Brice Samba, le nouveau Mandanda ?

 
2 Like(s)


Le deuxième gardien de l’Olympique de Marseille n’a pas encore eu l’occasion de faire ses preuves mais Vincent Labrune à son arrivée au club l’a décrit comme le plus grand espoir français au poste de gardien de but. Son père (également prénommé Brice Samba) fut d’ailleurs un gardien international congolais durant les années 80-90, ayant disputé la coupe d’Afrique des nations. 

Brice Samba

C’était le plus grand gardien de l’histoire du Congo-Brazzaville.

Suivi depuis 2 saisons par le club phocéen. Il est débauché par Marseille au Havre pour 400 000 euros cet hiver afin d’être la doublure de Steve Mandanda avec qui il présente de grandes similitudes (gardien de but, formé au Havre, d’origine congolaise, un nom finissant par A, une arrivée à Marseille, un profil semblable). Les gardiens remplaçants de l’OM n’ont pas donné satisfaction que ce soit Bracigliano ou Andrade et les jeunes Fabri , talentueux mais défaillant mentalement et Ibrahima Sy qui pâtit d’un manque de discipline sont trop tendres, ce qui a conduit au recrutement de ce portier à l’énorme potentiel, inexpérimenté mais doté d’un fort mental, d’une maturité certaine et qui n’est pas du genre à crouler sous la pression ce qui lui sera d’une grande utilité dans le contexte marseillais

L’ancien entraîneur des gardiens de but du HAC et de l’OM, Nicolas Dehon est le mieux placé pour évaluer ce gardien et ses chances d’arriver un jour au niveau de son modèle. Il a ainsi affirmé que ce jeune goal de 19 ans est une « bombe » et qu’il possédait un potentiel phénoménal peut-être plus grand que celui de son aîné de 9 ans. Le Havre Athlétic Club est d’ailleurs une des meilleures écoles de gardien de but en France (Mandanda, Samba, Boucher, Placide, Revault).

Brice possède un excellent jeu aérien (il mesure 1m86 pour 80kgs), il est capable d’arrêts réflexes étonnants, c’est un gardien explosif, rapide et tonique. Brice est aussi un catholique pratiquant, un grand fan de la NBA, qui a débuté comme joueur de champ mais vu qu’il n’aimait pas courir sa reconversion fut toute trouver.

Sa carrière professionnelle se résume pour l’instant à 2 matches de coupe de France disputé avec son ancien club. Les marseillais rêvent cependant de réussir le même coup qu’avec Mandanda qui est arrivé dans le rôle de doublure, qui a su s’imposer par la suite et devenir un international français. Pour Samba, une réussite dans la cité phocéenne pourrait lui ouvrir à l’avenir les portes de la sélection française bien que la sélection congolaise se tient prête à le convoquer car il est né dans ce pays. Jusqu’à présent, il ne possède aucune cape avec l’une ou l’autre sélection nationale que ce soit chez les jeunes ou les grands.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    Il est peut-être encore un peu tôt pour dire qu’il est promis à un grand avenir. Il faut d’abord qu’il fasse ses preuves petit à petit puis on verra. Cependant, les propos élogieux à son égard me font dire qu’il peut y arriver !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *