Ben le Sport : Deschamps et les Bleus, quel nouveau visage ?

Equipe de France 2012
 
0 Like(s)

Je profite de ce temps mort pendant les rencontres internationales (prochain match contre l’Espagne dans 2 semaines) pour faire un premier bilan de l’Equipe de France version Deschamps et vous parler de mes attentes et espoirs pour cette nouvelle équipe en vue de la Coupe du Monde 2014.

Ah oui et j’oubliais, dans le post qui suit celui-ci vous pourrez gagner un maillot de votre équipe national ! Offert par notre partenaire BWIN
En route pour la coupe du monde 2014.

La patte Deschamps

Que dire sur l’élection de Deschamps au poste de sélectionneur, reprenant la suite de Blanc ?

Il apparaît évident que l’ancien coach marseillais était la meilleure solution à proposer. Pour moi, d’ailleurs je pense que c’est la personne qui pourra faire évoluer l’équipe dans le bon sens … même si les moyens peuvent etre assez limites. Concrètement, DD n’a pas un vivier de joueurs qui pourrait clairement rendre cette équipe candidate à la victoire en 2014. Je pense que vous serez d’accord avec moi. Mais son expérience en tant qu’entraîneur parle pour lui : avec Monaco ou Marseille il a réussi à faire des choses fantastiques (finale LdC en 2004 avec l’ASM, champion L1 avec l’OM en 2010) avec des joueurs qu’il a su manager pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes, toujours pour le service de l’équipe … C’est ce qu’on appelle la culture de la gagne !! Une des qualités premières de l’ancien joueur de la Juve qui avec son passé de footballeur a tout connu en terme d’exigence. C’est vrai que l’OM de Deschamps avait remporté 6 trophées.

Les joueurs

La méthode Deschamps se poursuit avec une revue assez large d’effectif pour l’instant, remettant en question pas mal de « garantie » de l’ère Blanc : la défense centrale tout d’abord puisque Yanga-Mbiwa, Sakho, Koscielny semblent tenir la corde pour etre les futurs centraux ; le milieu où Deschamps a fait rentrer dans le groupe France des joueurs Ligue 1 confirmés et méritants (Mavuba, Capoue). Bon je ne vais pas vous cacher que je reste déçu de voir que l’on est toujours dépendant de joueurs qui ont bien du mal à remettre la machine en route : Ribery, Evra, Benzema sont les visés. Et c’est là où vient directement le problème toujours de la sélection bleue.

 

L’Après Knysna, l’après Kircha ?

 

Avec quels joueurs peut-on avancer dans cette équipe ? Ribery, Evra sont toujours associés à l’Afrique du Sud surtout que leurs prestations sont toujours aléatoires pour ne pas dire consternantes en ce qui concerne le Mancunien. Et comment envisager une retraite anticipée du latéral quand on sait le lien que lie Evra à son ancien entraîneur époque Monaco. Ensuite, le fiasco du dernier Euro en terme relationnel a laissé des traces fortes dans l’esprit du public français mais il semblerait que les divers suspendus (Menez, Nasri, M’vila) existent dans l’esprit de Deschamps et sont loin d’être mis de côté. Dans cette optique, on peut se demander dans quelle perspective peut-on envisager en terme comportement et mentalité ? L’intégration et la prise en main de l’équipe par des joueurs irréprochables (Debuchy, Loris, Mavuba, Cabaye, Koscielny, Diaby s’il se remet de ses incessantes blessures) peut faire changer la donne, mais le mal de l’EDF réside aussi dans son animation offensive … et malheureusement les plus « caractériels » y sont impliqués.

Dans tous les cas, le choc contre l’Espagne servira forcément à y voir plus clair quant à l’esprit et force que peut ou non dégager de cette équipe.

BLS

> Gagner un maillot de foot de votre choix offert par notre partenaire Bwin

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Ben Le Sport

BenLeSport est un des co-fondateurs du site VLS.

Partager cet article sur :

8 commentaires

  1. Sous l’ère Laurent Blanc, les analyses étaient unanimes, le principal chantier de cette Équipe de France était la charnière centrale de la défense. Depuis, Didier Deschamps est arrivé, et deux nouveaux arrières centraux semblent s’imposer comme titulaires, Mamadou Sakho et Mapou Yanga Mbiwa. Respectivement âgés de 22 et 23 ans, les deux jeunes défenseurs comptent moins de 10 sélections chacun, ce qui ne les empêche pas de dégager force et sérénité.
    Si tout n’est pas parfait, la dèche peut néanmoins s’appuyer sur ces hommes pour consolider la base de sa défense. Les adversaires n’étaient certes pas redoutables (Finlande et Biélorussie) mais les deux pensionnaires de ligue 1 ont tout de même le mérite d’avoir fait le métier de bien belle manière. Il est toutefois dommage que le Montpellierain soit suspendu pour la rencontre face à l’Espagne, il aurait été intéressant de voir cette doublette évoluer face à la meilleure équipe du monde,ce qui lui aurait permis d’emmagasiner de l’expérience commune. Quoiqu’il en soit, les approximations et prises de risque de la charnière Mexes-Rami semblent bien loin …

    La question des couloirs semble elle plus ouverte.
    A droite, Jallet a été généreux dans l’effort et disponible. Il a suivi les consignes de son coach et a constamment tenté d’apporter le surnombre sur le flanc droit de l’attaque. Il a d’ailleurs été récompensé par un but chanceux, mais sur lequel, le capitaine parisien a au moins le mérite d’avoir essayé, d’avoir provoqué cette chance. Il a distillé pas mal de centres plutôt bons dans l’ensemble. Par contre, il a parfois manqué de précision et d’anticipation dans ses actions défensives. Pour preuve, il est fautif sur la belle occasion repoussée par Lloris en début de seconde mi-temps, et, il aurait pu éviter le pénalty concédé s’il avait mieux anticipé. Son match reste cependant de bonne facture. La concurrence qui semble s’être installée entre lui et Anthony Reveillere n’a donc toujours pas trouvé réponse, aucun des deux ailiers ne s’impose comme titulaire, chacun ayant des qualités bien différentes. De mon point de vue, Jallet offre plus de vitesse au couloir droit et devrait donc avoir la chance de prouver qu’il est le titulaire à ce poste. Le retour de blessure de Sagna changera peut-être la donne.

    A gauche, le mystère Patrice Evra continue. Peut-être en train de chercher le « traitre » hier soir, le latéral gauche français est passé totalement inaperçu. Inexistant en attaque et transparent en défense, on se demande pourquoi les entraineurs passent, et continuent de le sélectionner en Équipe de France. Peut-être qu’une fois remis de blessure, Clichy sera propulsé titulaire par Deschamps. Toujours est-il qu’on se questionne sur la raison des convocations du défenseur des reds. Ca n’a l’air agréable ni pour lui, ni pour nous. Des joueurs comme Jérémy Mathieu ou encore Benoît Trémoulinas devraient au moins avoir le droit de prouver qu’ils ont les qualités requises pour être appelés en bleu. Ce couloir gauche reste le gros point faible de l’arrière garde française.

    Hugo Lloris, a été excellent comme à son habitude. Il n’a rien à faire du match, et sort une superbe parade en début de seconde mi-temps. Sur le but, il repousse le pénalty avant d’être battu de justesse suite au renvoie de la balle. Le gardien tricolore est le seul joueur a être vraiment indiscutable en bleu depuis plusieurs années.

    Plus que la défense, le milieu de terrain est LA vrai satisfaction de ces deux matchs qualificatifs. La blessure d’Abou Diaby a obligé Deschamps à titulariser Etienne Capoue, mais c’est le trio Mavuba-Cabaye-Diaby qui ressort comme une évidence.
    Pour sa deuxième sélection en bleu, le Toulousain était perdu dans ce rôle de milieu central qui se projette vers l’avant. Il a eu du mal à se positionner et à avoir un réel impact sur la rencontre. Il est tout de même l’auteur du premier but de la rencontre (son premier sous le maillot tricolore) ce qui relève le niveau de son match.
    A ses côtés, Yohann Cabaye a été un peu moins bon qu’à l’accoutumée. Il a réalisé un match correct, a été efficace dans le pressing et la récupération, mais n’a pas apporté autant qu’à son habitude dans le secteur offensif. Ses corners ont tous été tirés avec soin et ont apporté le danger à chaque fois.
    Depuis qu’il est de retour en bleu, Rio Mavuba soulève une question: pourquoi a-t-on attendu si longtemps pour le sélectionner à nouveau? Positionné en plein cœur du jeu, le Lillois a été partout dans ce match. A la récupération, au pressing et à la relance, il ne s’est pas économisé. Il a aspiré tous les ballons qui passaient par le milieu de terrain et n’a laissé que quelques miettes à sa défense. Selon moi, il a tout pour s’imposer comme le vrai capitaine des bleus, la qualité de jeu, l’attitude, et le mental.
    Avec ces trois joueurs (Mavuba-Cabaye-Diaby) au cœur du jeu Français, Deschamps a certainement trouvé les bases du jeu de son Équipe de France. En s’inspirant des milieux à 3 des Espagnols Allemands ou Portugais, ce trio a tous les atouts pour être la rampe de lancement du jeu des bleus avec un joueur à vocation plus défensive qui ratisse tous les ballons [Mavuba] et deux milieux centraux qui ont la capacité de se projeter vers l’avant et d’orienter le jeu [Diaby et Cabaye].

    De toute évidence, le secteur le moins performant de l’équipe de France.
    Ribery a l’air de retrouver un très bon niveau sous le maillot bleu, et c’est tant mieux! Hier soir il a été très actif et a posé beaucoup de problèmes à la (faible) défense biélorusse. Il est à l’origine d’un bon centre pour Giroud en première mi-temps, mais c’est surtout dans l’axe, et en électron libre qu’il a été dangereux.
    Karim Benzema quant à lui, n’a pas été convaincant sur l’aile droite. Il n’a pas réussi à trouver ses marques, et a souvent repiqué au centre, abandonnant souvent son côté à Jallet et Cabaye. Encore une fois, Benzebut a délivré une passe décisive, et encore une fois, il n’a pas marqué. Pire que ça, il ne s’est pas procuré d’occasion dangereuse. Si son impact dans le jeu est indéniable, il ne semble pas être le buteur dont a besoin l’équipe de France. Il pourrait être intéressant de le tester en position de numéro 10, ou en soutien de l’avant centre avec Ribery dans un 4-3-2-1 plus axial.
    Cette même question de l’avant centre n’a pas beaucoup avancé hier, suite à la prestation d’Olivier Giroud. Comme c’est le cas à Arsenal depuis le début de saison, l’ex-Montpellierain semble avoir du mal à se libérer, à assumer son nouveau statut. Un but lui ferait le plus grand bien et pourrait être le déclic nécessaire. Sur le match, il a une belle occasion en claquant un bon coup de boule en première période. Après ça, il n’a plus grand chose à se mettre sous la dent, et perd quelques ballons. Il sort ensuite sous les sifflets d’un Stade de France qui, décidément, ne comprend pas grand chose au football.

    Répondre
  2. Il y a vraiment quelque chose de cassé chez les bleus, je me demande si peu importe le coach, cela sera juste une question de temps, de génération, de talent.
    Les gars de l’EDF n’ont pas/plus l’envie de jouer avec le maillot bleu sur les épaules. Ils n’ont pas la culture footbalistique pour ca. Ils ont l’esprit LDC, cela les fait bien plus rever et rapporter..
    Menez, par exemple ne porte pas le maillot Bleu par plaisir, ou honneur, mais par obligation.
    DD a tout de meme apporter sa culture de la gagne, son amour du maillot, mais ca reste bien compliquer tout de meme….

    Répondre
  3. DD est largement meilleur que LB, qui pour moi a contribué un peu plus au déclin de l’EDF. On sent pour DD un reel potentiel de manager et de coach. Par contre, il n’a pas les joueurs qu’il faut. Devant c’est le neant, que des feux follets qui se mettent à jour 5min par match, et 1 match sur 2…

    Répondre
  4. Merci VIVE LE SPORT !!
    Maintenant je voudrais savoir comment récupérer mon lot svp

    Répondre
  5. Honnetement je pense juste que Didier Deschamps est un meilleur coach que Laurent Blancet cela se ressent sur le terrain… En plus il fait jouer des joueurs très prommetteurs comme Giroud donc perso je n’ai presque rien à dire sur DD…

    Répondre
  6. DD est largement meilleur que LB, qui pour moi a contribué un peu plus au déclin de l’EDF. On sent pour DD un reel potentiel de manager et de coach
    Les gars de l’EDF n’ont pas/plus l’envie de jouer avec le maillot bleu sur les épaules. Ils n’ont pas la culture footbalistique pour ca. Ils ont l’esprit LDC, cela les fait bien plus rever et rapporter..
    Faites jouer plus souvent jouer mon idole
    MÉNEZ ♥

    Répondre
  7. Je ne les aime pas.

    Répondre
  8. Allés l’équipe de France pour la demi finale je vous fait confiance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *