CDM 2014: Les Etats-Unis se venge de 2010 !
Juin17

CDM 2014: Les Etats-Unis se venge de 2010 !

  2 Like(s) Défait par les Ghanéens en 1/8 ème de finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, les hommes de Jurgen Klinsmann ont pris leur revanche face à une équipe du Ghana, beaucoup moins fringante que lors de l’édition précedente 2 buts à 1 après un match avec beaucoup de rythme.  Dempsey à l’heure! 30 secondes de jeu, c’est ce qu’il aura suffit à Clint Dempsey, ancien joueur de Fulham pour trouver le chemin des filets suite à une magnifique action individuelle qui aura éliminé Boye le défenseur ghanéen. Les Etats-Unis, dès l’engagement ont pratiqué un football très offensif, qui a totalement bousculé l’équipe de Kwesi Appiah qui n’a pas réussi à s’exprimer durant les 45 premières minutes. Avec ce but, Dempsey s’inscrit dans le top 5 des buteurs les plus rapides, classement dominé par l’attaquant turc Hakan Sukur, buteur après 12 secondes de jeu. L’équipe de Jurgen Klinsmann a été très séduisante tout au long du match, avec des joueurs très combatifs comme Jermaine Jones  ou Alejandro Bedoya le nantais. Au contraire, l’équipe du Ghana, meilleure équipe africaine du dernier mondial, a été peu efficace, multipliant les mauvais choix, et qui a été dangereuse à partir du moment où Kevin Prince Boateng est rentré sur le terrain. En effet, avec la sortie de Jordan Ayew auteur d’une prestation catastrophique pour le milieu de Shalke 04, le jeu a été beaucoup plus tranchant et André Ayew a fini par égaliser à la 84 ème minute suite à une magnifique talonnade de Gyan Asamoah qui aura sûrement été un des meilleurs de l’équipe du Ghana hier soir. Malheureusement pour eux, les Américains n’avaient pas dit leur dernier mot et trouvent le chemin des filets sur un corner à la 86 ème par Brooks, rentré en deuxième mi-temps. Le score est donc porté à 2/1 et ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet final, une victoire totalement logique des Etats-Unis qui depuis la Coupe du Monde 2002 pratiquent un football très attractif. L’homme du match: Jermaine Jones Les Allemands ne changent pas leur habitudes! Impressionnante dans les phases de poules depuis 2002, la Mannschaft n’a pas renié avec ses bonnes habitues en infligeant une lourde défaite au Portugal de Bento 4/0 pour un match qui s’annonçait très accroché. Timoré par les offensives allemandes dès le début du match, les Portugais menés par Cristiano Ronaldo ont finalement cédés sur une frappe de Muller et ensuite sur une tête de Hummels. Pepe et Bruno Alves sont totalement dépassés dès le début du match et les offensives de Ronaldo et Nani ne sont que trop peu efficaces et puis un...

Lire la suite
CDM 2014: Le Pays-Bas humilie l’Espagne
Juin13

CDM 2014: Le Pays-Bas humilie l’Espagne

  1 Like(s) En remake de la finale de l’édition 2010, on s’attendait à un match fermé entre l’Espagne et les Pays-Bas et ce fut totalement l’inverse. Après un début de match serré, le match a tourné en démonstration hollandaise 5 buts à 1. Un peu plus tôt dans la journée, le Mexique a pris le dessus sur le Cameroun 1 but à 0. La défense espagnole aux abois. Après un début de match plutôt à leur avantage, la Roja, tenante du titre, obtient très généreusement un penalty inexistant pour une faute de Ron Vlaar sur l’attaquant Diego Costa. Un penalty transformé par Xabi Alonso qui concluait une domination nette des champions du monde 2010 face à une équipe néerlandaise qui se contentait de longs ballons, dans un jeu « Kick and Rush » à l’anglaise. Pourtant après un long ballon de Blind, Robin Van Persie jusque la inexistant, trouve le chemin des filets sur une magnifique tête lobée à la 44 ème minute juste avant la mi-temps. C’est donc cher payé pour l’équipe de Van Gaal qui n’a pas montré un très grand visage sur ces 45 premières minutes. La deuxième mi-temps est quant à elle totalement folle, après un autre ballon de Blind, Arjen Robben, omniprésent sur le flanc de l’attaque porte le score à 2 buts à 1 après un but plein de sang froid. Et ensuite c’est la débandade, un but suite à un  coup franc tiré par Sneijder de De Vrij, un contrôle raté de Casillas conclut par Robin Van Persie et pour finir un 5ème but de l’inévitable Arjen Robben qui aura surement donner un torticolis à Casillas, Piqué et Ramos. Avec leurs deux joueurs phares auteurs d’un doublé, les Oranjes ont donner une véritable leçon de football à des espagnols peu innovateurs et ne proposant rien de spectaculaire. Un gardien coupable sur quasiment tout les buts, une défense à l’agonie, une attaque stérile, seule la performance de David Silva peut ressortir de la performance des champions du monde en titre. Une entrée en matière désastreuse pour la sélection de Del Bosque qui n’aura pas le droit à l’erreur mercredi face au Chili et qui devra modifier son équipe type en incluant probablement Fabregas, Pedro ou Santi Cazorla et voir changer aussi le gardien titulaire… Quant à la prestation des Pays-Bas, on est évidemment impressionné par leur qualité à aller vite vers l’avant, notamment sur cette deuxième mi-temps mais leur qualité de jeu semble dépendre principalement d’Arjen Robben mais on a vu une équipe soudée, très disciplinée qui a aujourd’hui franchi un grand pas vers les huitièmes de finales. L’homme du match: Arjen Robben Le Mexique,...

Lire la suite
Brésil-Croatie pour lancer la Coupe du Monde!
Juin11

Brésil-Croatie pour lancer la Coupe du Monde!

  4 Like(s) Ce jeudi 12 Juin va débuter la XXème coupe du monde à Sao Paulo au Brésil avec l’équipe organisatrice qui débutera la compétition face à la Croatie de Niko Kovac. Dans une poule dangereuse, le Brésil aura à coeur de bien démarrer l’événement sur ses terres et on espère voir un public brésilien au rendez-vous malgré les conflits sociaux qui pèsent sur le pays organisateur. La Seleçao, le plein de confiance avant le départ Vainqueur de la coupe des Conféderations en 2013, impressionnante lors des matchs préparatoires, il ne fait nul doute que la sélection de Luis Felipe Scolari débutera sa compétition avec le statut de grand favori. De plus, le sélectionneur connait très bien le climat d’une coupe du monde, ayant participé à la coupe du monde 2002 avec le Brésil (qu’il a remporté) et à la coupe du monde 2006 avec le Portugal. Au niveau de l’aspect psychologique, il faudra cependant que la sélection brésilienne ne succombe pas sous la pression de tout un pays qui attend enfin un sacre sur ses terres après l’échec de 1950. Du côté des Croates, deuxième derrière la Belgique lors des éliminatoires et vainqueur de l’Islande en barrages, les matchs préparatoires se sont soldés par deux victoires certes contre des équipes relativement faibles (Mali, Australie) mais cette équipe qui a été très performante lors de l’Euro 2012 aborde aussi cette compétition avec sérénité. Ils ont déjà croisé la route du Brésil en coupe du monde en Allemagne en 2006 et ce match s’était soldé d’un 1/0 pour les brésiliens. Les 23 de Niko Kovac aborde surement ce match sans pression, espérant empocher un petit point qui sera crucial pour obtenir la qualification dans ce groupe indécis. Le 11 titulaire : avantage Brésil Evidemment, la sélection de l’équipe qui détient 5 victoires dans cette compétition est remplie de stars connues de tous, avec notamment Neymar (FC Barcelone) ou encore le capitaine du PSG Thiago Silva. S’appuyant sur une défense soudée et rapide comme David Luiz (Chelsea) qui a un jeu très porté vers l’avant et les deux latéraux Marcelo (Real Madrid) et Dani Alves (FC Barcelone) qui multiplient les percées offensives, le Brésil pourra compter aussi un trio très complémentaire au milieu de terrain. En effet, cette sélection a su allier rapidité dans les contres et sécurité défensive, en plaçant des milieux à vocation défensive comme Luiz Gustavo (Wolfsburg) et des milieux offensifs comme Oscar (Chelsea). Avec évidemment sur l’aile gauche le technicien Neymar, cette équipe fait peur sur le papier et aura sûrement de grandes chances de faire trembler les filets demain dans l’Arena do São Paulo. La Croatie quant à elle...

Lire la suite
France -Norvège 4-0 : L’analyse
Mai28

France -Norvège 4-0 : L’analyse

  8 Like(s) Disposant facilement de la Norvège 4 à 0 hier au Stade de France pour le premier match de préparation à la Coupe du Monde , les 23 de Didier Deschamps ont été rassurant à l’aube de la coupe du monde malgré le niveau plutot faible de cette équipe de Norvège.  L’équipe de France a montré un visage très interessant , notamment avec un très bon match des remplacants comme Remy et Sissoko. L’entente des joueurs , pouvant être expliquer par la présence de nombreux joueurs de Newcastle ou du Paris Saint Germain, a été optimale et on a hâte d’être au premier match contre le Honduras. Retour sur la prestation individuelle des joueurs présents sur la feuille de match.   Stéphane Ruffier ( 6,5/10) Appelé en renfort de Steve Mandanda, et titulaire en l’absence du capitaine Hugo Lloris, le portier stéphanois a réalisé un match sans -faute. Souvent victime d’obstruction sur les corners par les attaquants norvégiens en début de match, il a dû intervenir pour la première fois à  la 39 ème minute et à été en réussite sur toutes ses sorties aériennes. Seule petite erreur sans conséquence : une légère glissade à la 55 ème face à l’attaquant norvégien. Si Lloris devait être ammené à être blessé ou suspendu, le gardien de Saint Etienne ne sera pas un gardien par défaut. Mathieu Debuchy ( 6/10) Un match contrasté entre le rendement défensif et le rendement offensif pour le Magpie de Newcastle. Auteur de nombreuses fautes dans sa moitié de terrain, il est tout de même l’auteur d’une passe décisive splendide en direction de Loic Remy suite à un une-deux avec Blaise Matuidi. Ses quelques errements défensifs auraient pu cependant coûter un but à l’équipe de France notamment à la 41 ème minute. L’ancien lillois tient sa place de titulaire et est clairement plus dangereux offensivement que peut l’être son coéquipier Bakary Sagna , inefficace sur les centres notamment. Laurent Koscielny ( 7,5/10) Un grande prestation défensive pour le protégé d’Arsène Wenger, sérieux et sobriété ont été les maîtres mots de la prestation de l’ancien lorientais  qui malgré son manque de jeu vers l’avant aurait pu intervenir sur un coup franc dangereux de Mathieu Valbuena à la 52 ème. Très présent notamment face à Joshua King, il faudra compter sur Koscielny pour la Coupe du Monde malgré sa suspension pour le premier match face au Honduras, il a montré que si il évolue à son meilleur niveau, il est surement légèrement supérieur aux autres défenseurs français. Mamadou Sakho ( 5 /10) Match compliqué, surtout en 1 ère mi-temps pour  celui qui portait le brassard hier...

Lire la suite
Tu sais que l’OM t’a fait souffrir depuis que…
Avr26

Tu sais que l’OM t’a fait souffrir depuis que…

  1 Like(s) Le seul club pour qui tu vibres vraiment, non, disons plutôt vibrais et vibreras toujours, c’est l’olympique de Marseille. Tu préfères maintenant conjuguer le verbe vibrer à l’imparfait et (un peu) au futur, parce que tu sais que l’OM aura du mal à redorer son blason devant la puissance financière du PSG sans parler de celle de Monaco mais, tu gardes espoir qu’un riche investisseur réussira un jour, à convaincre Margarita Louis Dreyfus, de vendre le club. En fait, cette saison, tu sais que ton équipe ne t’a à aucun moment fait vibrer mais plutôt souffrir. Bref, elle a été nulle. Et ça, tu le sais depuis que…   –          Ton « club de cœur », a marqué l’histoire du football français en se faisant éliminer de la ligue des champions avec 0 points.   –          Tu regardes désormais les matchs de ton équipe seulement quand tu t’ennuies.   –          Tu préfère aller prendre un verre avec ton pote au lieu de regarder ton équipe jouer à la Beaujoire contre Nantes. A vrai dire, tu sélectionnes les matchs à suivre et tu t’en fous. Tu préfères ça que de risquer de bousiller ton téléphone sur le mur.   –          C’est la fin de saison et ton équipe n’a plus aucune chance de disputer de compétition européenne ni de descendre en ligue2. En d’autres termes, le sprint final ne te concerne pas.   –          Tu ne ressens plus aucune frayeur devant une action de but de l’équipe adverse. Ça ne te dit plus quasiment rien que Marseille perde.   –          Tu te dis, je vais regarder le score plus tard, s’ils ont gagné tant mieux sinon, tant pis.   –          Tu connais par cœur, le scénario de tous les matchs de ton club en cette fin de saison. Si ce n’est pas 1-0 pour une victoire ou pour une défaite, c’est un match nul. En fait, tu sais que soit Dédé Gignac, Ayew, Payet sinon Thauvin ouvrira le score mais que Nkoulou ou Morel fera une bourde qui causera l’égalisation, à moins que Mandanda ne fasse son « Il fenomeno ».     –          Tu préfères ta défense de 2010 composée de Bonnart, Diawara, Heinze et Taiwo à celle de maintenant.   –          Tu en as ras-le-bol de chercher dans quelle forêt Nkoulou  se cache depuis plus de 8 mois.   –          Ça t’amuse quand aujourd’hui, certaines personnes, te disent qu’il fait toujours partie des 3 meilleurs défenseurs africains.   –          Ça ne sonne pas bien dans ton tympan quand tu vois ce que réalise Bennatia, Chedjou ou même Abdennour.     –          Contrairement à d’autres, toi, ça ne t’a pas...

Lire la suite
Après Minala et Eto’o, qui sera le prochain ?
Mar01

Après Minala et Eto’o, qui sera le prochain ?

  0 Like(s) Hier, Minala avait 47 ans. Aujourd’hui, Eto’o en a 35 ou plus. Demain, qui sera sur la sellette? Prenons un peu de recul et constatons alors ouvertement que les acharnements injustifiés de plusieurs médias sur la trouvaille romaine de la Lazio, Joseph Marie Minala, et sur Samuel Eto’o laissent perplexe, et apparaissent aussi comme des actes déraisonnables.   Les affaires Minala et Eto’o qui, précisons le, n’ont pas lieu d’être, ont confirmées l’idée très connue selon laquelle, la recherche instantanée du scoop, abrutie « volontairement » ou « involontairement »  un certain type de médias. Ces révélations opportunistes, dignes de « créations sans tête, ni queue » sont consternantes.   En effet, ces révélations sont consternantes parce qu’il est quand même vexant de savoir que la rumeur concernant l’âge de Minala provienne d’un site sénégalais de moralité incertaine qui a cru bon de vouloir obscurcir l’image, pour ne pas dire anéantir les efforts d’un jeune camerounais essayant de se réaliser grâce à son savoir-faire. Une « vraie » méthodologie de destruction faite par une bande de philistins transformée en journalistes, qui s’est fondu dans une presse de nouveau genre, une presse fourre-tout…Les préjugés devenant des méthodes d’identifications.   Le commentaire que je fais, consiste à dire et à montrer que c’est anormal de remettre en cause (sans preuve), la date de naissance mentionnée sur l’état civil d’un individu. En réalité c’est frustrant, quand on sait que personne n’a remis en cause le fait que Zidane et Robben traînaient de longues calvities à 24 ans et que Jérémy Toulalan, pour reprendre les propos de SoFoot, avec ses cheveux et sa barbe blanche « continue de faire croire au monde entier qu’il a 30 ans ». A croire que le Football se jouerait à 40, 45 voire même 50 ans au simple mobile qu’on ait modifié son âge. Cette presse, qui s’est acharnée sur Minala et qui le fait maintenant sur le capitaine des Lions indomptables est bouffonne et les auteurs des articles sur ces sujets, sont des gens de mauvaise foie ressemblant à des « charognards » à la chasse du sensationnel.   Il est aussi étonnant, et là, c’est une seconde consternation, de savoir qu’aucun média du pays du meilleur buteur de l’histoire du football africain n’a pris la peine de mener une enquête sur le cas Minala,  en allant par exemple interroger les parents du joueur pour tenter d’éclairer les consciences. Au contraire, ils ont fait ( par suivisme) ce que plusieurs autres ont fait. Transmettre l’information sans employer la méthode requise à chaque journaliste, qui est celle de rechercher, collecter, vérifier et diffuser l’information. Comme disent certains, « le Cameroun c’est le Cameroun ».   La manière brusque et soudaine avec laquelle l’affaire de l’âge du dossard 29 de Chelsea, a été diffusée et saisie sur les différents réseaux sociaux,...

Lire la suite
Poko revient en grace !
Jan15

Poko revient en grace !

  0 Like(s) Après trois mois d’absences suite à une fracture du pied gauche, André Biyogo Poko qui avait déjà fait une entrée remarquable lors du derby de la Garonne, retrouvait hier soir, une place de titulaire au sein de l’effectif Bordelais en inscrivant un but. Suite à une opération subie au genou gauche en septembre dernier, le numéro 17 des marines et blanc a eu trois mois d’indisponibilités. Titulaire à sept reprises lors des huit premières rencontres des Girondins de bordeaux, le gabonais s’était blessé lors d’un match opposant le club au scapulaire au FC Lorient. Hier soir, il a fait son retour parmi les onze entrants Girondins qui affrontaient Paris pour le compte des ¼ de final d’une coupe de la ligue de belles affiches et de la plus belle des manières. Le meilleur joueur du trophée des champions qui avait retrouvée la ligue 1 samedi dernier au stade Chaban-Delmas en frappant sur la barre transversale du portier toulousain Ali Ahmada, avait réalisé un début de saison très captivant. Ce « Makelele gabonais » qui trouve souvent la force de courir au même rythme durant 90 minutes, s’est une fois de plus fait remarquer contre le PSG, en inscrivant un but plein d’envie et de détermination. Après le match du trophée des champions qui avait eu lieu à Libreville au Gabon et le match aller de championnat, c’était la troisième fois de la saison que les joueurs de Francis Gillot défiaient ceux de Laurent Blanc. On retient principalement que ce fut un match engagé et très rythmé en deuxième période que nous ont livré les deux équipes, malgré la domination intermittente de Paris. Mais surtout que c’était une énième occasion pour Poko de satisfaire son Président Jean-Louis Triaud qui avait refusé la saison dernière, de faire venir sous forme de prêt Adrien Rabiot, joueur formé au PSG, en disant que «  C’est à Francis Gillot de décider. Au poste de milieu défensif, nous avons André Biyogo-Poko sous contrat. Pourquoi ne pas le faire jouer ? ». Le faire jouer, Gillot est entrain de le faire tout en donnant raison au président bordelais…A dire que même les présidents de club peuvent avoir une bonne vista d’entraineur.   Ibohn Alexis   Les lecteurs ont également apprécié :Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum !J-365 avant l’UEFA EURO 2016 en France !Le bubble football, un sport renversant...

Lire la suite
JUVENTUS – CONTE PRIE POUR PIRLO CAR C’EST LE MEILLEUR JOUEUR AU MONDE.
Nov23

JUVENTUS – CONTE PRIE POUR PIRLO CAR C’EST LE MEILLEUR JOUEUR AU MONDE.

  0 Like(s)  Interrogé au téléphone, par la présentatrice Silvia Toffanin, de l’émission italienne de célébrité Verissimo, qui lui demande clairement à qui il donnerait le Ballon d’Or, entre Messi et Ronaldo, l’entraineur Antonio Conte de la Juventus de Turin a répondu étonnement : « difficile de choisir entre Messi et Ronaldo, je donnerais plus à Andrea Pirlo ». En fin de contrat avec son club, Andréa Pirlo âgé de 34 ans devrait probablement renouveler son contrat, car son entraineur fait une prière pour cela. Selon le site italien Sportmediaset, le coach de la Juve aurait affirmé sur la chaîne italienne Cannale 5  « Pirlo est notre joueur et que Dieu le préserve pour toujours ».  A l’heure où beaucoup parle d’un complot contre Franck Ribery au profit de Cristiano Ronaldo, pour le coach italien double champion d’Italie, le ballon d’or c’est Pirlo. Il faut donc dire que la prolongation des votes pour le 29 novembre au lieu du 15 n’est pas forcément une mauvaise idée, vu qu’il y en a qui voit mieux que le trio Ribéry-Messi-Ronaldo. Affaire à suivre… Ibohn Alexis   Les lecteurs ont également apprécié :Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Tour de France 2015 : ça commence demain !Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum !Il bat le record du monde avec un skateboard volant...

Lire la suite
Jeu-concours : un maillot de foot de l’équipe nationale de votre choix est à gagner !
Oct01

Jeu-concours : un maillot de foot de l’équipe nationale de votre choix est à gagner !

  3 Like(s) Bonjour, voilà comme je vous l’indiquais dans mon précédent billet sur les bleus de Dédèche,  VLS et son partenaire pour l’occasion BWIN, organise un peu concours qui vous permettra de gagner un maillot de l’équipe nationale de foot de votre choix ! Équipe de France, Angleterre, Brésil, Algérie, Ghana, Cameroun, Pays-bas, Maroc…. ce que vous voulez ! Comment Participer ? On ne peut pas faire plus simple… Hé bien c’est ultra simple, il faut juste suivre ces 4 points ci-dessous  : Laissez un petit commentaire sur mon billet sur DD et les bleus, en proposant votre vision de l’EDF actuelle, donnez votre avis, constructif ! Vous inscrire à la newsletter du blog (voir formulaire ci-dessous) Partagez cette page à vos amis sur Facebook ou Twitter (ou les deux héhé) : un petit clic sur j’aime, ou sur Tweet. Et enfin, rejoignez nous sur Facebook ou Twitter   Et Voilà c’est tout. Il y en a pour 7 min maxi. Et tout se fait via le formulaire ci-dessous. Concours Bwin / Vive Le Sport : 1 maillot de foot à gagner ! Nous en profitons pour vous rappeler ici que Bwin, notre partenaire pour ce jeu concours et leader de paris sportifs et poker sur Internet, vous propose régulièrement pleins d’offres sur leur site ! Je rejoins la bande de sportifs : Sur Facebook : Sur Twitter Suivre @vive_le_sport Le concours est ouvert jusqu’au 15 octobre 2012, jour du tirage au sort. Le nom du vainqueur sera affiché sur le site. A vous de jouer ! Je m’inscris pour participer au tirage au sort Bwin / VLS pour gagner le maillot de foot de mon choix !   * indicates required Email * Prénom * Nom * Code postal * Vous nous suivez sur : * Facebook Twitter Les lecteurs ont également apprécié :Et le gagnant est…J-365 avant l’UEFA EURO 2016 en France !Donnez un message de soutien aux Bleus !Une semaine avec les Bleus : Le Récap ! EURO 2012 – Groupe D – France vs Ukraine (2-0) : La réussite enfin avec les...

Lire la suite
Ben le Sport : Deschamps et les Bleus, quel nouveau visage ?
Oct01

Ben le Sport : Deschamps et les Bleus, quel nouveau visage ?

  0 Like(s) Je profite de ce temps mort pendant les rencontres internationales (prochain match contre l’Espagne dans 2 semaines) pour faire un premier bilan de l’Equipe de France version Deschamps et vous parler de mes attentes et espoirs pour cette nouvelle équipe en vue de la Coupe du Monde 2014. Ah oui et j’oubliais, dans le post qui suit celui-ci vous pourrez gagner un maillot de votre équipe national ! Offert par notre partenaire BWIN En route pour la coupe du monde 2014. La patte Deschamps Que dire sur l’élection de Deschamps au poste de sélectionneur, reprenant la suite de Blanc ? Il apparaît évident que l’ancien coach marseillais était la meilleure solution à proposer. Pour moi, d’ailleurs je pense que c’est la personne qui pourra faire évoluer l’équipe dans le bon sens … même si les moyens peuvent etre assez limites. Concrètement, DD n’a pas un vivier de joueurs qui pourrait clairement rendre cette équipe candidate à la victoire en 2014. Je pense que vous serez d’accord avec moi. Mais son expérience en tant qu’entraîneur parle pour lui : avec Monaco ou Marseille il a réussi à faire des choses fantastiques (finale LdC en 2004 avec l’ASM, champion L1 avec l’OM en 2010) avec des joueurs qu’il a su manager pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes, toujours pour le service de l’équipe … C’est ce qu’on appelle la culture de la gagne !! Une des qualités premières de l’ancien joueur de la Juve qui avec son passé de footballeur a tout connu en terme d’exigence. C’est vrai que l’OM de Deschamps avait remporté 6 trophées. Les joueurs La méthode Deschamps se poursuit avec une revue assez large d’effectif pour l’instant, remettant en question pas mal de « garantie » de l’ère Blanc : la défense centrale tout d’abord puisque Yanga-Mbiwa, Sakho, Koscielny semblent tenir la corde pour etre les futurs centraux ; le milieu où Deschamps a fait rentrer dans le groupe France des joueurs Ligue 1 confirmés et méritants (Mavuba, Capoue). Bon je ne vais pas vous cacher que je reste déçu de voir que l’on est toujours dépendant de joueurs qui ont bien du mal à remettre la machine en route : Ribery, Evra, Benzema sont les visés. Et c’est là où vient directement le problème toujours de la sélection bleue.   L’Après Knysna, l’après Kircha ?   Avec quels joueurs peut-on avancer dans cette équipe ? Ribery, Evra sont toujours associés à l’Afrique du Sud surtout que leurs prestations sont toujours aléatoires pour ne pas dire consternantes en ce qui concerne le Mancunien. Et comment envisager une retraite anticipée du latéral quand on sait le lien que lie Evra à son...

Lire la suite