Allan Saint Maximin, un prodige à surveiller

  0 Like(s) Signer pro à 16 ans est chose rare mais signe d’une grande précocité et d’un talent hors-norme, le club se met aussi à l’abri pour ne pas se faire voler ses pépites et ainsi récupérer à l’avenir une somme conséquente. Entraineur dans les catégories de jeunes de l’ASSE, Nicolas Vaillant en parle en termes très élogieux : « Le phénomène. Ses dribbles déroutants lui permettent de casser les reins des défenseurs adverses. Dans cette catégorie d’âge, il est vraiment au-dessus. Il doit encore faire la part des choses pour savoir quand il doit dribbler ou passer le ballon. Mais il est tellement facile ». Puissant pour son âge, il est l’espoir le plus prometteur du centre de formation stéphanois, évoluant au poste d’ailier ou d’attaquant. Recruté par Saint-Etienne à 13 ans, il intègre dans le même temps l’INF Clairefontaine mais se fait malheureusement virer dés sa première année ce qui ne découragera pas le club de Saint-Etienne de le conserver. Après son exclusion, il effectue une année à l’ACBB en 15 ans DH, son ancien club, se voyant surclassé puis rejoint les verts. Sacré champion de France U17, il se voit récompensé de ses efforts et de son talent en étant retenu pour effectuer la préparation avec le groupe professionnel. Il est également international français U16, un gros talent en perspective. Les lecteurs ont également apprécié :Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Tour de France 2015 : ça commence demain !Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum !Il bat le record du monde avec un skateboard volant...

Lire la suite

La ligue 1, le championnat du futur ?

  0 Like(s) La ligue 1 et la Bundesliga sont des championnats en pleine progression contrairement au championnat italien qui n’a plus son lustre d’antan dû à ses difficultés financières, la vente de ses stars (Thiago Silva, Thiago Motta) et son manque de spectacle. Au niveau de l’attractivité, le championnat français a fait un bond en avant avec des investisseurs richissimes venus du Qatar et de la Russie et peut-être d’Azerbaïdjan. Paris et Monaco vise un recrutement de joueurs de haut niveau évoluant à l’étranger alors que Marseille cible les meilleurs joueurs français de ligue 1(Payet, Alessandrini). Les parisiens et les monégasques profitent des 2 agents les plus influents au monde, Jorge Mendes et Mino Raiola qui ont ramené les joueurs les plus importants de leur écurie (Falcao, Joao moutinho, James Rodriguez, Ricardo Carvalho pour Mendes, Ibrahimovic, Van Der Wiel, Maxvell pour Raiola, en attendant Nani et pourquoi pas Cristiano Ronaldo ou Mourinho dans quelques années). Avec son réseau italien, l’ancien de la vieille dame, Fabrizio Ravanelli va sans doute ramener des grands noms du championnat d’Italie ou des jeunes joueurs prometteurs à la recherche de temps de jeu. Des stars internationales : Avec Ibrahimovic, Falcao, Barton, Mutu et bien d’autres, le championnat attire dorénavant de grands joueurs à la renommée internationale, il y a 3 ans, on n’aurait jamais imaginé cela. Des stades modernisées : On a souvent critiqué les enceintes françaises mais un gros travail a été engagé en vue de l’euro 2016 organisé en France, ces dernières années, Lille, Valenciennes, Lyon, Nice ont obtenu le droit d’avoir un stade flambant neuf, ceux de Marseille, Lyon, Saint-Etienne, Paris et d’autres sont en pleine rénovation. Des entraineurs de haut niveau : l’arrivée d’Anceloti, la saison dernière a ouvert la voie à l’arrivée d’entraineurs réputés en France. Avec Claudio Ranieri, Laurent Blanc, Claude Puel et Philippe Montanier qui a réussi l’exploit de ramener la Real Sociedad en ligue des champions, les coachs sont rompus aux joutes du haut niveau, Fabrizio Ravanelli dit le « roi de la simulation » sera l’attraction, lui l’ancienne idole de l’Olympique de Marseille, ancien joueur de la Juve et de la sélection italienne qui fera ses premiers pas en tant que coach au sein de l’AC Ajaccio. Des clubs de niveau européen : Paris et Monaco peuvent maintenant aligner des formations capables de gagner la fameuse champions league et rivaliser sportivement et financièrement avec les plus grandes équipes européennes. Des équipes en bonne santé financière : Les équipes françaises sont réputées et obligés d’avoir des comptes sains notamment grâce à la DNCG, une bonne nouvelle avant l’arrivée du fair-play financier la saison prochaine. Des...

Lire la suite

Coman, la pépite parisienne

  0 Like(s) Sa coupe de cheveux ne passe pas inaperçu avec sa longue mèche colorée mais il faut plutôt regarder vers le talent balle au pied du jeune homme. On parle beaucoup d’Hervin Ongenda parmi les minots parisiens mais il pourrait bien se faire voler la vedette par Kingsley Coman, son cadet d’un an. Ce joueur extrêmement précoce est décrit comme un phénomène et comme le jeune le plus prometteur du Paris-Saint-Germain de l’avis des observateurs du club. Il fait ses débuts à 16 ans en ligue 1 cette saison, devenant ainsi le plus jeune joueur parisien de l’histoire à y évoluer contre Sochaux lancé par Carlo Ancelotti ce qui témoigne de son immense potentiel. Surclassé dans toutes les catégories de jeunes parisiens, il a participé cette année à la next gen (la ligue des champions des jeunes) avec les U19, se coltinant des mecs plus âgés de 2 à 3 ans mais cela ne l’a pas empêché de faire des misères et par la suite d’être sur les tablettes de la Juventus et de Manchester City, il côtoie également l’équipe de France U17 dont il s’impose comme l’élément majeur. C’est un excellent dribbleur, doté d’un gros pouvoir d’accélération balle au pied, d’une bonne qualité de passe et de frappe. Cette année, il fut élu meilleur jeune du centre de formation du PSG devant Adrien Rabiot notamment et a également signé son premier contrat professionnel, l’avenir de Kingsley s’annonce radieux. Les lecteurs ont également apprécié :Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Tour de France 2015 : ça commence demain !Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum !Il bat le record du monde avec un skateboard volant...

Lire la suite

Adrien Rabiot, l’élégant footballeur

  0 Like(s) C’est un des chefs de file de la génération 95 française avec Ongenda, Martial, Wesley Said annoncée comme très prometteuse. A 13 ans, lors du dernier stage d’entrée à l’INF Clairefontaine, ce milieu relayeur se fait repérer par Manchester City et y signe mais revient en France six mois plus tard car des accords passés entre lui et le club anglais n’ont pas été respectés. A 16 ans, il effectue son premier entrainement avec les professionnels du PSG. Il débute à l’âge de 17 ans en ligue 1, titularisé par Carlo Ancelotti pour la deuxième journée de ligue 1 car Rabiot impressionna son prestigieux coach lors des entrainements, il participe également au premier match de ligue des champions des parisiens contre le Dynamo Zagreb cette saison (victoire 4 à 0) devenant ainsi le plus jeune joueur de Paris à jouer en ligue des champions et réussissant 94 % de ses passes. Il dégage malgré son jeune âge 18 ans, une maturité et une force de caractère assez étonnante sans doute dû malheureusement à la paralysie de son père victime d’un AVC ce qui lui permet de garder les pieds sur terre et d’avoir une force mentale au dessus de la moyenne. La preuve il demanda à son club de le prêter car à son goût il ne jouait pas assez, sa demande fut exécuté et il s’en alla en prêt à Toulouse où depuis son arrivée, il joue sans cesse et montre de bonnes choses avec notamment un but magnifique contre Brest et 2 passes décisives en 13 matches. Il a ainsi compensé le départ de Moussa Sissoko à Newcastle de fort belle manière. A noter que sa mère est son propre agent, ce qui est plutôt rare dans le monde du football. C’est un gaucher, combatif et agressif à la récupération qui a beaucoup de facilité technique balle au pied, il est grand (1m88), voit très vite le jeu, possède une belle frappe de balle, une excellente qualité de passe et une grosse intelligence de jeu mais ce qu’on remarque le plus chez ce joueur, c’est sa classe et son élégance naturelle, sa conduite de balle la tête toujours haute, son toucher de balle digne des plus grands d’ailleurs Joey Barton dit de lui : « Un qui était très fort, c’est le gamin qui jouait pour Toulouse, prêté par Paris. C’est un joueur fantastique, très élégant à regarder. C’est le meilleur jeune que j’ai vu. Je ne sais pas pourquoi Paris l’a prêté, parce qu’à mon avis, il est meilleur que Verratti, et potentiellement que Thiago » Habituellement sélectionné en équipe de France des...

Lire la suite
Déjà plus de 500 pour Biyogo Poko
Mai06

Déjà plus de 500 pour Biyogo Poko

  0 Like(s) Après une première saison chaotique et transparente, André Biyogo Poko a déjà dépassée la barre des 500 minutes en Ligue 1 avec son club, Bordeaux. Cette saison, le milieu de terrain gabonais a déjà joué 18 matches (7 en titulaire / 11 en remplaçant) pour un total de 856 minutes. Biyogo Poko a donc dépassée la barre des 500 minutes en Ligue1 avec les Girondins de Bordeaux. Ceci est plutôt bien pour le Gabonais qui est passé par des moments difficiles l’année dernière (Aucun match disputé). Retour sur le parcours semé d’embûches d’André Poko.   UNE ARRIVÉE SURPRISE À BORDEAUX Le jeune milieu de terrain gabonais est arrivé à Bordeaux pour la première fois avec son équipe nationale pour disputer un match amical le 25 mars 2011 opposant les girondins à l’équipe nationale du Gabon. Au cours de cette rencontre, il inscrit l’unique but. Poko comme l’appelle ses amis est convié un mois après pour faire des essais avec le club aquitain. Il réussit les tests avant de signer un contrat professionnel en juin 2011 pour une durée de trois ans. UNE PREMIÈRE SAISON DIFFICILE La première saison de l’international gabonais est compliquée. Pièce maîtresse de l’US Bitam, club de première division Gabonaise d’où il vient et avec lequel il remporte le championnat et la coupe, il peine à s’imposer dans l’effectif bordelais. La présence de joueurs expérimentés tels que Plasil, Nguemo ou Sané l’empêche de s’installer au milieu de terrain. Résultat, Biyogo Poko ne dispute aucun match avec le groupe professionnel (Une seule apparition sur les feuilles de matches).  LA CAN 2012, UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE Malgré les moments ardus qu’il passe en club, Le « Makelele » du Gabon comme l’appelle son coéquipier Marc Planus est toujours convoqué en sélection. Il prend part à la coupe d’Afrique des nations 2012 (CAN) Co-organisée par son pays et la Guinée équatoriale. André dispute tous les matches de la compétition mais le Gabon s’incline en quarts de finale face au Mali lors de la séance de tirs au but. (Pour la petite histoire, le jeune pourtant âgé de dix-neuf ans, réussit le premier pénalty de la séance d’un contre-pied parfait).  UNE BLESSURE QUI TOMBE MAL De retour de la sélection après une très bonne CAN, la situation du bordelais se dégrade au lieu de s’améliorer. En effet, suite à une fracture du genou en février, il est indisponible jusqu’en fin de saison. Le Gabon est qualifié aux Jeux Olympiques de Londres 2012, mais bien que convoqué le «Makelele gabonais » n’y participe pas. Le médecin du club refuse, mais surtout son entraîneur Francis Gillot qui compte sur lui...

Lire la suite
Que veut réellement Zlatan ?
Mai05

Que veut réellement Zlatan ?

  0 Like(s) Arrivé au psg en début de saison, Zlatan Ibrahimovic ne cesse de faire planés les doutes quant à son avenir dans le club de la capitale française. La rumeur d’un départ de l’attaquant suédois déjà auteur de 27 buts en ligue 1 circule depuis plusieurs semaines.  Info ou intox ? La nouvelle transmise depuis plusieurs semaines par tous les médias français provient du journal italien Tuttosport, qui indique que Zlatan Ibrahimovic aurait prononcé la phrase : « Nous gagnons le titre et je pars en vacances. A la fin de la saison, je pars ». Comme quoi, il quitterait le psg en fin de saison. Ceux qui ne souhaitent pas le départ de l’attaquant parisien disent que c’est une erreur d’interprétation de la part du média italien. Pour eux: Ibrahimovic aurait voulu simplement dire qu’il s’en va en vacances à la fin de la saison. Nous voulons bien croire à cette éventualité mais les dernières réactions du natif de Malmö (ville suédoise) à l’égard des supporteurs parisiens nous font tiquer. Info ou intox ? Des déclarations mitigées En effet, il y a quelques semaines Zlatan disait devant les médias que : « les supporteurs parisiens demandent beaucoup, c’est étrange car avant il n’avait rien ». Ces déclarations ont crées beaucoup de zizanies au sein du public parisien. Certes, les supporteurs parisiens n’avaient rien mais aujourd’hui que leur équipe a les moyens de sa politique, qu’elle a la possibilité de donner 14 millions d’euro chaque année à un joueur, n’ont-ils pas le droit de « Rêver plus grand » ? Certains diraient « oui » ils ont le droit, car les supporteurs de Manchester city (nouveau riche aussi) font pareil. D’autres par contre prononceraient un « non » car le club est premier du championnat et doit encore être patient pour devenir un « grand ». Les avis divergent toujours. L’Italie, une histoire d’amour Meilleur buteur du championnat de France à l’heure où nous parlons et sans doute jusqu’en fin de saison, l’attaquant aurait du mal à supporter les critiques de certains supporteurs et aurait des difficultés à se faire aux petits stades dans lesquels il joue en France. En outre, il a toujours affirmé avoir une passion pour le Calcio (championnat de 1ère division italienne) et ne cesse de manifester son désir d’y retourné, d’autant qu’il considère l’Italie comme sa deuxième maison. Le seul club d’ailleurs prêt à le recevoir dans ses rangs actuellement est italien (la Juventus de Turin). Apparemment, l’Italie et lui c’est une histoire d’amour en rupture qui n’est pas prête de se terminer. Double langage ou Perplexité ? Pour certains médias anglais,...

Lire la suite
Mandanda devient t-il imbattable ?
Mai03

Mandanda devient t-il imbattable ?

  0 Like(s) Depuis son dernier but encaissé en Ligue 1, contre Troyes le 3 mars dernier,  Steve Mandanda a maintenu sa cage inviolable. Le portier marseillais est actuellement sur une excellente série de sept matches sans but encaissé.   Steve Mandanda est actuellement sur une excellente série de sept matches sans encaisser de but. Le portier olympien a en effet déjà effectué une vingtaine d’arrêts décisifs depuis son dernier but encaissé en Ligue 1. Seul gardien actuellement à maintenir sa cage en sécurité depuis plus de 630 minutes au championnat français, le natif de Kinshasa devient presque imbattable. Mandanda a connu des moments difficiles et même très difficiles que ce soit à Marseille ou en équipe de France, nul ne l’ignore. Mais aujourd’hui le gardien marseillais est au sommet de son art et rend les attaquants de ligue 1 très furieux. Salomon Kalou qui a subit le One man show de « Il fenomeno » (le phénomène) peut témoigner. « Il fenomeno », comme on le surnomme à l’OM, est devenu aujourd’hui plus qu’avant l’un des rares éléments à craindre de l’effectif marseillais avec , ce qui est rare pour un gardien même dans certaines grandes équipes d’Europe (Barcelone, Milan AC, Arsenal). « Mandanda est le meilleur ». Cette phrase se fait de plus en plus entendre des bouches des supporteurs, dirigeants et joueurs marseillais. Le brésilien Lucas Mendes arrivé à Marseille cette année répondait, lorsqu’on lui posait la question de savoir si Mandanda est le meilleur gardien de Ligue1 lors d’une interview sur OM tv «il l’est ! C’est incontestable ! Il a en plus un jeu au pied très performant. Il sait relancer. Il sort bien. Il a tous les gestes d’un grand gardien. C’est le meilleur». Elie Baup, quant à lui, n’a pas tergiversé après le match de Lille pour dire que « Mandanda a montré ce soir qu’il était le meilleur gardien du championnat. » Il reste 4 journée de championnat à Marseille face à des concurrents facilement prenable à l’exception de Saint-étienne. Le gardien courtisé par Monaco pourrait donc continuer de maintenir sa cage inviolée et établirait en même temps un petit record à l’OM de 11 matches (environ 990 minutes) sans but encaissé. Etant donné la possibilité de cette éventualité, d’où la question pour nous de savoir si Mandanda serait devenu imbattable ? Le gardien n’est peut-être pas imbattable car les avis divergent toujours, ses détracteurs diront juste qu’il est chanceux et que ça ne va pas durer longtemps mais ses fans diront qu’il est devenu imbattable ou encore difficile à tromper. En attendant Mandanda est plutôt en réussite. On donne donc...

Lire la suite
Joey Barton, bien plus qu’un boucher
Avr21

Joey Barton, bien plus qu’un boucher

  0 Like(s) Barton était une des grandes attractions de la Ligue 1 cette saison avec Ibrahimovic et Adrian Mutu. La venue du joueur le plus timbré de l’histoire du foot dans le club français le plus populaire a entrainé un certain scepticisme et une grande agitation dans le milieu du foot français. On attendait avec impatience sa rencontre avec Zlatan Ibrahimovic, 2 Bad boys capables le plus souvent de mauvais gestes. A son arrivée dans le championnat de France, on s’attendait à voir un joueur taclant dans tous les sens, prenant un carton à chaque match, se disputant avec ses coéquipiers ou ses adversaires mais force est de constater que le joueur a pu montrer ses qualités footballistiques et qu’il s’est assagit. Ce n’est pas un footballeur exceptionnel mais c’est un très bon joueur capable de distiller des caviars à ses partenaires et qui couvre beaucoup de terrains. Sa saison n’est pas flamboyante mais c’est quand même le deuxième meilleur passeur marseillais cette saison (3 passes décisives) derrière Mathieu Valbuena (9 passes décisives) et un but marqué contre le Borussia Mönchengladbach d’un superbe corner direct. Il s’est quand même fait remarquer par ses frasques extra-sportives notamment ses propos sur twitter concernant Thiago Silva ou Neymar et il nous aura fait marrer en mimant le long nez de Zlatan lors du match de coupe après une légère altercation (A ce sujet, retrouvez toutes les côtes pour les paris coupe de france sur Bwin). Son prêt en provenance de QPR aura quand même contribué à donner un peu de piment à notre championnat qui en manquait un peu et son tempérament colle bien au club olympien qui aime les joueurs au caractère affirmé, d’ailleurs lors de son entrée en jeu contre les girondins de Bordeaux, il a été ovationné par le public appréciant sans doute le fait de le voir tenir tête aux ennemis parisiens. Une 2 ème saison de Joey à l’Olympique de Marseille n’est pas assurée pour autant car son salaire assez lourd et les nombreuses polémiques dont il a fait l’objet sur les réseaux sociaux pourraient inciter Marseille à ne pas le conserver surtout qu’il vient de perdre une place de titulaire au profit de Benoit Cheyrou. Espérons la présence de Jo Barton la saison prochaine car on s’ennuierait ferme en son absence même s’il tient des propos souvent des propos assez limites en traitant Silva de « trans-sexuel obèse » par exemple mais c’est aussi une certaine manière pour lui de se mettre les supporteurs marseillais dans la poche. Les lecteurs ont également apprécié :Marseille peut-il devenir l’Athletico Madrid français ?Mandanda devient t-il imbattable ?Alaixys Romao, déjà indispensableLucas...

Lire la suite
Alaixys Romao, déjà indispensable
Avr16

Alaixys Romao, déjà indispensable

  0 Like(s) Arrivé au mercato d’hiver pour 2 millions d’euros, le joueur de 29 ans s’est déjà imposé au sein de l’équipe marseillaise. Avec son nom à consonance lusophone et sa couleur de peau métissée, on pourrait croire qu’il est brésilien mais il est bien international togolais ayant même disputé une coupe du monde en 2006, il a également participé à la bonne performance en coupe d’Afrique des  nations du Togo qualifié en demi-finales pour la première fois de son histoire en éliminant notamment l’Algérie et la Tunisie. Le milieu de terrain marseillais était le point faible de l’équipe marseillaise avec un duo Barton-Cheyrou pas assez complémentaire,un Abdullah encore un peu tendre et un Charles Kaboré pas au niveau requis par la ligue 1 et transféré au FC Krasnodar. Après trois saisons pleines à Lorient où il s’est imposé comme l’un des meilleurs milieux défensifs du championnat, Romao a amené un profil de récupérateur qui manquait tant au milieu de l’OM, il apporte son agressivité, son volume de jeu, sa puissance physique, sa capacité à harceler les milieux adverses et à récupérer des ballons. Il participe ainsi à la solidité du bloc défensif marseillais mis à mal lors de la première partie de saison et qui n’a pas encaissé de but depuis 4 matches, sa présence n’y est pas étrangère. Il était considéré comme le meilleur lorientais du début de saison et Christian Gourcuff a parlé de son départ comme d’une grosse perte pour le club mais à un an de la fin de son contrat et n’ayant aucune envie de prolonger son bail (proche de besiktas la saison dernière), son départ a permis de récupérer une somme d’argent. Cet ancien international français en moins de 17 et 19 ans a un fort caractère (joueur ayant commis le plus de fautes en 2008-2009 et en 2011-2012, 79 cartons jaunes depuis le début de sa carrière) mais qui colle bien au contexte marseillais, Le public olympien raffole de ce genre de joueur « dur au mal ». Les lecteurs ont également apprécié :Marseille peut-il devenir l’Athletico Madrid français ?Mandanda devient t-il imbattable ?Joey Barton, bien plus qu’un boucherLucas Mendes, la bonne trouvaille marseillaiseMARSEILLE, UN AVENIR BIEN SOMBRE...

Lire la suite
Florian Thauvin, « monsieur doublés »
Avr11

Florian Thauvin, « monsieur doublés »

  0 Like(s) Déjà comparé à Eden Hazard par Pierre Ménès, c’est la révélation de cette deuxième partie de saison avec 4 doublés lors de l’année 2013 dont 3 en championnat et 1 avec la sélection française. Le natif d’Orléans en est à 9 buts en ligue 1 en 30 matches et 5 buts en 7 matches avec l’équipe de France des moins de 20 ans, des statistiques impressionnantes pour un joueur qui dispute sa  première saison en tant que titulaire. Depuis 2013, c’est le joueur à avoir inscrit le plus de doublés avec Cristiano Ronaldo pourtant une fracture de fatigue dans le dos a failli lui couter sa carrière à l’âge de 15 ans. Désormais il en a 20 et il affole les défenses de ligue 1. Il a déjà signé pour le LOSC en vue de la saison prochaine pour une somme de 3,5 millions d’euros ce qui pourrait donner quelques regrets au bastiais qui avec ses récentes performances aurait pu le vendre beaucoup plus. Lille a flairé la bonne affaire avant tout le monde bien qu’Arsenal ou Newcastle était également intéressés et on se languit d’avance d’une paire Thauvin-Payet (10 buts et 10 passes décisives) sur les ailes qui devrait faire des ravages étant donnés leur niveau exceptionnel cette saison. Cet ailier droit dispose d’une lourde frappe et d’un toucher de balle au dessus de la moyenne. C’est aussi un excellent dribbleur, très efficace devant le but avec un sens du placement certain. Il a un profil rappelant Romain Alessandrini avec son pied gauche et sa force de percussion balle au pied. C’est aussi un spécialiste des raids solitaires comme l’attestent l’un de ses buts contre Valenciennes ou Brest. A lui de confirmer l’année prochaine dans un club où la pression sera bien plus forte qu’à Bastia mais ce joueur est mentalement solide, n’a pas peur de grand-chose et il se souvient qu’une carrière pro ne tient qu’a un fil. L’équipe de France lui tend les mains et le club lillois semble être la bonne option pour lui permettre de franchir un nouveau palier avec la coupe d’Europe ce qui prouve que ce joueur a la tête sur les épaules car il aurait pu facilement céder aux sirènes de la première League. Les lecteurs ont également apprécié :Qui de Antoine Griezmann ou Florian Thauvin mériterait d’aller au Brésil ?Lucas Digne, un avenir déjà dessinéNolan Roux grand talent en devenir ou simple bon attaquant ?Ligue 2, 33e journée – Derrière les gros, ça pousse!Ligue 1-26e journée: le fond du tableau à...

Lire la suite