Airsoft : Tout ce qu’il faut savoir sur ce sport
Jan15

Airsoft : Tout ce qu’il faut savoir sur ce sport

  1 Like(s) Nous n’en avons encore jamais parlé ici, pourtant le Airsoft est un sport comptant 40 000 joueurs réguliers en France ! Bien que des clubs existent, beaucoup d’airsofteurs jouent sans faire partie de ces clubs. Airsoft, ce qu’il faut savoir : Les répliques d’armes de type Airsoft ne sont pas reconnues selon la loi française comme étant des armes. On peut donc s’en procurer librement, sans déclaration ou permis. Les seules limites concernent l’utilisation, qui doit se faire exclusivement sur des terrains privés et la puissance de tir qui doit être inférieur à 2 joules. Une fois ces points précisés nous pouvons attaquer le plus intéressant : Où et comment pratiquer le Airsoft ? Je n’ai pas encore essayé ce sport, mais j’ai toujours été très tenté. Je me suis donc renseigné un peu et ai trouvé plusieurs petites choses sympas. Pour  pratiquer le airsoft , il vous fait d’abord avoir un équipement minimal qui commence par : – Une réplique de Airsoft : Il en existe pour tous les modèles d’armes réels ! Sniper, fusil à pompe, carabine, lance rocket et même des lances grenades ! Les technologies employés vont du ressort, permettant de tirer un coup à la fois, au moteur électrique ou encore au CO2 ! – Des billes : Il existe différentes tailles et poids de billes selon tout un tas de critères (terrain extérieur/intérieur, vent, distance … ) – Des protections. Elles sont indispensable si vous voulez garder votre belle tête intact.  Le terrain de vos rêves ! Et oui sans un terrain adapté, pas de jeu possible. Anciennes friches industrielles, bois, zones de jeu adaptés, il y a une quantité de lieux permettant de s’amuser ! Article écrit par Aurel Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
GoPro: Be a Hero mais reste vivant !
Jan11

GoPro: Be a Hero mais reste vivant !

  1 Like(s) [Bon Plan] : Promo GoPro Hero 3 à moins de 300€ Go Pro : Be a Hero Vous devez certainement déjà avoir entendu parler de ce slogan. C’est la signature de cette toute petite caméra qui se vend comme des petits pains. Mais pourquoi donc ? Tout le génie de cette caméra réside dans sa taille, la qualité de l’image, et surtout par toute la palette d’accessoires qu’il existe pour l’attacher où bon vous semble. Mine de rien, en 2005, son inventeur venait de révolutionner le film amateur de nos exploits sportifs quotidiens. En un rien de temps, un grand nombre de vidéos sont apparues sur Youtube, avec en tête d’affiche des sportifs de haut niveau et de sports extrêmes. Chaque génération apportant un encombrement moindre et une qualité accrue. Petits exemples de vidéos réalisables avec cette “simple” caméra Gopro HERO 3 : Comme nous pouvons le voir, cette caméra est vraiment exceptionnelle. Elle permet de se filmer sur tous les terrains, et de mettre celui qui regarde les vidéos dans la peau de celui exécute la vidéo. Impressionnant !  La GoPro peut-elle amener à commettre l’irréparable ? C’est un risque auquel n’avait peut-être pas être penser les concepteurs de GoPro, mais avec une popularité qui ne semble pas être prête de s’arrêter, de plus en plus de gens sont en train de s’essayer à recopier leurs idoles…  Jeb Corliss, le survivant. Plus les risques sont importants, plus la vidéo sera impressionnante. Mais attention, car la mort n’est jamais loin. Vous ne connaissez certainement pas Jeb Corliss, c’est un professionnel de parachutisme et grand amateur du Wingsuit. Pour ceux qui ne connaissent pas, le Wingsuit est ce sport extrême qui consiste à sauter du haut d’un avion ou d’une falaise et de voler comme un oiseau, en planant grâce à une combinaison spécialement conçue à ce but. Un peu comme certains écureuils. Lors de l’une de ces dernières prestations, Jeb a failli y rester. Je vous laisse en juger par vous-même : Malheureusement, tout le monde n’a pas eu la chance de Jeb. L’été dernier, 5 personnes ont perdu la vie dans le Var. Elles avaient souhaité immortaliser leur chute et ensuite la partager sur Youtube ou d’autres sites de partages de vidéos en ligne. Finalement, cette vidéo aura été la dernière. Pensez-vous que les caméras GoPro sont-elles vraiment adaptées à tout le monde ? Les lecteurs ont également apprécié :Caméra G-Eye 720p et Garmin VIRBLe sport, c’est sexy !Tour de France 2015 : ça commence demain !Voici la nouvelle Lily caméra qui va révolutionner le sport !Incroyable Talent...

Lire la suite
3 gars sautent dans tous les sens sur, dans et au travers une voiture qui roule
Jan06

3 gars sautent dans tous les sens sur, dans et au travers une voiture qui roule

  0 Like(s) Un film de 4mn de 3 athlètes étonnants réalisant des cascades « Freerunning » avec une voiture en mouvement … Mais qui conduit ?!?! Un fantôme ! Réalisé par William Spencer Plus d’infos ici: Leur Facebook Leur Twitter @SubOverHype on Instagram MUSIC – http://itunes.apple.com/us/album/queens-kings-feat.-fingazz/id504905653 Starring Daniel Ilabaca, William Spencer, Tim « Livewire » Shieff. Concept by Tim & William. Music « Queens & Kings » by MALAKAI® & FINGAZZ. Check out Part 2 (the real life ending) as well! Subscribe for more videos! http://www.substanceoverhype.com/parkour/parkour-and-freerunning-stunts-ridin… Les lecteurs ont également apprécié :Speed Race : une Chevrolet contre un avion de chasse !! Et la victoire est pour … ?Le jeu Formula One existait déjà sur Playstation en 1976L’histoire des voitures de Formule...

Lire la suite
Découvrez le Cheerleading, avec l’équipe des Jaguars de Lyon
Fév08

Découvrez le Cheerleading, avec l’équipe des Jaguars de Lyon

  2 Like(s) Le Cheerleading est un sport encore peu implanté en France. Originaire des Etats-Unis, c’est un concentré de danse avec des chorégraphies dynamiques et originales, de gymnastique avec des acrobaties et de la souplesse, et d’accro gym avec des portés et pyramides humaines.  Les Jaguars Cheerleading de Lyon pratiquent ce sport depuis maintenant 2 ans. Issus d’environnements différents, tels que d’anciens gymnastes, d’anciennes danseuses ou encore cheerleader dans d’autres équipes, ils se sont réunis pour partager ensemble leur passion. Agés de 17 à 25 ans, les 25 membres s’entraînement entre 6 à 8 heures par semaine pour atteindre leurs objectifs et participer aux compétitions nationales, européennes et internationales. Le Cheerleading qui demande de la concentration et de la discipline durant les entraînements comporte 4 catégories à présenter lors des compétitions : –    Le Stunt : Par groupe de 5 athlètes maxi,  cette discipline  présente un enchaînement de portés différents les uns des autres, (autrement appelé routine) pendant un temps variant de 1 minute 30 à 2 minutes. Cette discipline demande d’avoir de l’endurance et une condition physique suffisante pour permettre la bonne réalisation de la routine. Les Jaguars disposent de 2 groupes Stunt composés chacun de 5 personnes, un All male et un All Girls. –    Freestyle : Cette discipline est un style de danse, traduit par une chorégraphie originale et personnalisée qui permet à chaque équipe d’exprimer son propre style de danse. Les jaguars s’inspirent des clips d’aujourd’hui et des styles de chacun de ses membres (10 danseurs) pour créer  la chorégraphie, en y incorporant les 3 éléments imposés par les fédérations, à savoir les sauts, les pivots et les kicks. –    Hip-hop : Tel que son nom l’indique, cette discipline est identique au style de danse. Les vagues corporelles, les acrobaties et les passages de danse urbaine composent 90% de la chorégraphie dans laquelle les 8 danseurs des Jaguars tentent de se distinguer par leur précision et originalité. –    Le Cheer : Cette discipline est le cœur de ce sport, elle allie le Stunt et la danse en y ajoutant des acrobaties, des éléments de souplesse et des motions*, le tout sur une musique dynamique variant de 2 minutes 30 à 3 minutes 30. L’équipe de Cheerleading des Jaguars se composent de 22 membres tous dotés d’une motivation sans appel. Motions* : positions du corps définies et pratiquées en Cheerleading. Afin de rentabiliser les déplacements et inscriptions aux compétitions, l’équipe propose ses services pour animer des évènements sportifs, tout au long de l’année. Ces animations permettent également aux jaguars de se ‘familiariser’ avec un public et ainsi de gagner en aisance lors des présentations. L’ambition...

Lire la suite
Une histoire de baskets !
Déc08

Une histoire de baskets !

  14 Like(s) Bon, ok la Pam Pam Girl elle aime beaucoup vous parler de sport, de la pratique du sport et des règles du sport, mais la Pam Pam Girl reste avant tout une fille. Et une fille ca a (presque) forcément  la passion des fringues, des accessoires de mode et des chaussures (sous toutes leurs coutures 🙂 ! Il fallait donc bien que ces deux sujets se croisent un jour pour n’en former plus qu’un … et ce jour est enfin arrivé bande de petits veinards ! …Voici donc venu le temps d’écrire un article sur l’histoire des baskets de sport ! Wwwaaouuuhhhhh 🙂 Qu’elle soit basse, montante, de cuir, de toile, sobre, fantaisiste, épurée ou bariolée, à lacets ou à scratchs, à semelle fine ou limite compensées, la basket est la chaussure qui, d’utilitaire lors de sa création, est devenu très tendance et portée par une grande partie de la population ! Si bien qu’aujourd’hui on la retrouve certes dans les salles de sports, et sur les terrains, mais aussi en ville, à la campagne, au boulot ou en soirée, chaussées par les gars, les filles, tout un chacun et par les célébrités ! La basket, votre nouveau compagnon de route ? Mais certainement ! 1868 : une « Goodyear » pour nos petits pieds sportifs ! Alors si aujourd’hui on ne devait dire qu’un seul merci, on l’adresserait sans doute à la Candde Manufacturing Co de New Haven (USA), qui, en 1898, fabriqua la toute première chaussure de sport en toile qu’elle commercialisa ensuite. Cette chaussure avait la particularité de bénéficier de semelles en caoutchouc, élaborées à partir du procédé de vulcanisation développé par Charles Goodyear, célèbre fabricant de pneus du même nom. Et oui, même si la pratique de certains sports remonte parfois à des périodes bien plus anciennes, il aura pourtant fallu attendre le 19ème siècle pour que nos petits doigts de pieds puissent s’épanouir pleinement, en toute stabilité et dans un confort non négligeable… Dès lors, chacun se met à décliner la recette finement trouvée et à inventer la basket qui correspond véritablement à la pratique et aux besoins de son sport. Ainsi, en 1890, William Foster, alias Mister Reebok, lance les premières chaussures à pointe spécifiques à la pratique de la course. En 1906, Arthur Hall crée New Balance et développe la première chaussure avec soutien de la voûte plantaire. Il se spécialisera ensuite dans la chaussure de course à pied. En 1908, les basketteurs –tels des cendrillons- trouvent chaussure à leur pied grâce au Marquis de Converse, père de la fameuse et toujours autant côtée Converse, qui invente la basket montante après s’être...

Lire la suite
Zumba : découverte d’un deuxième terme technique sportif
Nov29

Zumba : découverte d’un deuxième terme technique sportif

  0 Like(s) Kesaco…coricoooo ! Acte 2 Et oui c’est l’heure de la minute intellectuelle chers amis sportifs ! Et le mot du jour est … Zumba (nania 😉 ) Alors OK, on n’est pas censé connaître tous les sports existants, encore moins ceux qui ont émergé récemment.. Mais quand même, si l’on vous parle de Zumba, vous êtes obligé de savoir ce dont il s’agit si vous voulez donner l’impression d’être jeune et tendance ! Mais au juste, La Zumba.. c’est quoi ? Prenez votre lecteur CD, poussez la table du salon et retirez vos talons (mesdames !). Ensuite, choisissez un air de mambo, de tango, de flamenco (des musique en O), ou encore de samba ou de chachacha (là c’est des musique en A) et adaptez dessus une danse aux mouvements tellement simples que même un mouton bourré à 3 pattes saurait les faire 😉 et voilà vous… Zumbez (?) ! Magique non ? Car oui, la Zumba, c’est un sport qui combine à la fois danse latino-américaine & notions d’aérobic dans un but simple : tonifier le corps et s’amuser pour évacuer stress et contrariétés emmagasinés  au cours de la journée ! Bon, je ne vous dirai pas que la Zumba, ce n’est que de la détente, car c’est quand même avant tout un cours de cardio, qui permet de travailler rythme cardiaque et renforcement musculaire. La pratique vous permettra également de développer la coordination. Les pieds, les jambes, les bras, le buste ou encore la tête : toutes les parties de votre joli corps sont sollicitées ! Vous l’aurez donc compris, les bienfaits de la Zumba sont multiples, et portent tant sur la mémoire, la coordination, la concentration que sur le développement du tonus musculaire et du rythme cardiaque ! Après quelques séances, le résultat est assuré : retrouvez de jolis abdos gainés, des cuisses et des mollets élancés, un joli galbe et des bras renforcés. Et si vous voulez des chiffres pour vous conforter sur l’efficacité de cette pratique, sachez qu’1 heure de cours c’est environ 500 calories de perdues ! Pas mal hein ??   Mais qui a bien pu se dire que « Zumber » serait bon pour notre santé ? Et histoire de tout connaître (ou presque) sur ce nouveau sport, sachez que c’est avec Beto Perez, chorégraphe colombien (de Shakira entre autre, et ca ca fait toujours classe hein ?) que tout a commencé. Lors d’un de ses cours de fitness qu’il dispensait à Cali (mais non pas à l’artiste! Je parle de la ville en Colombie, suivez un peu !!) il oublia ses musiques d’aérobic et du s’adapter. Il improvisa un...

Lire la suite
Quand « Corde à sauter » ne rime pas forcément avec « cour de récré »…
Nov19

Quand « Corde à sauter » ne rime pas forcément avec « cour de récré »…

  1 Like(s) Et un sport de plus dans la longue palette des sports existants ! Notre ministre de la culture, David Douillet, a en effet  ajouter il ya quelques semaines le Double Dutch à la longue liste des sports, en délivrant (enfin) un agrément ministériel à la fédération de ce sport vieux de 20 ans ! (lien : http://www.daviddouillet.fr/news/championnats-internationaux-de-double-dutch/) Double Dutch… mais qu’est-ce donc ? Et bien, le Double Dutch est un sport de saut à la corde mais avec des règles bien plus sérieuses que celles que nous pratiquions lorsque nous étions haut(e)s comme 3 pommes… Signifiant « Charabia » en anglais, en référence à la façon dont s’exprimaient les jeunes immigrés hollandais débarqués aux États-Unis (aux yeux des locaux j’entends !), ce sport a, par ailleurs, été élaboré par ces mêmes immigrés, dès le 18e siècle. Dans les années ’70, la dimension sportive de cette pratique se développe et trouve de plus en plus d’ intérêt auprès d’un public féminin, la gente masculine voyant alors dans l’utilisation d’une corde un sauter, une représentation trop peu virile. Arrivé dans notre pays en 1983, une fédération Française voit le jour en ’90. Actuellement, cette pratique gagne du terrain, si bien que début novembre, notre pays a accueilli les championnats du monde de la discipline ! Les règles sont assez simples : d’une part, 2 tourneurs manient en ellipse deux cordes de nylon, de 3,50 mètres de long (pour être homologuées par la ligue américaine), d’autre part, 1 ou plusieurs sauteur(s), entrent dans la danse pour une durée d’environ 40 secondes. Commencent alors 2 types d’épreuves : l’une de vitesse où un maximum de pas doivent être réalisés en des temps impartis, l’autre consistant en la réalisation de figures libres ou imposées. La clé de la réussite ? Esprit d’équipe et coordination ! Ça vous tente ? Essayez-donc 😉 ! PPG Les lecteurs ont également apprécié :Les fesses des joueuses de Roller Derby en expo !Le sport, c’est sexy !Conseils pour soulager ses articulations quand on est assis au bureau Tour de France 2015 : ça commence demain !Freeletics, attention entraînement à haute...

Lire la suite

Incroyable sport japonais: Bo-Taoshi

  0 Like(s) Je vous présente un sport incroyable : le Bo-Taoshi ! Un petit tour par wiki donne ça : (防衛大学校の棒倒し, littéralement mise-à-bas du poteau) est un sport de plein air qui se joue principalement par les cadets de l’académie nationale de défense du Japon. Deux équipes de 75 joueurs s’affrontent pour le contrôle d’un gros poteau. Une équipe le défend et l’autre l’attaque avec comme objectif de le faire pencher de plus de trente degrés. Découvert dans une vidéo d’une TV allemande, la réaction  qui nous viens est plutôt: « Mais c’est un manga cette vidéo c’est pas possible ou bien le dernier film de Takashi Miike ! ». Allez je vous laisse découvrir, vraiment étonnant ce sport japonais!     Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite