CDM 2014 : Le point sur les éliminés (4)

Cristiano Ronaldo CR7 Portugal
 
2 Like(s)

Quatre équipes ont rejoint les 12 équipes déjà éliminées, les deux derniers du groupe G et du groupe H. Retour sur le parcours de ces 4 équipes.

Portugal

3 ème Groupe G

Défaite 4/0 Allemagne- Nul 2/2 Etats Unis- Victoire 2/1 Ghana

Après L’Italie, l’Espagne et l’Angleterre, le Portugal a quitté prématurément la compétition dès la phase de poules. Timorée par les blessures (Almeida, Coentrao, Rui Patricio) la « Seleçao das quinas » n’a pas réussi à se sortir d’une poule très piégeuse composée de la meilleure équipe africaine de 2010 le Ghana et les Etats Unis toujours redoutable en Coupe du Monde. Ecrasée 4/0 lors de leur premier match face aux Allemands qui aura vu une expulsion évitable du défenseur Pepe,  leur nul contre les Américains ont réduit leur chance quasiment à néant. Ce match fut d’une grande intensité et le Portugal a seulement pu accrocher le match nul à la dernière seconde grâce à Varela. Condamné à l’exploit face au Ghana, les Portugais devront se contenter d’une toute petite victoire, un échec vu le nombre d’occasions que se sont procurés les joueurs de Paulo Bento. La star Cristiano Ronaldo n’aura pas ébloui la compétition comme on pouvait l’espérer et sans un grand joueur en forme, cette sélection est devenue une nation standard, basique et qui termine logiquement 3 ème de son groupe, somme toute logique.

Les + : Miguel Veloso

Les – : Pepe, Eder

Note : 9/20

 

Ghana

4 ème Groupe G

Défaite 2/1 Etats-Unis- Nul 2/2 Allemagne – Défaite 2/1 Portugal

Eblouissante lors de la Coupe du Monde 2010, la sélection du Ghana n’aura pas montré la même image au Brésil malgré un match au sommet face aux Allemands. Inexistants en première mi-temps face aux Etats Unis, le Ghana avait seulement réagi sous l’impulsion d’André Ayew et de Kevin-Prince Boateng. Ce même Boateng qui s’est vu expulser de la sélection suite à un conflit physique avec le sélectionneur tout comme Sulley Muntari. Tonitruant sur la fin de saison avec Sochaux et en match amical avec son pays, Jordan Ayew n’aura êté que l’ombre de lui même durant cette compétition au contraire d’Asamoah Gyan qui a été omniprésent sur le flanc de l’attaque. Certes son match contre les Allemands aura été une solide prestation, notamment avec Afful et André Ayew  mais le niveau de jeu de la sélection africaine n’était pas assez élevé pour prétendre à une qualification dans ce groupe relevé.

Les +: André Ayew, Atsu

Les -: Jordan Ayew, Rabiu, l’attitude de Boateng et Muntari

Note : 8/20 

 

Russie

3 ème Groupe H

Nul 1/1 Corée du Sud- Défaite 1/0 Belgique – Nul 1/1 Algérie

Certes il ne fallait pas s’attendre à énormément de spectacle venant de la part du sélectionneur Fabio Capello, mais on espérait voir un jeu offensif comme lors de l’Euro 2008, ce ne fut malheureusement pas le cas. Premier de son groupe des éliminatoires devant le Portugal, les Russes étaient présentés comme favoris pour la deuxième place derrière la Belgique dans ce groupe . Tenu en échec par les Coréens lors du premier match, avec une boulette immense du gardien Akinfeev, les Russes doivent s’incliner face à la Belgique après un match très décevant. Sans véritable star, la sélection de Fabio Capello n’a pas montré beaucoup de folie dans cette Coupe du Monde et malgré leur bon match face à l’Algérie, ils doivent se contenter d’un autre match nul et donc d’une troisième place qui parait logique au vu de leurs performances.

Les +: Glushakov, Kerzhakov

Les – : Kokorin, Akinfeev 

La note:8,5/20

 

Corée du Sud

4 ème Groupe H

Nul 1/1 Russie – Défaite 4/2 Corée du Sud – Défaite 1/0 Belgique

Mais où est donc passé la fluidité asiatique dans le jeu durant cette Coupe du Monde? Après le Japon, c’est la Corée du Sud qui termine bon dernier de son groupe avec un seul et unique point et ce n’est pas le résultat d’une malchance, bien au contraire. La Corée du Sud n’aura pas été dans son assiette durant cette compétition, présentant un jeu agressif et sans une combativité collective à toute épreuve comme elle nous avait habitué. Mis à part Son Heung-Min, star du Bayern Leverkusen, l’équipe coréenne n’a pas été au niveau des autres équipes, à l’image de sa défense et de son gardien lors de la lourde défaite face à l’Algérie de Vahid Halilhodzic. Une élimination dès la phase de poules pour les demi finalistes de 2002 qui aurait peut être mérité un meilleur résultat face à la Belgique mais qui ne pouvait prétendre à une qualification, la marche était trop haute ou trop loin..

Les +: Son

Les – : Park Chu Young, la défense

La note : 7/20

 

 

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Mehdi

Etudiant en formation pour devenir Préparateur physique , spécialiste tennis et football.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *