Le Hurling – Le GAA Pour Les Nuls, épisode 2
Oct08

Le Hurling – Le GAA Pour Les Nuls, épisode 2

  0 Like(s) Le GAA, L’Association athlétique gaélique, est une association culturelle irlandaise qui a pour but de promouvoir la culture gaélique à travers la culture et le sport. L’association gère ainsi les compétitions de quatre principaux sports : le hurling, le football gaélique, le handball gaélique et le rounder (adaptation locale du baseball). A cela s’ajoute le Camogie, variante féminine du hurling. Le hurling et le football gaélique sont les deux activités les plus populaires . Ils réunissent tous les dimanches d’été plus de 80.000 personnes à Croke Park, et les tickets se vendent parfois jusqu’à plus de 100 euros. Pour chaque sport, un championnat est d’abord organisé dans les 32 comtés. Le vainqueur de chaque comté participe alors au championnat provincial avant de pouvoir atteindre le stade national. Au total, l’association compte plus de 800.000 membres et près de 2.000 clubs sur tout le pays. Après le Football Gaélique, LePetitJournal De Dublin nous fait découvrir ici lès règles du Hurling ! Joué depuis environ 3000 ans, le hurling est un des sports les plus vieux du monde. Si vous avez compris le football gaélique, rassurez-vous, le Hurling est également régi par la GAA, l’association athlétique gaélique, et présente donc quelques similitudes. Le hurling féminin est appelé le Camogie. Tout d’abord, le terrain est le même (environ 140m de long sur 80m de large) et les cages sont les mêmes (cages de football avec un filet et un gardien surmontées de poteaux de rugby). Il y a également 15 joueurs par équipe : un gardien, six défenseurs, deux milieux de terrains, six attaquants. Seulement cinq remplacements sont autorisés par matchs. Un match de hurling dure 60 minutes, exceptés les matchs du championnat d’Irlande (le All-Ireland) qui durent 70minutes. Mais à la différence du football gaélique, le hurling se joue avec une crosse, appelée le hurley ou le caman, et une petite balle à peine plus grosse qu’une balle de tennis mais beaucoup plus dure, le sliotar. Hurley et Sliotar Maintenant que les bases du Hurling sont posées, que le jeu commence ! Pour réceptionner une balle qu’on vous a envoyé, c’est très simple, vous pouvez l’attraper dans votre main (vu la taille de la balle, la réception se fait forcément à une main). Mais si la balle est tombée au sol, vous ne pouvez pas simplement vous pencher et la ramasser ! Vous devez la soulever avec votre pied (comme en football gaélique), ou, plus simple, avec votre hurley (crosse). Maintenant que la balle est dans votre main, vous avez deux options : 1) La passe : Si vous décidez de faire la passe à un de vos coéquipiers, vous pouvez : –...

Lire la suite
Le Football Gaélique – Le GAA Pour les Nuls, épisode 1:
Oct02

Le Football Gaélique – Le GAA Pour les Nuls, épisode 1:

  1 Like(s) Le GAA, L’Association athlétique gaélique, est une association culturelle irlandaise qui a pour but de promouvoir la culture gaélique à travers la culture et le sport. L’association gère ainsi les compétitions de quatre principaux sports : le hurling, le football gaélique, le handball gaélique et le rounder (adaptation locale du baseball). A cela s’ajoute le Camogie, variante féminine du hurling. Le hurling et le football gaélique sont les deux activités les plus populaires . Ils réunissent tous les dimanches d’été plus de 80.000 personnes à Croke Park, et les tickets se vendent parfois jusqu’à plus de 100 euros.Pour chaque sport, un championnat est d’abord organisé dans les 32 comtés.Le vainqueur de chaque comté participe alors au championnat provincial avant de pouvoir atteindre le stade national. Au total, l’association compte plus de 800.000 membres et près de 2.000 clubs sur tout le pays. LePetitJournal De Dublin nous fait découvrir ici lès règles du Football Gaélique! Si pour vous aussi le football gaélique évoque un mélange incompréhensible de football et de rugby, voici quelques clés pour mieux comprendre… Sachant que rien ne remplace la pratique! Le football gaélique se joue sur un terrain de forme rectangulaire mesurant entre 130 et 145 mètres de long et entre 80 et 90 de large. En comparaison, un terrain de rugby a une longueur de 100 mètres maximum (ou 144 mètres avec les zones d’en-but de 22 mètres maximum chacune) pour une largeur maximum de maximum 70 mètres. Le terrain comprend des cages en forme de H, une sorte de mélange entre les cages de football, avec un gardien et un filet, surmontées des poteaux de rugby. En Irlande, il se joue à 15 contre 15. Mise en situation : l’attaque ! Imaginons que vous êtes un joueur sur le terrain, et que quelqu’un vient de vous faire une passe à la main. Pas de panique ! Le ballon arrive donc en l’air. Vous avez deux possibilités : soit vous attrapez le ballon avec vos deux mains (jusque-là rien de compliqué)soit vous ne courez pas assez vite, ou la passe était mauvaise, et le ballon tombe au sol. Pour le ramasser, vous n’avez pas le droit de le prendre dans vos mains (et non trop facile !), vous devez réaliser un « pick-up », c’est-à-dire décoller le ballon du sol avec votre pied et l’envoyer dans vos mains. Bravo, vous avez maintenant le ballon dans les mains ! Il faut maintenant en faire quelque chose. Encore une fois, deux solutions s’offrent à vous : [Lire la suite sur lepetitjournal de Dublin] Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même...

Lire la suite
Pour rester utile à l’entreprise, le coaching doit continuer à puiser dans ses racines sportives
Juin22

Pour rester utile à l’entreprise, le coaching doit continuer à puiser dans ses racines sportives

  4 Like(s) Merci beaucoup à Philippe Cosson pour cet excellent article sur les liens étroits entre le coaching d’entreprise et le sport ! Philippe et son équipe font entre autre du coaching pour managers depuis plus de 18 ans. Pour plus de détails, voir le site de sa société : AP PARTNERS. « Nous sommes tous des athlètes d’exception. La seule différence c’est que certains s’entraînent, et d’autres non » George A. Sheehan, médecin, athlète et écrivain LE COACHING MANAGERIAL TROUVE SON ORIGINE DANS LE SPORT Dès 1992 dans Coaching For Performance de John Whitmore, le premier auteur à succès du coaching s’inspire directement de l’entrainement sportif. En France, les pionniers du coaching Edouard Stacke et Vincent Lehnardt, s’inspirent de l’entrainement sportif et du développement personnel. L’image sportive à tout de suite séduit les entreprises car elle parle simplement de la performance et de ses ingrédients. Des intervenants talentueux comme Daniel Costantini entraineur de l’équipe de France de handball championne du monde, ou Daniel Herrero, chantre inspiré du rugby toulonnais, ont su établir un lien évident entre la performance et les pratiques des managers. L’un et l’autre ont entraîné des champions pour gagner des titres incontestables avant d’inspirer les pratiques de l’entreprise. A l’opposé, les approches se réclamant trop du développement personnel ont été perçues souvent et à tort, comme des formes de psychothérapie destinée à des managers en difficulté. CE QUI FAIT LA FORCE DU COACHING C’EST L’ENTRAINEMENT Le mot coaching lui-même se traduit par entrainement. Tout comme les programmes d’entrainement permettent aux sportifs d’améliorer leurs performances, un programme de coaching permet au manager de renforcer ses pratiques et d’en mesurer l’impact. Comme dans le sport, cette approche s’appuie sur l’accompagnement du coach qui favorise un épanouissement personnel technique, physique et mental. Le coaché apprend à mieux se connaitre et à mieux utiliser son potentiel. Comme pour la performance sportive, en pratiquant ses gammes sur le terrain, le manager renforce sa confiance en lui et s’approprie des compétences qui ont fait leurs preuves. Et enfin dans l’entreprise aussi, les champions font appel à des coachs reconnus pour leurs résultats. CONCLUSION L’origine sportive du coaching ouvre à l’entreprise un espace précieux : celui de la performance humaine des femmes, des hommes. Comme dans le sport, l’entrainement managérial offre une approche terrain permettant aux collaborateurs d’atteindre leurs objectifs en s’entraînant. 30 ans de pratique du coaching en entreprise et un dialogue continu avec les praticiens du sport et des arts nourrissent une conviction profonde : le coaching gagne à s’inspirer de toutes les disciplines conduisant à mieux comprendre la performance. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles...

Lire la suite
Sport stacking
Fév25

Sport stacking

  2 Like(s) Le sport stacking, entre rapidité et coordination, découverte d’un sport atypique. Melissa Gomez est une jeune femme qui fait partie de l’équipe nationale de Sport Stacking américaine. Elle a remporté dans cette discipline deux titres majeures au Etats-Unis en 2014 et 2016. Le Sport stacking a, en effet, connu ces dernières années, un nouvel élan, le faisant passer d’une simple activité, un loisir, à un véritable sport.  Melissa Gomez 1- Qu’est ce que le Sport Stacking? Le Sport Stacking est un sport d’origine américaine qui se joue individuellement ou en équipe. Ce sport consiste à empiler le plus rapidement possible des gobelets en respectant un schéma préalablement défini.  Il existe différents schémas à réaliser avec les cups, le nom que l’on donne aux gobelets. Le plus classique est le 3-3-3, c’est à dire neuf gobelets. L’objectif que doivent se fixer les stackers, le nom que l’on donne aux joueurs, est de réaliser un Upstack, soit une pyramide, à l’aide des gobelets tout en essayant de réaliser cette figure le plus rapidement possible. Le principe est le même pour les autres schémas, seul le nombre de gobelets change. Ainsi, l’épreuve reine de ce sport se joue avec douze gobelets, le Cycle Stack. Le record mondial pour cette épreuve est détenu par William Orrell qui a réalisé le Cycle Stack en moins de cinq secondes (4,578 exactement)! Cette discipline a été imaginée par Wayne Godinet. Les premières compétitions se sont déroulées en 1998 en Californie. Sport Stacking 2- Un équipement spécial  Le sport stacking, malgré les apparences, se pratique avec un équipement qui lui est propre.  Ainsi, le stacker doit impérativement se fournir en gobelets au prêt de la seule marque officielle qui existe, Speed Stacks, approuvée par la World Sport Stacking Association (WSSA). Ces gobelets se caractérisent par un trou et un rebord à l’intérieur de la paroi pour éviter que ces derniers ne collent entre eux lorsqu’ils sont assemblés. Enfin, pour mesurer sa performance, le stacker devra également se tourner vers Speed Stacks pour acquérir le système officiel de chronométrage. 3- Un sport aux vertus multiples Mis à part l’adrénaline que procure ce sport, le stacking, selon plusieurs études scientifiques, tend à améliorer l’ambidextrie ainsi que la coordination oeil-main des joueurs.  En effet, la vue doit être en coordination constante et parfaite avec le mouvement des mains pour permettre au joueur de réaliser de bonnes performances. Les études démontrent qu’une pratique régulière de cette discipline améliore entre autre le temps de réaction des joueurs qui deviennent donc, de ce fait, plus prompts à réagir. 4- Développement du sport  Sous l’impulsion de la WSSA depuis 2004, le sport...

Lire la suite
Où en sont les championnats européens ?
Jan25

Où en sont les championnats européens ?

  2 Like(s) Alors que la phase retour a commencé en Europe et en plein mercato hivernal, faisons un point sur les 5 championnats majeurs : surprises, suspense et places européennes. Premier League (Angleterre) : C’est assurément le championnat avec le moins de suspense en haut du classement tant Liverpool semble intouchable (67 points sur 69 possibles) devant Manchester City. Leicester, porté par un grand Jamie Vardy pointe à la troisième place alors que Chelsea et Manchester United occupent le reste des places européennes. Le Tottenham de José Mourinho semble avoir trouvé une nouvelle dynamique mais Arsenal (10ème) devra faire mieux pour espérer rejoindre le Big Six. A noter que Wolverhampton et Sheffield United, récents promus, réalisent une très belle saison et restent en embuscade. Ligue 1 (France) : Le PSG figure logiquement en tête mais le dauphin marseillais effectue un exercice plus que satisfaisant sous les ordres d’André Villas-Boas, pointant à 8 longueurs et bien parti pour retrouver la Ligue des Champions. Rennes confirme une bonne période en complétant le podium et Nantes, sûrement pas attendu aussi haut, s’accroche à la Ligue Europa. A l’heure où seulement 7 points séparent le 4ème du 15ème, des équipes ont encore des cartes à jouer comme Lille tandis que Lyon (7ème) et Monaco (9ème) vont tenter d’inverser la tendance en deuxième partie de saison. Série A (Italie) : La situation est aussi mouvementée de l’autre côté des Alpes : la suprématie de la Juventus (8 titres consécutifs) est contestée par le retour au premier plan de l’Inter, emmenée par Antonio Conte. Derrière, la Lazio est sur une impressionnante série de 11 victoires d’affilée, l’attaque de l’Atalanta fait très mal (50 buts en 20 matchs) et Cagliari (6ème) crée la surprise. Le Milan (8ème) a du mal à trouver de la régularité et Naples (11ème) s’enfonce peu à peu dans une crise qui pourrait laisser des traces. Liga (Espagne) : En Espagne, la rivalité Barça-Real fait rage au sommet puisque les deux formations comptent le même nombre de points en tête et se rencontreront le 1er mars au Bernabéu. L’Atlético et Séville, eux aussi à égalité occupent les dernières places qualificatives pour la Ligue des Champions. De leur côté, Getafe et la Real Sociedad sont pour l’instant légèrement en avance sur leur poursuivants dans la course à l’Europa League dont Valence qui peut espérer mieux qu’une actuelle 7ème place. Bundesliga (Allemagne) : On assiste ici à une saison surprenante mais pas moins intéressante : pour sa première saison du côté de Leipzig, Julian Nagelsmann devance le septuple champion en titre munichois (Bayern Munich) de 4 points. Rien n’est pour autant joué outre-Rhin...

Lire la suite
Les athlètes féminines sont sexy !
Juin04

Les athlètes féminines sont sexy !

  5 Like(s) Be strong, be beautiful Trois athlètes de l’équipe Olympique Britannique ont troqué leurs tenues de compétition contre des sous-vêtements pour prouver que les corps forts et musclés des athlètes féminines sont beaux. La campagne « BeStrongBeBeautiful » de Bluebella a pour but d’encourager les écolières à ne pas négliger le sport à l’école. En effet, une enquête a révélé que plus de la moitié des écolières du secondaire en Grande Bretagne abandonnent le sport après l’âge de 13 ans pour des raisons de « problèmes de corps » lorsqu’il se transforme, et de mauvaises expériences lors des cours d’EPS. Bryony Shaw, Steif Reid et Amber Hill veulent que les adolescentes sachent que les corps athlétiques de femmes sont beaux et qu’il n’y a pas de honte à être forte physiquement. Qui sont ces athlètes ?   Née en Nouvelle-Zélande, Stef Reid a remporté la médaille de Bronze aux Jeux Paralympiques de Pékin en 2008 en planche à voile. Elle porte maintenant les couleurs de la Grande Bretagne et a été médaillée d’argent en saut en longueur aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012. La Jeune femme a perdu son pied dans un accident de voiture à l’âge de 16 ans alors qu’elle était l’une des plus jeunes espoirs de l’équipe des moins de 18 ans de tirs (ball-trap). Stef Reid a gagné son ticket pour les Jeux Olympiques de Rio cet été, en grande partie grâce à sa médaille d’or aux Jeux Européens de Azerbaïdjan en 2015.                 Bryony Shaw a fait ses débuts aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 où elle a remporté la première médaille (de bronze) de planche à voile de l’équipe Olympique Britannique.           A à peine 18 ans, Amber Hill fait partie de l’équipe de tirs britannique pour les Jeux Olympiques de Rio cet été. La jeune sportive a gagné sa place aux JO en montant sur la plus haute marche du podium lors des Jeux Européens de Azerbaïdjan en 2015.         Les trois athlètes sont arrivées à Rio il y a quelques jours pour les Jeux Olympiques (où elles espèrent remporter l’or) qui débuteront le 5 août prochain.   Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Les sports les plus insolites au monde
Mai05

Les sports les plus insolites au monde

  0 Like(s) A l’approche de la coupe d’Europe de Foot et des Jeux Olympique d’été, le sport va bientôt faire la une de tous les médias. Nous avons dégoté quelques sports insolites dont vous n’avez surement jamais entendu parler !   Le Chessboxing Ce sport né en 2003 est un mélange de boxe anglaise (boxe où l’on échange des coups de poings au-dessus de la ceinture) et de jeu d’échec ! Le chessboxing est inspiré d’une bande dessinée Hollandaise de Henri Bilal. Le principe est simple : les deux athlètes s’affrontent sur un ring, sur lequel est également placé le jeu d’échec. Le match se déroule 11 rounds : 6 rounds de 4 minutes d’échecs alternés avec 5 rounds de 3 minutes de boxe.   Le hockey sous-marin Egalement appelé « Octopush », ce sport collectif se déroule en apnée dans une piscine. Deux équipes s’affrontent pendant deux mi-temps de 15 minutes chacune. A l’image du hockey sur glace ou sur gazon, le hockey sous-marin se joue avec une cross et un palet et les buts placés au fond de la piscine. Ce drôle de sport apparu dans les années 1950  en Angleterre,  a été repris et « réadapté » en Afrique du Sud et aux Etats Unis notamment, et se joue également en mers lorsque le fond est plat !   Le Kaninhop, un des sports insolites qu’on préfére ! Il s’agit d’une discipline sportive pour … Lapins ! (et oui le sport ce n’est pas uniquement pour les hommes).  Créer en 1970 par un éleveur suédois, le Kaninhop est une course de saut d’obstacles. Ce sport donne lieu à de nombreux concours (à l’instar des concours hippiques), principalement dans les pays nordiques où il est répandu. L’objectif pour le lapin est de franchir le maximum d’obstacles possibles, sans les faire tomber.   Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Le crossfit: mieux que la musculation !
Avr29

Le crossfit: mieux que la musculation !

  1 Like(s) Crossfit: un mélange de fitness, gym et haltérophilie Arrivé tout droit des Etats-Unis, le crossfit s’inspire du fitness, de la gym et de l’haltérophilie. L’objectif ? Développer sa masse musculaire naturellement avec une préparation musculaire intense (souvent utilisée par les sportifs de haut niveau ou encore militaire et pompier), mais surtout se défouler, apprendre à se connaitre et à connaitre son corps pour toujours dépasser ses limites.   A quoi ressemble une séance de crossfit ? A l’inverse des séances de gyms ou de fitness traditionnelles, une séance de crossfit c’est enchaînement d’exercices aérobiques pour lesquels vos muscles ont besoin d’oxygène car l’effort est long, et d’exercices anaérobiques c’est-à-dire qui demande un effort cours sans besoin d’oxygène pour vos muscles. Vous l’aurez donc compris, le crossfit vous fait travailler la force et l’endurance. Mais pas uniquement ! Ce sport fait travailler la souplesse, la coordination et la vitesse puisque que le but est d’enchaîner les mouvements rapidement et d’avoir le moins de temps de pause possible. Sauts, corde à sauter, poids à soulever ou à lancer, anneaux de gymnastique, tractions, pompes … Voilà de quoi faire travailler tout votre corps. Les exercices s’enchaînent et suivent un protocole précis. Cette vidéo se moque un peu des séances de gym peu variées mais vous donnera un meilleur aperçu d’une séance de crossfit.   Le crossfit est aujourd’hui aussi tendance que le fitness. Très répandu aux Etats-Unis, le crossfit arrive peu à peu en France et en Europe dans les salles de sports et de fitness.  Selon les salles et les accessoires à disposition les séances varient et se complètent. De quoi ne jamais s’ennuyer…   Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Lingerie Fighting championship, un sport très sexy
Fév02

Lingerie Fighting championship, un sport très sexy

  12 Like(s) Sauvage et sexy sont les maitres mots de la Lingerie Fighting Les adeptes du sport de combat apprécieront le spectacle : la lingerie Fighting championship rassemble 16 très belles lutteuses qui s’affrontent sur le ring en sous-vêtement. Cette petite tenue fait toute l’originalité de la compétition mais aussi l’un des tournois de sport féminin les plus contreversés. Et pourtant, les lutteuses restent déterminées à remporter cette compétition où “sauvage” et “sexy” sont les maitres mots. Avec des sous-vêtement en cuir ou dentelles, les combattantes mettent en avant tous leurs atouts pour séduire les spectateurs et leurs muscles pour intimider leurs adversaires. La 20e édition de ce tournois de lutte féminin s’est déroulé en Juin dernier au Etats Unis et a été suivis par 5 millions de spectateurs. L’épreuve de force a été présentée comme l’une des épreuves présentant «les plus passionnants matchs dans l’histoire de la lingerie de MMA moderne» grâce aux matchs où s’affrontaient les « stars » de la discipline telles que Maine Morgan et  Sheila.   Ronda Roussey : la future recrue de la Lingerie Fighting ? Aujourd’hui, l’organisation de ce spectacle féminin où s’affrontent les vedettes du WWE (Word Wrestling Entertainment) et le MMA (Mixed Martials Arts) cherche à recruter l’ancienne championne du monde de l’UFC (Ultimate Fighting Championship): Ronda Rousey si elle quitte la compétition  d’UFC. La championne médaillée aux Jeux Panaméiricains en 2007 puis médaillée de Bronze aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 n’est plus remontée sur le ring depuis sa défaite contre Holly Holm en novembre de 2015. Sportive de haut niveau et femme fatale, la belle a fait son apparition sur petit et grand écran et la couverture de Sport Illustrated en mai dernier (retrouver notre article ici).   D’autres articles qui vont vous plaire:  Sexy soccer 2016 Tous en sous-vêtements pour le « Undie Run » « Iron Land », le lieu du sport sexy Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Top 5 des informations/actualités sportives à retenir du weekend
Mar12

Top 5 des informations/actualités sportives à retenir du weekend

  2 Like(s) Entre le début des Jeux paralympiques, la boxe, puis le cyclisme, difficile de se retrouver dans cet amas d’informations sportives. Ne vous inquiétez pas, « Vive le Sport » retrace pour vous les principales actualités du weekend. Tournoi des Six nations La fameux « crunch » (match crucial) face à l’Angleterre, a été remporté par l‘équipe de France de rugby (22-16). Une seconde victoire d’affilée qui permet aux Bleus de remonter à la troisième marche du classement. Au stade de France, les hommes de Jacques Brunel se jouent de leur adversaire grâce à une défense tenace et un buteur en réussite, en l’occurrence Maxime Machenaud. Ils leur resteront encore un match la semaine prochaine pour espérer décrocher une possible seconde place au classement final. Pour cela, ils devront défier les Gallois à Cardiff, victorieux de l’Italie (38-14). De son côté, l’Irlande s’est assurée la victoire finale en dominant l’Ecosse à Dublin (28-8). Pour s’emparer du Grand Chelem, c’est-à-dire achever la compétition sans la moindre défaite, les Irlandais doivent vaincre les Anglais samedi prochain à Twickenham. Le XV de France remporte le «Crunch» face à l'Angleterre, son deuxième succès dans le Tournoi des Six Nations 2018 https://t.co/dfUDB75DOR pic.twitter.com/VefdUmw3qN — L'ÉQUIPE (@lequipe) March 10, 2018 Paris-Nice Comme l’an dernier, le coureur de la Sky, Davide de la Cruz, s’impose lors de la dernière étape à Nice. Comme l’an dernier, les marges entre le premier et le deuxième sont minimes. En effet, l’Espagnol Marc Soler (Movistar) devance le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) de seulement quatre secondes. Ce dernier, leadeur de la course jusqu’à l’arrivée, échoue d’un rien lors de la dernière étape. A noter que les Français ont été performants pendant l’ensemble de la compétition. Deux équipes françaises réussissent à remporter deux victoires d’étape chacune: Groupama-FDJ avec Arnaud Démarre et Rudy Molard, puis Direct Énergie avec Jonathan Hivert et Jérôme Cousin. La course au soleil marque la première grande étape de la saison des courses par étapes. Boxe: WBA-Super-welters Samedi soir a eu lieu le combat de la WBA (World Boxing Association) entre le Français Cédric Vitu et l’Argentin Brian Carlos Castano, dans la catégorie des poids super-welters (-69,9 kg). A ce jeu-là, c’est le vainqueur en titre, Brian Carlos Castano, qui s’est défait de son adversaire lors du 12ème round. Acculé et affaibli, le Français a dû jeter l’éponge, suite à la décision de l’arbitre d’arrêter le match. A la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, l’Argentin conserve son titre acquis en juillet dernier. Il s’agit de sa quinzième victoire d’affilée sur le circuit WBA. WBA-Super-welters : Cédric Vitu battu par Brian Carlos Castano https://t.co/Ig3BGXVKFl via @Eurosport_FR — BlogBoxe (@BlogBoxe) March 11, 2018 Ligue 1 Dans la...

Lire la suite