La valse inédite des entraineurs porte t-elle un message ?

 
0 Like(s)

S’il y avait une saison marquante à retenir de l’actualité footballistique de cette saison, ce serait  forcément l’été. L’été de cette année  a des airs d’automne où les feuilles tombent sans arrêt pour les entraineurs des différents clubs d’Europe. De Fergusson à Mourinho en passant par Mancini, Mazzari, Bénitez ou encore Ancelotti, le bunker des entraineurs a été volcanisé.

La saison 2012-2013 qui vient de se terminer restera historique. Non pas à cause du championnat de paris remporté après 19 ans, ou de la première finale 100% allemande de l’histoire de la C1, encore moins à cause du doublé C1-C3 de Chelsea. Mais à cause d’une valse jamais connue dans le pays des technico-tacticiens.

En effet, en dehors des mauvaises performances (licenciement) ou de raisons personnelles (démissions), les coachs se sont parfois vu quitter les bancs de touche où ils s’asseyaient sans motif et sans raison valable.

Mancini a quitté Manchester City à cause de ses mauvais résultats. Mourinho quant à lui, quitte Madrid à cause de sa mauvaise saison mais aussi pour des raisons personnelles. Concernant les cas Fergusson, Ancelotti ou encore Mazzari, on peut dire que ce sont des démissions volontaires.

Mais le dossier scandalisant est celui de Benitez. En effet, le technicien espagnol a non seulement permis aux Blues de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions en terminant 3ème  du championnat, mais surtout à remporté l’Europa League, Que pourrait-on lui reprocher ? Tout le monde dira « rien », sauf Roman Abramovich obsédé par la venue de Mourinho à Londres.

Finalement pour des raisons valables ou non valables, les entraineurs des grands clubs quittent à outrance, pour la première fois depuis très longtemps, leurs demeures. D’où notre question de savoir si cette valse a un message particulier.

Ibohn Alexis

Auteur: Alex

Partager cet article sur :