de Premier League actuellement. Hier soir, Cahill a été intraitable derrière, dans la pure tradition des défenseurs centraux britanniques. Il a même été buteur, sur corner. Défenseur Central -> Terry.  Mouriniade Numéro 3 : Remettre titulaire un vieux de la vieille qui cirait le banc l’an passé et en faire le capitaine de l’équipe. Un peu en dessous de Cahill, mais toujours en patron, avec l’influence nécessaire à tout Capitaine. Latéral Gauche -> Azpilicueta. Mouriniade numéro 4 : Placer Azpilicueta (titulaire indiscutable à droite l’an passé) à gauche. Et mettre au passage Ashley Cole à la retraite. Plus incisif offensivement que défensivement, il a cependant pesé sur la défense stambouliotte. Dommage que Marseille n’ai pas sû cerner l’incroyable potentiel de l’Espagnol. Le Milieu Milieu : Milieu Défensif -> Lampard. Mouriniade numéro 5 : Mettre Ashley Cole à la retraite, mais garder Frank Lampard (presque 36 ans) comme titulaire indiscutable et vice-capitaine. Cette Mouriniade là, on s’y attendait un peu, tellement les statistiques parle pour lui : Quand Lampard joue, Chelsea gagne 70% de ses matchs. Hier, ses copains étaient en formes, Franky n’a pas eu à forcer le talent. Pépère. Milieu Défensif -> Ramires : Le moins bon des Blues se le terrain. Emprunté physiquement, mal placé à la récupération, imprécis dans la passe et à contre-temps offensivement. Même l’attitude n’y était pas. Un match à oublier pour le Brésilien. Ailier Gauche -> Hazard : Hier, le moins flamboyant...

Lire la suite
Qui sera vainqueur de la ligue des champions 2014 de football?
Jan25

Qui sera vainqueur de la ligue des champions 2014 de football?

  0 Like(s) La ligue des champions est la plus belle compétition de football qui peut exister sur le continent Européen, réunissant le gratin des plus grands pays du continent occidentaux. S’il est bien sûr trop tôt pour dégager un favori on peut commencer à émettre des arguments. Arsenal Régulièrement qualifié pour les 1/8 de finale de la ligue des champions, les gunners ont fini deuxième de leur groupe à l’ultime journée de la compétition. Une deuxième place qui pourrait coûter car ils retrouveront leur ennemi « intime » le Bayern Munich champion d’Europe en titre. En revanche le temps des « vaches maigres » financières semble très loin, est ce qu’Arsenal peut-il prétendre à un éventuel sacre cette saison ? Rien n’est moins sûr en revanche si Arsenal élimine le Bayern Munich, ils pourront être pris au sérieux. Chelsea Il est loin l’exubérant José Mourinho, est-ce que l’expérience du Real de Madrid lui a-t-il été profitable ? Probablement. De retour dans le club qui l’a révélé le manager Portugais revient avec de très grandes ambitions sportives. Opposé au stamboulite de Galatasaray en 1/8 de finale de la ligue des champions, les Londoniens devront rester prudents, car une élimination surprise est rapidement arrivée. Manchester United L’héritage  de Sir Alex Ferguson est dûr à être supporté, David Moyes en sait quelque chose en grande difficulté sportive, Manchester n’a plus que la ligue des champions pour sauver sa saison sportive. Opposé face aux Grecs de l’Olympiakos les Mancuniens voudront faire mieux par rapport à l’année dernière, sorti par le Real de Madrid en 1/8 de finale. Manchester City La mayonnaise est-elle en train de prendre du côté de l’etthiad stadium ? Qualifié pour leur première fois de leur histoire en 1/8 de finale de la champions league, les Mancuniens n’ont pas été épargné au tirage. Ils seront opposés au FC Barcelone. Défi insurmontable pour la bande à Manuel Pellegrini ? Pas si sûr en sachant que l’entraineur Chilien a sur exaucer des miracles en C1 (avec Villareal et Malaga). Bayern Munich Actuellement en Europe les Bavarois sont la meilleure formation en Europe, presque surnommé la « dream team » les Munichois seront très compliqués à arrêter sur leur chemin. Amenés par une colonne vertébrale Nueur-Boateng-Scheweinstseiger-Muller-Mandzukic les Bavarois marchent sur l’eau en championnat. En revanche les Munichois vont devoir s’adapter en Europe car les Munichois devront affronter une nouvelle concurrence renforcée. Bayern Leverkusen Sont-ils les petits poucets de cette saison ? C’est fort possible, le Bayer Leverkusen est sorti d’une poule forte compliquée face à Manchester United, Shaktar Donetsk et la Real Sociedad ? En Europe le Leverkusen a connu ses grandes heures au début des années 2000 surtout en atteignant la finale...

Lire la suite
Quel sera la prochaine destination de Robert Lewandowski ?
Déc28

Quel sera la prochaine destination de Robert Lewandowski ?

  0 Like(s)  C’est certainement le goaleador le plus sous-estimé d’Europe, pourtant Robert a réussi à devenir un attaquant très complet, finaliste l’année dernière de la ligue des champions il aura marqué la saison dernière 37 buts toutes compétions confondu. L’international polonais se retrouve en fin de contrat. Voici les possibles destinations: – Real de Madrid Le profil du Polonais pourrait intéressé Carlo Ancelotti. Un attaquant à bas coût capable de concurrencer Karim Benzema. Pourtant, le Real ne s’est renseigné que l’été dernier pour sa venue et il pourrait pencher son dévolu sur des pistes plus «prestigieuses» comme l’attaquant de Liverpool Luís Suárez et le Monégasque Radamel Falcao. Peut-être pas si galactique que cela le Lewa. – Fc Barcelone Une cible à bas coût au Barca, les supporteurs Catalans ont voté cette semaine pour élire leur cible du mercato d’été 2014, il s’agit de Robert Lewandowski. La piste est assez réaliste, le FC Barcelone s’est renseigné sur la venue du joueur l’été dernier. Au même titre que le Real de Madrid à l’époque, le Borussia Dortmund était enclin à le lâcher, mais le joueur ne souhaitait que le Bayern de Munich. Bis repetita cet été ? Affaire à suivre. – Chelsea Qui ne rêverait pas d’être sous les ordres de José Mourinho. Lewandowski pourrait s’adapter dans le jeu du portugais, en revanche Chelsea va devoir se délester de certains attaquant (Fernando Torres, Demba Ba) pour faire de la place à une possible venue du polonais dans les rangs Londoniens. – Arsenal Et si Arsène Wenger surprenait tout le monde ? L’année dernière, un certain Mesut Ozil débarquait chez les canonniers d’Arsenal à la surprise générale. Arsenal est à la recherche d’un attaquant après avoir pris la température du côté de la capitale espagnole pour le jeune avant-centre du réal Morata, est-ce qu’un transfert gratuit pourrait tenter Robert de signer chez les gunners . Peut-être. En tout cas Arsenal pourrait être une grosse côte. – Bayern Munich Les favoris pour la signature du buteur venu de l’Est est le Bayern Munich. Il a tous les éléments réunis pour accueillir Robert Lewandowski. Une place de titulaire quasi assuré, un haut salaire, un projet sportif très simple – c’est-à-dire tout rafler avec les Munichois. La seule ombre au tableau est Pep Guardiola qui ne semble pas enclin à sa venue. – Juventus Turin Au même qu’Arsenal, la Juventus de Turin pourrait être la grosse côte.  Mais attention, les joueurs venus de l’Est et qui ont réussi en série A se comptent sur les doigts d’une main (Marek Hamsik et un certain ballon d’or Andrei Schevtchenko). Après la Juve reste assez bien fourni...

Lire la suite
Le bilan des clubs français en coupe d’Europe
Déc26

Le bilan des clubs français en coupe d’Europe

  0 Like(s) Sur la ligne de départ ils étaient six. Saint Étienne, Nice, Bordeaux en Europa League, et Lyon, Marseille et le PSG en ligue des champions. Voyons quel bilan nous pouvons tirer de nos six représentants français en coupe d’Europe Nice L’OGC Nice termine l’exercice 2012-2013 à une probante quatrième place. Le « Gym » retrouvait la coupe d’Europe huit ans après sa dernière campagne Européenne en coupe Intertoto (2005). Les Niçois étaient opposés au Chypriote de l’Apollon Limassol. Au match aller les Niçois passent à côté de leur rencontre en s’inclinant 2-0 bousculés par une ambiance bouillante à Chypre. Au match retour les Niçois l’emportent 1-0 (29 août 2013), ils auront tout tenté pour inscrire un second but, mais le « Gym » n’y arrivera pas et sont éliminés fin Août. Saint Étienne Qui sont les meilleurs ?  Évidemment ce sont les Verts !!! Vainqueurs de la Coupe de la Ligue 2013, les Stéphanois se retrouvent face au Danois de Esbjerg. Le match aller est un match d’une telle maladresse au Danemark que les Stéphanois sont incapables de conserver le score et s’inclinent 4-3 en terre Danoise. Au match retour, les Verts doivent l’emporter pour se qualifier dans les poules de l’Europa League , mais Bayall Sall les condamnent en trompant Stéphane Ruffier portier Stéphanois quel dommage… Bordeaux Les Girondins auteur d’une belle campagne Européenne l’année dernière en s’inclinant face au Portugais de Benfica Lisbonne futur finaliste de l’édition 2013. Bordeaux se retrouve dans le groupe suivant ceux des Allemands de Francfort, les Chypriotes de l’APOEL Nicosie et les Israéliens du Maccabi Tel-Aviv. Un groupe visiblement dense, qui ne permettra pas au Bordelais de se qualifier pour les 1/16 de finale de la compétition. Outre un groupe pas évident à jouer, la manière laisse à désirer durant la campagne européenne des marines et blancs. Lyon En phase dégraissage les Lyonnais sont malgré tout parvenus à se qualifier pour le 3ème tour préliminaire de la ligue des champions. Opposé au vice champion de Suisse les Grassopher de Zurich, les Lyonnais s’imposent par deux fois 1-0. Opposé cette fois ci aux Espagnols de la Sociedad, Lyon aura été baladé dans cette double confrontation deux fois 2-0. Repêché en Europa League, Lyon parvient à se qualifier en 1/16 de finale en terminant en tête de leur groupe face aux Espagnols du Bétis Séville, les Portugais du Vitoria Guimaraes et les Croates de Rijeka. En 1/16 de finale Lyon sera opposé à Odessa formation Ukrainienne qui aura sorti le PSV Eindhoven en phase de groupes, méfiance donc ! Marseille Une deuxième place basée sur un miracle, mais les miracles ne font pas tout dans...

Lire la suite
Ramos n’est-il pas Le Boss des défenseurs au monde ?
Mai03

Ramos n’est-il pas Le Boss des défenseurs au monde ?

  2 Like(s) Le Real de Madrid est éliminé mais il y a un joueur qui est sorti du lot et qui a fait preuve d’amour, de force de caractère, de dépassement de soi, il a pour nom Sergio Ramos Garcia. Né en Andalousie (Espagne), il porte le réal dans son cœur, un hommage mérite d’être rendu à ce joueur au talent remarquable, constant depuis 2007, au palmarès époustouflant et considéré par certains comme le meilleur défenseur au monde. L’âme du Real de Madrid Les images les plus marquantes et mémorables de la demi finale de C1 opposant Le réal de Madrid à Dortmund resteront les réactions de Ramos, d’abord après avoir inscrit le deuxième but du Réal où il galvanise son équipe et ensuite à la fin du match où il pleure. Auteur d’un grand match, le défenseur y a cru jusqu’au bout, comme la majorité des supporteurs. Malheureusement les Merengues ne se sont pas qualifiés. Il symbolise à lui seul l’âme de l’équipe de Madrid. Sa détermination et sa rage de vaincre le pousse souvent à se surpasser. Véritable leader sur le terrain, il apporte, que ce soit au Real ou en sélection, son expérience et son moral d’acier.   Toujours présent lors des grands rendez-vous Certes les Merengues sont éliminés, mais les doutes des sceptiques quant au fait que Ramos est l’un des meilleurs, sinon le meilleur défenseur au monde ont du s’évaporer. En effet, le meilleur défenseur de la saison 2011-2012 en Liga a fourni une prestation hors pair et de haut niveau comme souvent. Ramos qui retrouvait l’axe de la défense pour le match retour avait pour mission d’isoler le redoutable attaquant Robert Lewandowski de Dortmund. Mission accomplie avec brio. Il semblerait donc qu’il soit toujours présent dans les grands matchs.   Un joueur extrêmement polyvalent Certes, les avis divergent quant au fait que Ramos soit le meilleur défenseur au monde mais nous avons des raisons de croire qu’il l’est. Ils sont nombreux  à pouvoir prétendre au titre de meilleur défenseur du monde. On peut citer entre autres Thiago Silva, Kompany et Vidic etc. Mais ce qui caractérise ce joueur à vocation défensive c’est sa solidité, et surtout sa polyvalence. Le natif de Camas (Andalousie) a toujours le même rendement et ce quelque soit le poste qu’il occupe. Par ailleurs, il est aussi charismatique que Fernando Hierro et sa solidité défensive n’est pas sans rappeler à la Fabio Cannavaro. Un autre détail qui distingue  « El Cuqui » comme on l’appelle dans le vestiaire madrilène des autres est qu’il fait partie des défenseurs qui marquent le plus de buts au monde (53 buts en...

