Une journée pleine d’émotions à Roland Garros

TENNIS - INTERNATIONAUX DE FRANCE 2014 1ere journée
 
3 Like(s)

Au cours d’une journée interrompue à plusieurs reprises par les intempéries, les Internationaux de France ont vu l’élimination tout d’abord de deux des principaux favoris, Kei Nishikori et Stanislas Wawrinka mais aussi des matchs de grande qualité. Retour sur les matchs du jour du 1er tour.

Des favoris déja évincés de Roland Garros…

Il est 21 h09 sur le Phillipe Chatrier, le numéro 1 suisse Stanislas Wawrinka, récent vainqueur de l’Open d’Australie et du Masters 1000 de Monte- Carlo vient tout juste d’être éliminé au 1 er tour des Internationaux de France 6/4 5/7 6/2 6/0 contre l’Espagnol Guillermo Garcia Lopez.  »On ne l’avait pas vu venir  » dira François Brabant au micro de France Televisions. Certes, l’Espagnol avait des bons résultats récemment notamment à Monte Carlo, il semblait  un premier tour dangereux pour le Suisse, cependant il était difficile d’imaginer qu’il viendrait à bout aussi facilement de Wawrinka que l’on voyait dejà en demi-finale héritant d’ un tableau dégagé. Après 62 fautes directes, le numéro 3 mondial  quitte Roland Garros par la petite porte est déja plongé dans le Grand Chelem londonien. Plusieurs heures auparavant, un autre favori était aussi eliminé, le Japonais Kei Nishikori, visiblement non remis de sa blessure lors du tournoi de Madrid comme on pouvait le craindre, il s’incline en 3 petits sets contre le slovaque Martin Klizan

Benoit Paire, la bonne surprise

Le numéro 1 et 2 mondial, quant à eux n’auront eu aucun mal à se défaire de Robby Ginepri pour Rafael Nadal 6/0 6/3 6/0 en 1 h 42 min et de Joao Sousa pour Novak Djokovic 6/1 6/2 6/4 en 1h50 min. On peut noter aussi la qualification facile de Gilles Simon, Alizée Cornet, Maria Sharapova, Petra Kvitova et Dominika Cibulkova.

Une autre surprise, cette fois-ci plutôt bonne, celle de la qualification en 3 sets de Benoit Paire au dépens de Alejandro Falla, le Colombien. Le Français, critiqué dernièrement pour ses abandons à répetitions et ses non-matchs à cause de blessures persistantes à montré qu’il était capable de jouer ce Grand Chelem avec des moyens suffisants  pour éliminer le 70 ème mondial. Le prochain tour s’annonce d’une tout autre paire de manche, permettez moi le jeu de mot, face à l’ Espagnol Bautista August, solide vainqueur de Paolo Lorenzi. La victoire de Pauline Parmentier contre l’Italienne Vinci et la qualification expéditive d’Adrian Mannarino ont été les autres satisfactions françaises du jour.

Benneteau-Bagnis, le rayon de soleil 

Sur le court numéro 1, s’est déroulé le match le plus intense de la journée et surement un des plus accrochés de la quinzaine  Le Français Julien Benneteau était opposé à l’Argentin Facundo Bagnis et il s’est incliné après 4h27 d’un duel acharné conclu 18/16 dans la 5 ème manche par l’Argentin. Remontant d’un handicap de 2 sets, et d’un break ensuite dans la 5 ème manche, le Bressan pensait avoir fait le dire mais il a du céder sous le toucher et le talent du gaucher argentin qui pour son premier grand chelem, laisse planer beaucoup d’espoir a son sujet.

Les matchs du Mardi

Pour le dernier Roland Garros de Mickael Llodra, il est évident qu’on s’attend à un grand match sur le court numéro 1 avec l’Espagnol Fernando Verdasco. Malgré une supériorité de l’Espagnol, le Français devrait bénéficier d’un soutien du public très important et le court numéro 1 connu comme étant plus rapide que les deux courts centraux, devrait plutôt lui convenir.  On aura aussi un oeil sur le début du Français Laurent Lokoli, issu des qualifications, opposé à l’Américain Steve Johnson  et sur le début de tournoi de Gael Monfils sur le Phillipe Chatrier, qui au vu de l’élimination de Stanislas Wawrinka, a les cartes en main pour aller loin dans ces Internationaux de France. Encore faut-il que la forme physique soit présente…

 

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Mehdi

Etudiant en formation pour devenir Préparateur physique , spécialiste tennis et football.

Partager cet article sur :

2 commentaires

  1. Avatar

    J’hallucine pour Wawrinka, en plus j’adore son jeu à risque qui représente le tennis de demain pour moi. Il faut croire que ça ne peut pas passer tout le temps et qu’il faut une grosse forme pour que ca passe !

    Répondre
  2. Avatar

    Il y a toujours de grosses surprises dans les Grand Chelem malheureusement pour le Suisse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *