Euro 2012 – Groupe A : la Pologne n’en profite pas … au contraire de la Russie (en direct de Cracovie)

Euro 2012 : ambiance à cracovie lors du premier match Pologne - Grece
 
0 Like(s)

La Pologne, pays hôte de la compétition, lançait l’Euro hier à Varsovie, face à la Grèce (1-1).
En visite à Cracovie, j’ai suivi le match d’ouverture sur écran géant, avec des dizaine de milliers de fans polonais venus supporter leur Polska.
Je vous livre la vidéo des moments vécus par les Polonais, de l’excitation d’avant match à la satisfaction finale du point obtenu en passant par la furie du but de Lewandowski ou encore le coup de froid suite à l’égalisation grecque.

 

Je dois dire que l’ambiance était bonne dans ce Krakow Fun, parc organisé pour l’événement. L’entrée y était libre … mais interdiction d’entrer avec la moindre bouteille, qu’elle soit alcoolisée ou non. D’où une attente énorme pour payer ses tickets boissons-bouffe pour ensuite les échanger. Un commerce qui a bien profité à Carlsberg, l’un des sponsors officiels de l’Euro 2012.

 

Une 1ère mi-temps pourtant très prometteuse

Concernant le match en lui-même, les joueurs Polonais, comme beaucoup ont pu le remarquer ici, ont lâché totalement le match en 2ème mi-temps en oubliant de jouer, ce qui a bien refroidi l’ambiance d’ailleurs ici à Cracovie.

Il est clair que les situations et conditions plus que favorables de la 1ère mi-temps (enthousiasme, mouvements collectifs, supériorité numérique, faiblesse de la Grèce) n’ont pas été converties favorablement pour les coéquipiers d’Obraniak. Ce dernier, justement qui a été très en vue dans ce match … mais pas forcément dans le bon sens puisque l’ancien lillois a fait preuve de beaucoup d’individualisme et s’est trop laissé tombé à mon goût.
 
Plus facile à 10 ?

Il faut croire que le pitch de la mi-temps pour les deux équipes a eu un pôle conséquent. Les grecs sont revenus avec de bien d’autres meilleures offensives et défensives. Paradoxalement, c’est quand Szczesny a été expulsé et que la Pologne s’est retrouvé à 10, que les Blancs et Rouges sont revenus un peu en cette deuxième mi-temps.

Après le succès de Chelsea à 10 (avec l’expulsion de Terry) face au Barca en 1/2 de la Champions League, on peut se demander si être en infériorité numérique ne sublime pas l’équipe et la rend plus solide et réaliste.
 
La Russie n’a laissé aucune chance aux Tchèques

Dans l’autre match du groupe A, la Russie a explosé la République Tchèque (4-1). La Russie, au contraire de la Pologne, qui n’a jamais douté même quand les partenaires de Plasil sont revenus à 2-1. J’ai trouvé le jeu des Russes très tranchant avec une rapidité et efficacité qui pourrait faire très mal dans cette Euro. En face, c’est tout le contraire qu’on a vu : lenteur, absence, manque de rigueur, … les tchèques m’ont plus que déçu dans ce match,moi qui les voit passer cette phase de groupe. Il faudra indéniablement montrer un autre visage face à la Grèce mardi prochain.
 
Ben le Sport

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Ben Le Sport

BenLeSport est un des co-fondateurs du site VLS.

Partager cet article sur :

2 commentaires

  1. Les Russes sont habitués à des départs canon dans les compets internationales, espérons pour eux qu’ils arrivent cette fois à perdurer. Mais il est vrai qu’ils ont fait forte impression hier.

    Répondre
  2. ca devait etre sympa de suivre le match avec ces buveurs de vodka

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *