Une histoire de baskets !

folle histoire de basket sneakers
 
14 Like(s)

Bon, ok la Pam Pam Girl elle aime beaucoup vous parler de sport, de la pratique du sport et des règles du sport, mais la Pam Pam Girl reste avant tout une fille. Et une fille ca a (presque) forcément  la passion des fringues, des accessoires de mode et des chaussures (sous toutes leurs coutures 🙂 !

Il fallait donc bien que ces deux sujets se croisent un jour pour n’en former plus qu’un … et ce jour est enfin arrivé bande de petits veinards ! …Voici donc venu le temps d’écrire un article sur l’histoire des baskets de sport ! Wwwaaouuuhhhhh 🙂

Qu’elle soit basse, montante, de cuir, de toile, sobre, fantaisiste, épurée ou bariolée, à lacets ou à scratchs, à semelle fine ou limite compensées, la basket est la chaussure qui, d’utilitaire lors de sa création, est devenu très tendance et portée par une grande partie de la population ! Si bien qu’aujourd’hui on la retrouve certes dans les salles de sports, et sur les terrains, mais aussi en ville, à la campagne, au boulot ou en soirée, chaussées par les gars, les filles, tout un chacun et par les célébrités !

La basket, votre nouveau compagnon de route ? Mais certainement !

1868 : une « Goodyear » pour nos petits pieds sportifs !

Alors si aujourd’hui on ne devait dire qu’un seul merci, on l’adresserait sans doute à la Candde Manufacturing Co de New Haven (USA), qui, en 1898, fabriqua la toute première chaussure de sport en toile qu’elle commercialisa ensuite. Cette chaussure avait la particularité de bénéficier de semelles en caoutchouc, élaborées à partir du procédé de vulcanisation développé par Charles Goodyear, célèbre fabricant de pneus du même nom.

Et oui, même si la pratique de certains sports remonte parfois à des périodes bien plus anciennes, il aura pourtant fallu attendre le 19ème siècle pour que nos petits doigts de pieds puissent s’épanouir pleinement, en toute stabilité et dans un confort non négligeable…

Dès lors, chacun se met à décliner la recette finement trouvée et à inventer la basket qui correspond véritablement à la pratique et aux besoins de son sport.

Ainsi, en 1890, William Foster, alias Mister Reebok, lance les premières chaussures à pointe spécifiques à la pratique de la course.

En 1906, Arthur Hall crée New Balance et développe la première chaussure avec soutien de la voûte plantaire. Il se spécialisera ensuite dans la chaussure de course à pied.

En 1908, les basketteurs –tels des cendrillons- trouvent chaussure à leur pied grâce au Marquis de Converse, père de la fameuse et toujours autant côtée Converse, qui invente la basket montante après s’être tordu le cheville.

Vient ensuite au tennisman(/woman) le tour d’être bien chaussé puisqu’en 1936 la marque Spring Court (marque française d’équipement de tennis) fait son entrée sur les courts de tennis, fondée par Georges Grimmeisen.

Et ca ne s’arrête pas la. En 1948, les 2 frères allemands, Adi et Rodolphe Dasler, à l’origine fabriquant de pantoufles, se séparent après une grosse grosse dispute pour créer séparément la basket Puma (par Rodolphe) et la basket Adidas (par Adi donc ;)). Comme quoi, les enguelades ca amène parfois à de bonnes choses !

Enfin, en 1979, on assiste à une véritable révolution de la chaussure avec l’arrivée sur le marché de la fameuse chaussure à coussin d’air qu’on a tous connu, pour ne pas dire porter (je parle là à des générations nées dans les années ’80 et antérieures (et oui, elle est un peu vieille la Pam Pam Girl ;)) : la « Nike Air ».  (pour info, Nike a été fondée par Philip Knight et Bill Bowerman en ’72).

Mais alors, non d’un ptit bonhomme, que s’est-il passé pour que  la folie de la basket citadine se soit installée partout dans le monde, et à la vitesse de la lumière ?

La basket est devenue, au cours du temps, l’accessoire de mode le plus prisé, foulant aujourd’hui le sol aux 4 coins du monde. Passant du statut d’objet utilitaire, à celui d’identification, d’appartenance à un groupe, elle est même parfois aujourd’hui objet de convoitise de collectionneurs en tout genre.

Cette fulgurante ascension n’aurait sans doute pas eu lieu (du moins aussi rapidement) sans l’arrivée de la culture Hip-Hop, dans le Bronks, dans les années 70. En effet, parmi les accessoires indispensables à cette pratique (qui a connu, rappelons-le un grand essor) la basket se situe quasiment en tête de liste. Celle-ci devant être propre – voir neuve ! Dès lors que le boom du hip-hop était lancé, la basket ne pouvait connaitre qu’un bel avenir !

