Ces joueurs au potentiel inexploité :

Hatem Ben Arfa
 
0 Like(s)

Le football regorge de joueurs qui n’ont pas eu la carrière espèrée au regard de leur talent. Voici une liste non exhaustive :

– Hatem Ben Arfa : Le talent à l’état pur, Il avait sûrement les qualités pour être au niveau d’un Messi ou d’un Cristiano Ronaldo mais malheureusement son caractère de cochon qui lui ont valu des embrouilles notamment à l’OM (clash avec Gerets, M’bami, Ziani, Cissé, Deschamps ou Dassier), à Lyon (avec Aulas), en Equipe de France (avec Laurent Blanc) l’ont empêché de trouver un sérieux, une constance et une implication dans ses performances. Sa médiatisation précoce (première interview à l’âge de 12 ans) ne lui a également pas porté chance.

Hatem+Ben+Arfa

– Stéphane Dalmat : Edouard Cissé disait de lui que c’était un phénomène et le coéquipier qui l’a le plus impressionné avec Ronaldinho. Son instabilité chronique (12 clubs) ainsi qu’un mental un peu défaillant ne lui ont pas permis de s’imposer et d’avoir la carrière qu’on lui prédestinait.

– Nicolas Anelka : Souvent surnommé le « Ronaldo français » à ses débuts, on l’annonçait encore plus prometteur qu’Henry ou Trezeguet, ce baroudeur (11 clubs) était doté d’une mentalité un peu spéciale qui n’a pas vraiment fait l’unanimité en France. Son arrogance, sa nonchalance et sa propension à critiquer son pays lui ont valu de nombreuses critiques de la part des supporters français.

– Soufiane Koné : Une carrière éphémère mais un talent exceptionnel, il était annoncé comme la future star de la division 1 à la fin des années 90. En 2 ans, il est passé du rêve au cauchemar, une grave blessure qui le rend inapte pour le football puis une descente aux enfers qui le conduisent actuellement en prison pour trafic de drogue. Arsène Wenger voyait en lui le successeur idéal de Nicolas Anelka à Arsenal. Lazlo Boloni disait de lui qu’il n’avait jamais coaché de joueur aussi doué hormis Cristiano Ronaldo.

– Denilson : Le roi des passements de jambes, autrefois plus gros transfert de l’histoire du foot, n’a pas réussi à passer de joueur de futsal à celui de haut niveau contrairement à Ronaldinho ou Neymar. Le futur meilleur joueur au monde comme il était présenté à la fin des années 90 était d’un individualisme assez agaçant pour ses partenaires ou son entraineur.

– Jaouad Zairi : Capable de donner le tournis à n’importe quel défenseur, son goût prononcé pour le spectacle lui ont fait oublier la qualité essentielle au plus haut niveau : l’efficacité. Le genre de joueur qui lorsque il réalise un petit pont ou une virgule est satisfait de son match.

– Ricardo Quaresma : Annoncé comme encore plus talentueux que son compère portugais Ronaldo à ses débuts, ll n’a pas su résister à la pression des grands clubs (échecs au FC Barcelone, à Chelsea où a l’inter).

– Freddy Adu : digne successeur du roi Pelé, début dans la ligue américaine à 14 ans,sponsorisé par Nike à 17 ans la voie était toute tracée pour ce joueur américain d’origine ghanéenne mais une adaptation ratée au jeu européen alors qu’il s’amusait avec les défenseurs aux Etats-Unis l’ont fait sombrer dans l’anonymat le plus complet.

– Abou Diaby : Guy Roux a dit de lui que c’est un joueur rare et exceptionnel en pleine possession de ses moyens malheureusement cela n’a pas toujours été le cas puisque Diaby joue une ou deux fois tous les dix matches, est ce dû à de la malchance, à une mauvaise hygiène de vie ou tout simplement à une certaine fragilité musculaire ?

Un manque de maturité, pas assez de régularité dans les performances, une pression du haut niveau difficile à gérer, des choix de carrière douteux, des joueurs se reposant sur leur talent propre et ne travaillant pas assez, une grosse tête prise par la starification assez jeune de ces joueurs, des blessures permanentes, voici les raisons pouvant créer des gachis footbalistiques. On pourrait également rajouter Meghni, Kapo, Christanval ou Robinho à cette liste.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

7 commentaires

  1. Avatar

    Cette liste est très pertinente mais elle pourrait encore s’étoffer de différents noms qui ont été perdu de vue au fur et à mesure des saisons…

    Cependant, dans le sens inverse, un classement mentionnant des joueurs a qui on ne donnait pas l’ombre d’une chance et qui ont fini par percer au plus haut niveau serait également très intéressant 😉

    Répondre
  2. Avatar

    oui,pourquoi pas?

    Répondre
  3. Avatar

    Assez d’accord pour la plupart de la liste, excepté Anelka et Ben Arfa.
    anelka (et pourtant je n’ai jamais été fan de ce joueur) a réussi une grande carrière, où il a pu fréquenter un grand nombre des meilleurs clubs européens, réussi (arsenal, chelsea) ou non (real, juventus). Le problème avec Anelka c’est que tout le monde avait envie de voir en lui un grand buteur, ce qu’il n’est pas, il est plus un facilitateur de jeu qui attire l’attention et valorise les autres.
    Pour Ben Arfa, qui a encore de très belles années devant lui, il faut tout de même se rendre compte qu’il a vraiment une très grosse côte en Angleterre, où il est un des meilleurs joueurs de la Premiere League…

    Répondre
  4. Avatar

    Ben Arfa est encore jeune ! Sa carrière n’est pas terminée..

    Répondre
  5. Avatar

    Pour répondre au geek sportif, Anelka a fréquenter de nombreux grands clubs mais il n’a pas réussi à s’y installer comme un incontournable et en équipe de france, après des débuts prometteurs,il n’a plus rien foutu,au début de sa carrière,il jouait vraiment en pointe et prenait la profondeur mais ensuite,il s’est mis à jouer comme attaquant de soutien,en décrochant beaucoup pour participer au jeu. Pour moi sa devait être lui l’attaquant titulaire de l’équipe de france car il avait plus de talent que henry ou trezeguet. Concernant ben arfa(je suis un grand fan de ce joueur), il a 26 ans et c’est trop tard pour espérer marquer l’histoire du foot à la manière d’un Messi ou d’un Ronaldo alors qu’il en avait largement les moyens.

    Répondre
  6. Avatar

    oui,c’est sa

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *