NEYMAR, UNE TRAJECTOIRE A LA ROBINHO OU A LA PELE ?

Neymar nouveau Pele
 
1 Like(s)

On s’intéresse à l’avenir de ce joueur au talent hors-normes, va-t-il marquer l’histoire du football ou devenir un joueur n’ayant pas exploité tous son potentiel comme un certain Robinho. Les similitudes sont nombreuses entre ces 2 joueurs, propension à faire des gestes techniques, même gabarit à la fois petit et mince, dribbleur fou, évoluant au même poste, ayant déjà été comparé au roi Pelé,le fait d’avoir évolué à Santos et formé une paire redoutable avec un meneur de jeu de classe mondiale (Ganso pour Neymar, Diego pour Robinho).

Neymar est un joueur phénoménal, déjà une star internationale à 20 ans alors qu’il n’a jamais joué en Europe, il a le potentiel pour devenir le meilleur joueur au monde un jour car il semble le joueur n°1 de sa génération et lorsque Messi ou Cristiano Ronaldo seront trentenaires, il sera dans la pleine force de l’âge footbalistiquement parlant (lorsque Messi aura 30 ans et Cristiano 32 , lui en aura 25) mais s’engagera-t-il dans la même voie que Robinho, phénomène annoncé mais qui n’a pas vraiment confirmer ou dans celle de ces dignes prédécesseurs Ronaldo, Ronaldinho ou Pelé qui ont véritablement marquer l’histoire du football. Son côté ultra-spectaculaire, car il est parfois l’auteur de gestes qu’on voit très rarement dans un terrain de football mais à la fois efficace le placerait plutôt dans la seconde catégorie.

Mais souvenons-nous de Robinho qui comme Neymar évoluait à l’époque à Santos, qui été annoncé à ses débuts comme la nouvelle star du football mondial, joueur spécialiste des gestes techniques de haut vol, ainsi surnommait « le nouveau Pelé » mais des choix de carrière surprenants comme celui d’aller en Angleterre, championnat très physique avec une intensité sans commune mesure avec le championnat brésilien où il n’est pas arrivé à exprimer ces qualités techniques avec son gabarit plutôt frêle, une certaine irrégularité dans ces performances, des blessures à répétitions et un manque d’efficacité dans son jeu qui nous ont laissé sur notre faim.

Neymar est sans doute plus décisif, régulier et moins souvent blessé que Robinho, il a également une plus grand capacité d’accélération balle au pied dû à sa vitesse folle, on l’imagine donc rejoindre le mythe Pelé au panthéon des plus grands joueurs brésiliens, l’homme aux 1000 buts inscrits durant sa carrière (matches amicaux inclus) dont il est présenté comme son nouvel héritier. Robinho donne l’impression de n’avoir jamais vraiment su s’imposer en Europe, son passage au Real ayant été plutôt mitigé, celui à Manchester à vrai dire raté et à Milan, assez correct en espérant que pour Neymar, la donne soit différente bien qu’en Europe, il bénéficiera de moins d’espaces qu’au Brésil et de défenseurs plus rugueux.

Neymar a largement les moyens de laisser une empreinte dans l’histoire du foot mais il n’est pas à l’abri de blessures, d’une adaptation difficile au style de jeu européen ou de mauvais choix de carrières qui peuvent laisser un sentiment de gâchis à l’instar de Robinho. Arrivera-t-il à gérer la pression du « nouveau Pelé » comme en France avec le « nouveau Zidane » qui est devenu un sport national et qui a mis certains joueurs (Meghni, Meriem, Gourcuff, Marvin Martin) dans la difficulté faute de pouvoir assumer ce statut lourd à porter.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    Je ne pense pas qu’il faille tout le temps trouver le remplaçant mythique d’un joueur.

    Ce qu’il y a avec ces surnoms, c’est qu’il s’agit uniquement de périodes transitoires. Lorsqu’il aura vraiment fait ses preuves (dans 5 ou 10 ans), on ne l’appellera plus « la relève de Zidane » mais « Neymar ».

    C’est toujours une dénomination donnée à un joueur pour symboliser l’espoir qu’il représente.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *