Alaixys Romao, déjà indispensable

Alaixys Romao OM Olympique de Marseille
 
0 Like(s)



Arrivé au mercato d’hiver pour 2 millions d’euros, le joueur de 29 ans s’est déjà imposé au sein de l’équipe marseillaise. Avec son nom à consonance lusophone et sa couleur de peau métissée, on pourrait croire qu’il est brésilien mais il est bien international togolais ayant même disputé une coupe du monde en 2006, il a également participé à la bonne performance en coupe d’Afrique des 

Alaixys Romao

nations du Togo qualifié en demi-finales pour la première fois de son histoire en éliminant notamment l’Algérie et la Tunisie.

Le milieu de terrain marseillais était le point faible de l’équipe marseillaise avec un duo Barton-Cheyrou pas assez complémentaire,un Abdullah encore un peu tendre et un Charles Kaboré pas au niveau requis par la ligue 1 et transféré au FC Krasnodar.

Après trois saisons pleines à Lorient où il s’est imposé comme l’un des meilleurs milieux défensifs du championnat, Romao a amené un profil de récupérateur qui manquait tant au milieu de l’OM, il apporte son agressivité, son volume de jeu, sa puissance physique, sa capacité à harceler les milieux adverses et à récupérer des ballons. Il participe ainsi à la solidité du bloc défensif marseillais mis à mal lors de la première partie de saison et qui n’a pas encaissé de but depuis 4 matches, sa présence n’y est pas étrangère.

Il était considéré comme le meilleur lorientais du début de saison et Christian Gourcuff a parlé de son départ comme d’une grosse perte pour le club mais à un an de la fin de son contrat et n’ayant aucune envie de prolonger son bail (proche de besiktas la saison dernière), son départ a permis de récupérer une somme d’argent.

Cet ancien international français en moins de 17 et 19 ans a un fort caractère (joueur ayant commis le plus de fautes en 2008-2009 et en 2011-2012, 79 cartons jaunes depuis le début de sa carrière) mais qui colle bien au contexte marseillais, Le public olympien raffole de ce genre de joueur « dur au mal ».

Auteur: Alex

Partager cet article sur :