Lire la suite
Barcelone-Paris, l’affiche de rêve
Mar23

Barcelone-Paris, l’affiche de rêve

  0 Like(s) Mamadou Sakho a commandé un menu barcelonais bah il a été servi. Le choc de ces huitièmes de finale de ligue des champions opposera la meilleure équipe au monde face à la plus belle ville et le club le plus riche au monde. Coté espagnols, c’est un match comme un autre mais pour nous français, on ne pouvait pas s’attendre à meilleur affiche, un parc à guichets fermés, des billets s’arrachant parfois à plus de 1000 euros, c’était du jamais-vu pour la billetterie parisienne si bien qu’on aurait largement pu remplir le Stade de France ce qui va sans doute remettre en cause l’avenir du Parc des Princes car les qataris veulent un nouveau stade ultramoderne de 60 000 places afin d’avoir des recettes supplémentaires surtout en vue du Fair-Play-Financier alors que les historiques du club veulent uniquement une rénovation du stade sans agrandissement possible. C’est le premier « Big Match » que va disputer cette équipe parisienne version QSI. Paris va jouer en contre-attaque, son style de jeu préféré et bénéficier d’espaces qu’il ne trouve pas en Ligue 1 mais a-t-il la capacité de résister défensivement à la furia catalane ?   Le match d’une vie Paris va affronter ce qui se fait de mieux au monde, l’équipe à éviter absolument au tirage (des rumeurs de tirage truqué on fait leur apparition, on accuse l’UEFA d’avoir tout fait pour que le Barça et le Real ne se rencontre pas en quarts et qu’ils ne rencontrent ni la Juve, ni le Bayern), ce qui témoigne aussi du manque de prestige à l’échelle européenne du PSG mais cela peut-être une source de motivation supplémentaire pour les joueurs qui auront à cœur de prouver qu’ils sont maintenant une grosse team. Les parisiens donnent l’impression de pouvoir battre n’importe qui en un match mais cette rencontre leur servira aussi à séparer la distance qui leur manque pour remporter cette fameuse ligue des champions et devenir un jour la meilleure équipe au monde. Se qualifier serait un immense exploit presque un miracle pour une équipe absente des quarts depuis 18 ans, on peut évaluer les chances parisiennes à 20%. Paris brille plus par sa solidité défensive que par sa qualité de jeu assez médiocre, la clé du match où plutôt les clés seront la capacité à contenir Léo Messi car il peut renverser le match à lui tout seul et à ressortir proprement les ballons afin de mettre en danger le Barça par des contres. Le PSG possède les joueurs capables de conserver le ballon même sous pression avec Lavezzi, Ibrahimovic (peut-être absent à l’aller),Verrati ou Thiago Motta. Il faudra...

Lire la suite
LE PSG PEUT-IL GAGNER LA LIGUE DES CHAMPIONS ?
Déc04

LE PSG PEUT-IL GAGNER LA LIGUE DES CHAMPIONS ?

  0 Like(s) Avec ses moyens financiers astronomiques, Paris est devenu le club le plus riche au monde tout cela dans la plus belle ville du monde. Néanmoins, le PSG version Qatari peut-il, dès cette saison, espérer réaliser un beau parcours en LDC. Penchons nous sur leurs arguments mais aussi leurs défauts. Non, Paris ne peut remporter la ligue des champions dés cette année : Paris ne possède pas encore cette fameuse expérience de la ligue des champions en comparaison avec des équipes comme Barcelone, Manchester United, le Real Madrid ou le Bayern Munich car la formation d’Ancelotti retrouve la champion’s league après 8 années d’absence. Certains joueurs de l’équipe-type comme Verratti, Matuidi, Jallet, Sakho et Sirigu découvrent en outre cette compétition. L’expérience ne s’achète pas mais s’acquiert. Maxvell et Thiago Motta sont d’ailleurs les deux seuls joueurs à avoir déjà remporté cette compétition. Paris est bien trop dépendant de leur meilleur joueur, Zlatan Ibrahimovic, bien plus que le Barça de Messi, le Real de Ronaldo, le Bayern de Ribéry, Manchester de Rooney. Tous les clubs sont dépendants de leurs meilleurs joueurs mais Paris donne l’impression de ne pas trouver la solution sans Zlatan cette saison. Cela devrait être insuffisant pour pouvoir remporter ce trophée. Zlatan Ibrahimovic est un joueur phénoménal mais son fort caractère et ses sautes d’humeurs paralysent les autres joueurs comme Javier Pastore, qui, avec les nombreux décrochages de Zlatan, n’arrive pas à s’exprimer et se fait manger son territoire d’une certaine manière. Les autres joueurs se sentent obligés de lui passer le ballon sous peine de soufflante de sa part également. Paris rencontre de grosses difficultés contre les formations d’envergures un poil supérieures depuis le début de saison (défaites contre Porto, Saint-Etienne, Rennes, nul contre Marseille). Leur seule victoire de prestige reste celle contre Lille, encore une fois portée par un étincelant Zlatan Ibrahimovic.   Oui, Paris peut remporter la ligue des champions dès cette année : Avec un tirage au sort clément, l’espoir est de mise car le Barça est l’épouvantail et semble la seule équipe au dessus du lot mais pour le reste Paris a les moyens de rivaliser avec les autres cadors de la compétition. Cette équipe parisienne a fière allure et possède un effectif assez complet, un grand entraîneur en la personne de Carlo Ancelotti, déjà vainqueur de la compétition, un grand gardien, une défense de haut niveau, des spécialistes de coups de pieds arrêtés comme Ibrahimovic ou Alex, un grand buteur et quelques joueurs autour comme Lavezzi , Menez ou Nene, capables de faire la différence individuellement à tout moment. Paris dispose sans doute de tous les arguments nécessaires pour remporter la coupe aux grandes oreilles. On...

Lire la suite
Ligue des champions: Le Barça à terre, le bayern à la maison
Avr26

Ligue des champions: Le Barça à terre, le bayern à la maison

  0 Like(s) Barcelone et le Real, favoris avant le coup d’envoi des demi finales, devaient renverser la tendance devant leur public pour espérer se retrouver pour l’ultime clasico de cette saison: une finale de la plus prestigieuse des compétition à Munich. C’était sans compter sur les troubles-faits anglais et allemands.   Chelsea, un but à défendre Chelsea se déplaçait au Nou Camp, dans une enceinte toute acquise à l’ogre barcelonais, défait 1 semaine plus tôt à Stamford Bridge malgré une domination écrasante (72% de possession de balle, 2 poteaux…). Les bookmakers et consultants télé ne donnaient pas cher de la peau du club de Roman Abramovitch. Auteurs d’une saison moyenne (6e à 4 points du 4e Newcastle, malgré une qualification en finale de la Cup contre Liverpool), les Blues jouaient une grande partie de leur fin de saison dans l’enceinte barcelonnaise, presque imprenable cette saison (le Barça n’a perdu que contre … le Real cette saison à domicile, alors que seuls le Milan AC, le FC Séville et encore le Real Madrid ont rapporté le point du nul, toutes les autres équipes ont perdues). Le barça jouait lui aussi gros après sa défaite face à l’ennemi madrilène synonyme d’adieu à la Liga. Au niveau du jeu, aucune surprise. Les blaugrana se ruent à l’attaque et Chelsea comment à garer le bus devant les buts de Cech. Heuresement Messi ne cadre pas dès la 3e. Le même scénario que l’aller semble se réécrire, mais on ne voit pas comment le FC Barcelone n’arriverait pas à ne pas trouver le chemin des filets en 180 minutes. Terry pète un plomb Le but de Busquets arrive logiquement à 10 minutes de la pause. Une défense bien regroupée mais dépassée par la vitesse du jeune Cuenca, qui réussi à centrer dans une forêt de jambe. Busquets n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. On se dit alors que c’est le début de la fin pour Chelsea, à moins d’un contre assassin de Drogba, et encore il faut être optimiste pour les joueurs de Di Matteo. Ca s’empire peut après, l’arbitre arrête le jeu sans raison apparente et se précipite vers le capitaine de Chelsea, John Terry. Rouge pour l’anglais, après que les caméras montrent un coup de genou violent et gratuit dans le bas du dos d’Alexis Sanchez. Pourquoi un joueur expérimenté comme John Terry (72 sélections et presque 400 matchs en Premier League quand même) se permet de risquer la qualification de son équipe avec un geste tel que celui là ? Et Ramires déborda… Le second but du barça arrive comme une suite logique, Iniesta marque un...

Lire la suite