Argentine : défigurée devant sa fille, pour un simple maillot !

drame argentine
 
3 Like(s)

Drame en Argentine, une mère a été sauvagement attaquée par des hooligans, juste devant sa fille de huit ans, parce qu’elle portait le maillot du club rival…

Ce terrible cliché montre la violence des coups infligés par des voyous à une mère argentine, qui se trouvait avec sa fille, après un match. Lorena Sabio, de Buenos Aires, avait emmené sa petite Altea voir la demi-finale aller de Copa Sudamericana (l’équivalent sud-américain de la Ligue Europa), entre les clubs rivaux de Boca Juniors et River Plate (futur vainqueur de la compétition), le 27 novembre dernier au « Monumental ». Mais leur soirée s’est vite transformée en cauchemar quand, sur le chemin du retour, un « fan » de Boca a vu Madame Sabio avec le maillot de River sur les épaules. Il s’en est alors suivi une attaque vicieuse, sauvage et délibérée sur une maman impuissante de 33 ans. Cette dernière est maintenant marquée à vie physiquement et aussi, sans aucun doute, mentalement.

« Je venais de passer une belle journée avec ma fille, notre équipe avait gagné contre Boca (1-0)… Il (son principal agresseur) est venu vers moi et il m’a frappé à la tête. Tout simplement. Je ne pouvais pas le croire… J’étais allongée sur le sol, à peine consciente, et il m’a averti de rester là et de ne pas aller à la police » a-t-elle raconté à la presse locale.

Aucune arrestation n’ayant été effectuée alors que ces hooligans sont connus des services de police, la mère a publié des photos de ses blessures sur les réseaux sociaux, accompagnées de ces quelques lignes : « Ils m’ont menacé, mais que peuvent-ils faire de plus ? Ils ont déjà ruiné mon visage… Il me faudrait des dizaines d’opérations pour recouvrer la santé, mais je ne peux pas, je n’ai pas les moyens. Ma fille fait des cauchemars… Cet homme est fou et, à moins que quelqu’un ne l’en empêche, il continuera probablement. Jusqu’à ce qu’il tue quelqu’un, sans doute » a-t-elle témoigné.

Tout simplement scandaleux…

Yannick.

Auteur: Yannick

Partager cet article sur :