 

Montre-moi tes sneakers, je te dirai qui tu es ?

Avant toute chose, définissons la Sneacker. Si pour les novices et les plus gourmands d’entre nous ce terme évoque une célèbre barre chocolatée au lait (Snickers), créée en 1930 et concurrencée à l’époque par raiders, ce terme représente bien plus aux yeux d’un public averti.

La snEAker désigne toutes baskets portée au quotidien (et donc pas simplement lors d’une simple pratique sportive).  Autant dire, si vous observez les chaussures des passants dans les rues, que la sneaker est THE chaussure trop tendance, portée par des sneakers-addicts. Ils ont d’ailleurs développé un jargon qui leur est propre, et vous pouvez parfois  entendre certains parler de trade (en gros faire des échanges de sneakers) ou de legit check, signifiant le principe de vérifier l’authenticité d’une sneaker (et là, toujours pour ceux né dans les années 80 et antérieures : on prend un petit coup de vieux, hein ?)

Faut dire que même si tous se plaisons à la porter, la sneaker reste majoritairement l’objet de prédilection de nos ados. Ils aiment les modèles actuels, dans l’air du temps, mais également ceux correspondant à des rééditions. Ils aiment les baskets actuelles, les rétros, les colorées et fantaisies, celles qui on de « la gueule » en somme !

Les modèles pour lesquels nous, trentenaires et quadragénaires tombons en extase correspondant avant tout à toutes ces fameuses rééditions (voire revisitations) de modèles de notre enfance et adolescence, devant lesquels nous nous panions déjà à l’époque !

Aller, pour terminer je vous propose un petit retour en arrière, avec quelques modèles phares  🙂

 

Nike Air Jordan

Basket de sport, éditée dès 1986, et rééditée à maintes reprises au cours de sa carrière sportive. Encore aujourd’hui, ces baskets connaissent des réadaptations au gout du jour, comme le prouvent les Nike Air Jordan 1 Alpha

 

Air Max (Nike)

Modèle de basket créé par Nike, dès 1987, se distinguant par sa grosse bulle d’air bien visible.Plusieurs modèles déclinés au cours du temps : air max Big Window, air max 180, air force 180 Charles Barkley, j’en passe et des meilleures…

 

Pump (Reebok)

Vous vous souvenez de la chaussure dont on gonflait fièrement la languette ? la fameuse chaussure révolutionnaire des années 1990 ! Ce modèle a connu son heure de gloire dans ces années là et a vu des rééditions d’apparaitre dès 2004…

 

Adidas Stan Smith

Tennis sortie en 1964, et toujours à la mode, est la basket qui a connu un fort essor auprès des milieux hip-hop et reggae ! Par contre, pour aficionados, sortez les mouchoirs… car étant « un mythe qui ne se vend qu’en France », Adidas décide de stopper sa commercialisation d’ici 2012.

 

Bon je m’arrête là, sinon je pourrais continuer pendant longtemps… Bah oui, entre les gazelles, les Chuck Tailor (Converses), les Agassi, les puma suede… on pourra y rester des heures…

D’ailleurs, vous, vous avez des souvenirs de baskets ? Ou des rééditions coup de cœur ? Dites nous tout !

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Pam Pam Girl

Partager cet article sur :

7 commentaires

  1. Ha les Pump….avec le petit ballon qu’on gonflait….que de souvenirs. N’empeche ça coutait sacrément cher ! 1000F à l’époque !!! 150€..remarque quasiment toutes les « bonnes » chaussures de sport dépassent les 100€ maintenant…mais ca « sonne » moins cher….
    Merci pour cet article, excellent et super original !
    Tu portais koi toi PPG ?
    Perso, les Nike Air Flight, converses basses, et haute (violettes)

    Répondre
  2. Toop cet article ! Un petit retour ds la passé avec un peu de nostalgie, ceci dit je réalise que je n’ai eu aucun de ces modéles mais je prendrais bien now le 1er modéle pour smurfer à Chatelet

    Répondre
  3. les pumps !!
    combien j en ai craqué hahaha

    Répondre
  4. Salut,
    bon article, et je te remercie d’avoir utilisé en lien l’article de la Jordan Alpha 1 que j’ai posté sur mon blog

    peace
    strobo

    Répondre
  5. J’ai trouvé cet article ma foi fort interessant, mais ça manquait de photo de jeunette

    Répondre
  6. Fort interessant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *