Ben le Sport : Les notes de France vs USA (1-0)

 
0 Like(s)

LLORIS (5) : Pas grand chose à dire sur la prestation du portier lyonnais, encore une fois capitaine ce soir. Il n’a jamais été mis en danger. Un match bien tranquille pour Hugo.

DEBUCHY (7) : Il a mis quelques minutes à rentrer dans le match pour cause de fébrilité ou de timidité, mais après il s’est littéralement lâché en faisant preuve de générosité aussi bien défensive qu’offensive. Il poursuit ses actions et offre des centres plus que potables. On l’a moins vu dans le camp adverse en 2ème mi-temps mais il faut dire les Américains étaient plus présents en attaque, et le joueur lillois a fait le nécessaire pour défendre sur son côté. Il s’affirme au moins comme un numéro 2. Incontestablement la bonne note du match

RAMI (6) : le valencien a répondu présent. Il n’a certes pas été réellement mis en difficulté mais il a su resté concentré et efficace dans ses interventions. Propre, il s’est libéré en 2nde période en se projetant en plus vers l’avant. Ne lui manque plus qu’une présence encore plus forte devant les buts adverse sur corner pour qu’il devienne le défenseur complet dont l’EdF a besoin.

KOSCIELNY (4) : Lui non plus n’a pas été trop chahuté, et pourtant il s’est mis en danger à plusieurs occasions ; la faute à des interventions assez limites (pénalty potentiel, carton jaune). A l’image de son comportement à Arsenal, il peut faire preuve de qualité technique et de vitesse mais sa présence et sa force athlétiques restent limitées pour rassurer une défense. Un comble me direz-vous !

MATHIEU (5,5) : Comme son compère sur l’aile droite, il a livré une performance prometteuse en 1ère mi-temps (période pour se mettre en évidence chez les latéraux), avec un travail défensif correct et une capacité à se porter rapidement vers l’avant. Néanmoins, en phase offensive il a alterné le bon et le moins bon (notamment dans les centres et son coup franc raté). Moins influent après la reprise, il s’est contenté de gérer son couloir.

M’VILA (4) : Le rennais semble quelque peu émoussé depuis quelques temps. On n’a du mal à retrouver le M’Vila du début 2010 (match aller contre la Bosnie) qui était partout sur le terrain. Son apport habituel dans l’animation du jeu aurait été un plus pour ce match assez terne. Un match à oublier au plus vite donc. Remplacé par GONALONS (5,5) pour qui il n’a fallu aucun temps d’adaptation pour sa première sélection. Le Lyonnais a fait montre de son aisance balle au pied et de sa maturité dans le jeu.

DIARRA (4,5) : on l’a rarement vu apporté quelques choses dans le jeu notamment en 1ère mi-temps. Il semblait fébrile dans le contact manquant d’autorité malgré son physique puissant et il a apparu errant comme un fantôme, cherchant constamment sa place sur le terrain. Du coup, lui donner le ballon ne pouvait que ralentir le jeu. Il a montré une meilleur présence quand les USA ont envahi la moitié de terrain tricolore.

MENEZ (6,5) : les matches se suivent et se ressemblent pour le parisien A la fois irritant et génial, l’ailier a produit beaucoup d’effort sans montrer de fatigue apparente. C’est déjà un bon point. Il est venu défendre, chercher à la base les ballons pour les distribuer (prenant un peu la place de M’Vila), il a produit des chevauchées et des accélérations tranchantes qui devraient être décisives si le quatuor offensif était coordonné. Mais, il a aussi fait preuve de beaucoup de déchet technique voire de suffisance comme sous le maillot du PSG. Il peut indéniablement devenir l’élément fort de cette équipe si Blanc (ou Kambouaré) parvient à l’orienter voire le canaliser.

RIBERY (4) : lui aussi il suit ses dernières prestations, à savoir une envie indéniable mais tachée de fautes techniques et d’individualisme. Il s’obstine à vouloir montrer qu’il peut dynamiter une défense et dribbler n’importe qui. Ça marche quelque fois (action Menez-Ribery en 1ère m-t), mais le Ribery en EdF n’a pas la même justesse ni inspiration technique que celui du Bayern. Ça en devient une habitude malheureusement. Remplacé par REMY (7) qui surfe sur ses performances sous le maillot marseillais, avec encore ce soir une prestation de haut niveau. Il lui a fallu 5 minutes pour régler son tir et marquer sur sa deuxième occasion. Sa puissance, sa percussion et sa qualité technique ont été encore une fois mises en lumière ce soir.  Il confirme de jour en jour.

BENZEMA (5) : le madrilène n’a pas été flamboyant. Il a manqué son duel à la 42ème, qu’il aurait sans doute remporté (par un lob ?!) s’il avait porté le maillot du Real ce soir.
A l’image de ses partenaires, il a manqué de détermination et de pugnacité. Il s’est plus montré en 2ème période avec deux grosses occaz dont sa tête sur la barre avant de céder sa place à MARTIN (6), qui a encore une fois réjoui les spectateurs par sa qualité technique et sa vision du jeu. Il a offert la balle de but à Remy par une belle ouverture lobée. L’EdF a incontestablement besoin de son talent et de sa jeunesse pour un dynamisme de jeu.

GAMEIRO (3,5) : hors du coup ! voila comment on pourrait résumer la soirée du parisien qui s’est illustré par un manque technique et des appels peu prolifiques. On a eu du mal à le trouver aussi car le duo Menez-Ribery ne l’a jamais réellement bien servi. Décidément, les individualismes des milieux créateurs aussi bien à Paris qu’en EdF lui sont défavorables. Il doit d’ailleurs ruminer en lui. Remplacé par GIROUD (5,5) qui aurait pu inscrire son premier but sous le maillot tricolore par cette grosse frappe passée à coté du but d’Howard. Le montpellierain s’est aussi illustré par sa présence dans la surface et son impact sur les défenses. On espère le voir plus contre la Belgique.

A vous de jouer ! Donnez vos notes et avis sur la prestation des bleus.
L’analyse du match est disponible.

Ben

Auteur: Ben Le Sport

BenLeSport est un des co-fondateurs du site VLS.

Partager cet article sur :