L’affiche de la 19e journée : ASSE-PSG : Paris champion d’automne mais perd Kambouaré !

 
0 Like(s)

Après avoir pris connaissance des résultats des matchs précédents, on savait que le titre honorifique de champion d’automne allait revenir soir à Montpellier, soit à Paris, qui n’avait besoin du coup que d’un point pour devancer Montpellier au classement. Quelle plus belle affiche que Saint Etienne-Paris SG pour clôturer l’année 2011 ? Vive Le Sport analyse la rencontre pour vous.

 

On ne change pas une équipe qui déçoit

Sous une pluie battante au Stade Geoffroy Guichard, Antoine Kombouaré décide de faire confiance aux 11 mêmes acteurs que contre Lille, Camara et Bisevac restent en défense centrale, mais surtout Ménez et Pastore, particulièrement mauvais contre Lille, gardent la confiance du kanak, laissant Erding, Armand, Hoareau et Lugano sur le banc (pour les prétendant à une place de titulaire). Sirigu reste logiquement numéro 1 dans les buts après son gros match contre Lille.

Coté stéphanois un 4-4-2 classique, mais il manquait du monde à Saint Etienne : Nicolita était suspendu, Paulao, Perrin, Guilavogui et Alonso toujours blessés. Marchal et Mignot forme la charnière défensive, avec Ghoulam à gauche et Ebondo à droite. Jérémy Clément qui prend le poste de milieu défensif à Laurent Battles, au côté de Fabien Lemoine. Gradel et Sako sur les ailes, et devant Sinama Pongolle et l’inévitable Aubameyang, très bon dans la bonne série actuelle des verts.

 

 Sirigu-Ruffier: un match dans le match

Ruffier, buteur contre son camp sur la tête de Bodmer

Le début de match est musclé, et les deux équipes se rendent coup pour coup. Gameiro a une première balle de but (11e) mais Marchal, d’un superbe tacle, éloigne le danger face à Ruffier. Les ailiers stéphanois permutent beaucoup et font souffrir Jallet et Ceara, et il faut un arrêt réflexe sensationnel de Sirigu (qui ne sera pas le dernier) devant Gradel pour éviter l’ouverture du score. Puis presque contre le cours du jeu, Nêne frappe un corner sur la tête de Bodmer qui trouve le poteau. Le rebond surprend Ruffier qui claque involontairement le ballon au fond des filets. Le PSG mène dans le chaudron contre le cours du jeu. Avant la pause seul Jallet d’une belle frappe, vient inquiéter Ruffier obligé de contrer le ballon. Les verts ont du mal à s’en remettre mais Paris n’en profite pas.

 

La seconde période sera presque la copie de la première, Saint Etienne domine dans le jeu et sollicite Sirigu, et Paris répond par des actions individuelles de classe, notamment grâce à Gameiro (même s’il a beaucoup loupé) ou Ménez. Malgré une dernière frappe de Sako, Paris remporte le match et devient ainsi leader de la Ligue 1 après la défaite de Montpellier à Evian. Paris n’a pas réellement convaincu, mais a déjà montrer plus de choses que face à Lille. Saint Etienne joue bien, mais est tombé sur un excellent (encore une fois !) Sirigu. A noter encore une fois le match décevant de Pastore, alors qu’on parle des Beckham, Tevez, Borriello, Soldado, les victimes du futur recrutement pourraient bien être celles que l’on n’attend pas…

 

Pastore encore décevant...

Les +

Ruffier                                 Sirigu

Marchal                               Bisevac

Gradel                                 Bodmer

 

Les –

Clément                              Pastore

Sinama Pongolle

 

Ma note du match : 12/20

NDLR : Ca y est ! On vient d’apprendre le limogeage de Kambouaré. Le Kanak n’aura donc pas pu aller au terme de la saison malgré le titre honorifique de champion d’automne. Léonardo va pouvoir mettre toutes les cartes de son côté pour attirer l’italien Ancelotti.

A venir sur VLS, mon équipe type de la première partie de saison

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Remi

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    C’est quand même dingue ça, alors qu’ils sont champions d’automne, il est viré. Le bon travail dans le foot n’est même plus récompensé. Ils mériteraient que l’équipe soit boycotté ces gougnafiers !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *