XV de France : Quelle équipe pour la suite ?

equipe de France rugby 6 nations contre ecosse seul match gagné
 
0 Like(s)


Après un tournoi des 6 nations raté à vrai dire, le quinze de France se doit se trouver une équipe type capable de tenir tête aux nations de l’hémisphère sud et de reconquérir le toit de l’Europe. Le top 14 est certainement le meilleur championnat au monde mais le recrutement de stars étrangères ne permet pas l’éclosion de jeunes pousses françaises à l’instar de la premier league en football qui fait que l’Angleterre manque de jeunes talents et ne remporte plus aucune compétition depuis prés de 50 ans. Avoir un championnat et une équipe nationale hyper-compétitive est une chose difficile à concilier.

Equipe de France de rugby a raté les 6 nations

A l’arrière, Huget a montré de grosses qualités dans les réceptions des chandelles et il apporte beaucoup de dynamisme dans le jeu.
Au centre, Bastareaud, le « Jonah Lomu français » pour sa puissance dévastatrice et Fofana, capable de faire la différence individuellement à tout moment comme en témoignent son essai à Twickenham où contre l’Ecosse sont actuellement indiscutables.
Sur les ailes, Clerc, le meilleur marqueur d’essais français en activité et Médard, auteur d’un essai contre ces mêmes écossais apparaissent comme les meilleurs solutions.
Pour le poste de demi de mélée, Michalak en grande difficulté à l’ouverture durant ce tournoi peut se reconvertir à ce poste qu’il occupe avec succès à Toulon car avec ses difficultés dans le jeu au pied lui confier les clés du jeu de l’équipe de France risquerait de l’enfoncer, avec sa vitesse et son génie balle en main, il pourrait se muer facilement en numéro 9.

A l’ouverture, rappeler Beauxis qui possède sûrement le pied le plus puissant du rugby français, amènerait de la fiabilité dans ce secteur en souffrance.

Une troisième ligne complémentaire avec le coureur-sauteur Ouedraogo, le perforateur et indispensable Picamoles (meilleur français de la compétition) et le plaqueur-gratteur, Dusautoir.
En deuxième ligne, on peut lancer le jeune Vahaamahina auteur de rentrées intéressantes lors du tournoi européen au côté de Maestri.
Les piliers seraient Mas dit le « bus » et Debaty alias le « colosse » et comme talonneur, le très jeune mais monstrueux physiquement, Tolofua.

Cette équipe aurait fière allure avec un ouvreur au jeu au pied digne de ce nom, de la force à l’avant, de la vitesse à l’arrière car durant ce tournoi, la France a perdu son jeu en mouvement, « le French Flair », a connu des difficultés dans les ballons portés dû à un déficit de puissance et a eu de trop nombreux tirs aux buts manqués. On peut quand même retirer des points positifs de cette équipe comme la mêlée , la touche ou une certaine solidité en défense.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

5 commentaires

  1. Avatar

    Est-ce qu’un changement de joueur est obligatoire ? Personnellement, je pense qu’un changement de placements est à voir.

    Répondre
  2. Avatar

    de mon point de vue, c’est surtout du coté tactique qui est à revoir ! Tout ne vient pas forcément des joueurs !

    Répondre
  3. Avatar

    Auriez-vous le prénom et le nom du rugbyman au premier plan et de profil ? merci

    Répondre
    • Avatar

      c’est wesley fofana.

      Répondre
  4. Avatar

    Le groupe tel qu’il est actuellement me semble prometteur et Saint André n’a pas laissé grand monde de côté pour l’instant. Il faut surtout que ce groupe vive, s’entraine ensemble. Et cela, il faudra attendre la prochaine tournée pour qu’il ait un peu de temps ensemble… Mais bon, la Coupe du monde est encore loin, ils ont encore du temps pour apprendre a jouer ensemble

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *