Preview DIVISIONAL ROUND

 
0 Like(s)

Une étape de passée. Maintenant, c’est l’heure du Divisonal Round. Les seed #1 et #2 de chaque conférence rentrent donc en compétition, en recevant les qualifiés du tour de Wild Card. Comme vous l’avez vu, certains matchs nous ont livré de belles surprises, mais, chose inhabituelle, ce sont les 4 meilleurs seed dans chaque division qui se rencontreront. C’est à dire qu’à ce stade de la compétition, nous aurons tous les vainqueurs de division sur le terrain le week end prochain !
Les rencontres débuteront par le déplacement des Saints de New-Orleans (#3 NFC) chez les Niners de San Francisco (#2 NFC) le samedi 14 janvier à 22h30. Ensuite, pas le temps de souffler, on enchaîne avec la réception des Broncos de Denver (#4 AFC) par les Patriots de New-England (#1 AFC) à 02h00. Petit temps de repos, et ça repart le dimanche soir : les Ravens de Baltimore (#2 AFC) reçoivent les Texans de Houston (#3 AFC) à 19h00 et pour finir les Giants de New York (#4 NFC) iront défier les Packers de Green Bay (#1 NFC et champions en titre) à 22h30.

 

Saints @49ers :

RB Sproles, l'un des atouts de l'attaque de NO

Duel entre deux équipes qui ont fini la saison régulière avec la même fiche (13-3), donc très proches sur le papier ! Comme on l’a vu lors du tour de Wild Card, l’armada offensive des Saints est bien en place, c’est le moins que l’on puisse dire ! Dans les airs, QB Brees honore son nouveau record de yards lancés sur sa saison régulière, en trouvant toujours à la perfection ses nombreuses cibles. Que ce soit WR Colston, TE Graham ou l’un des RB qui sort (Thomas, Sproles ou Ivory), l’un des meilleurs QB de la league a toujours une solution a porté de bras. Au sol, les Saints possèdent la 6ème meilleure attaque. En possédant 3RB dignes d’être starter dans certains franchises, QB Brees peut laisser quelques jeux à ses RBs Thomas, Sproles et Ivory sans prendre trop de risque. En défense, c’est moins joyeux tout en restant tout a fait correct. 21points alloués en moyenne (13ème de la NFL), ça suffit quand on sait que l’attaque en marque 34 chaque match. Alors les Saints appliquent à merveille la règle du sport : inscrire plus de points que son adversaire.

Franck Gore, l'une des clés du match

Du côté de San Francisco, le jeu aérien est bien moins reluisant ! QB Smith cumule un peu plus de 3000y sur sa saison, ce qui fait des Niners la 29ème équipe en terme de yards lancés sur la saison. A l’inverse, le jeu au sol est au même niveau que celui des Saints, avec notamment RB Gore, qui a parcouru 1200y au sol sur sa saison. Autant dire que face à une défense loin d’être très sure, cette arme est non négligeable ! Côté défense, on arrive sur le point fort des 49ers ! Seulement 77yards de moyenne encaissés à la course, soit la meilleure moyenne de la league, et deuxième moyenne en terme de points encaissés : 14 !

On va avoir le droit à une vraie opposition entre l’attaque Saints et la défense Niners, deux des meilleurs unités dans leurs domaines respectifs.

Saints : + Bress, l’un des meilleurs QB de la league entière.
– une défense pas toujours convaincante, surement le point faible de ce prétendant au super bowl

49ers : + une défense toujours plus impressionnante, surtout face à la course.
– QB Smith, loin d’être une valeur sure à ce poste.

Mon prono : Saints 55%/45% 49ers

 

Broncos @Patriots :

Gronkowski, impressionnant ET efficace

Opposition de style pour poursuivre, entre la sensation du Wild Card Round (Broncos) et le seed #1 de l’AFC (Patriots). D’un côté, l’inévitable QB Tim Tebow et tout ce qui lui gravite atour. D’un autre, QB Brady, plus conventionnel mais avec un vrai bras. Je m’explique. Tim Tebow le rookie n’a pas un bras parfait, loin de là. Avec un total de 1721y dans les airs depuis le début de la saison, il n’est pas une référence au poste, en ce qui concerne les lancés. Cependant, le QB Broncos sait s’en sortir en prenant le jeu à son compte : 660y au sol en une saison pour un QB, c’es quelque chose de rare et remarquable. Bien épaulé par RB McGahee, l’attaque Broncos n’est pas ridicule, surtout avec une OL au top de sa forme qui a su annihiler le front 7 des Steelers lors du précédent match. De plus, la défense des Patriots est loin d’être leur point fort ! 31ème de la league en ce qui concerne le nombre de yards encaissés, et 15ème en ce qui concerne le nombre de points.
En face donc, Brady et ses fameux 5235y en saison régulière. Prenez un bras ultra-précis, et ajoutez-y des cibles de choix : WR Welker (1569y de réception, 9TD), TE Gronkowski (top-NFL TE, 17TD cette saison) et TE Hernandez (7TD pour 79réceptions). Autant dire que la défense des Broncos aura du boulot, surtout en ajoutant à ce jeu aérien, un jeu au sol loin d’être ridicule. RBs Green-Ellis, Ridley et Woodhead cumulent à eux 3 presque 1500yards, ce qui peut être un apport non négligeable en cas de défaillance de Brady.

RB McGahee, peut-être une solution si Tebow a du mal

L’inconnue du jour sera la capacité de Tebow a ré-éditer son exploit de dimanche dernier. Sur le papier, la défense Patriots est bien moins impressionnante que celle des Steelers, mais un match de play off est toujours indécis. Surtout quand on sait que les Patriots ont inscrit 105 points sur les possessions suivant des turnovers, soit 42 points de plus que la moyenne nationale.

Broncos : + Tebow, ce QB qui déchaîne les foules, parait capable de renverser le seed #1 après avoir marché sur les Steelers.
– Si Tebow passe à côté de son match, McGahee semble léger pour « faire le match ».

Patriots : + Brady bien sur, et Gronkowski, l’une des paires QB-receveur la plus impressionnante de l’année.
– La Défense, loin d’être un gage de sûreté, pourtant point non négligeable en play off.

Mon prono : Broncos 40%/60% Patriots

 

 

 

 

Texans @Ravens :

Boldin, solution aérienne intéressante pour Flacco

Deuxième affiche de l’AFC, ce match opposera deux équipes assez semblables. Des QB pas au top (rookie Yates pour le Texans, Flacco pour les Ravens), bien rattrapés par un jeu au sol prédominant. Du côté de Houston, c’est la paire Foster-Tate qui porte le ballon, et derrière une OL très performante, ça facilite le boulot. 1224yards pour le premier, 942 pour le deuxième. Autant dire que la plupart des big-play de la franchise issue des Wild Card se fera au sol. Cependant, Yates, remplaçant rookie de  Schaub blessé en cours de saison, a su prendre le jeu de la franchise à son compte. Cependant, ce sont peut être les cibles qui manquent au jeune QB, mis à part WR Andre Johnson, le reste de l’armada offensive est plus tournée vers la course. Pour justifier leur place en Divisional Round, les Texans s’appuient sur une défense de fer. Moins de 100y alloués par matchs, seulement 17points encaissés, et deuxième défense en terme de yards. Autant dire qu’à côté, la fameuse défense Ravens fait pâle figure. Plutôt vieillissante malgré la grande forme de Suggs, les Ravens encaissent plus de yards que leur adversaire du jour. Côté attaque, QB Flacco est loin des top-QB de la league, malgré des cibles performantes : rookie Smith et Boldin savent transformer chaque réception en big-play. Mais seulement 26èmes en terme de pourcentage de completion, les Ravens devront, encore une fois, se reposer sur leur performance au sol. RB Rice toujours aussi constant et au top, cumulant 1364y sur la saison, reste une menace sérieuse, même pour une top-défense. Point faible notable, le deuxième RB (Wiliams) n’est pas très connu du grand public, et cumule presque 1000y de moins que son coéquipier !

Texans : + l’une des meilleures paires de RB de la NFL, toujours au top !
– seulement le deuxième match de play off de l’histoire de la franchise, donc un manque certain d’expérience.

Ravens : + Une défense toujours aussi solide, malgré tout ce que les critiques que l’on peut entendre.
– Seule équipe d’AFC North encore dans la course au Super Bowl, cette division avait-elle été sur-évaluée?

Mon prono : Texans 50%/50% Ravens.

 

Giants @Packers :

Le vétéran Woodson, pièce maitresse de la défense de GB

Pour conclure ce week-end qui s’annonce grandiose, finissons-en avec le tenant du titre. Comme pérvu, les Packers sont les favoris à leur propre succession. Cependant, les Giants savent toujours se surpasser dans les grands moments, et la seule défaite Packers cette saison leur a été infligée par les Chiefs, loin d’être une équipe effrayante ! Côté Packers, QB Rodgers est bien entendu la clé du match. Avec le meilleur ratio de la league cette saison, et des cibles de choix : Nelson, Jennings, Finley, Jones ou Driver, l’attaque de Green Bay est capable de passer sur n’importe quelle défense. Cependant, celle des Giants paraît particulièrement bien armée. Notamment avec le DEnd Jason Pierre-Paul, capable de se surpasser pour cet évènement, et d’être encore au dessus de son niveau de saison régulière, déjà très élevé ! Surtout face à une attaque qui semble muette au sol, Grant ne cumulant même pas 600y sur sa saison.
Côté Giants, c’est un peu le même refrain … Un QB qui sait poser son jeu – Eli Manning – et un jeu au sol manquant de repères avec la paire BradshawJacobs. Lors du match précédant, la défense New-Yorkaise n’a encaissé aucun point. Les deux seuls points d’Atlanta sont dus à un safety peu commun de QB Manning. Pour Green Bay non plus, la défense n’est pas un critère de satisfaction. Mis à part le CB vétéran Woodson, qui cumule les interceptions, le reste de l’escouade semble être en dessous de son niveau de la saison précédente.

Si Pierre-Paul atteint Rodgers dimanche, ça peut faire mal !

Pour conclure, souvenez-vous de l’opposition entre ces deux clubs lors de la saison régulière. Lors de la W13, les coéquipiers de QB Rodgers avaient peiné pour s’imposer au MetLife Stadium, 38-35, leur salut venant du kicker Crosby. Autant dire que dimanche, sous la pression, l’issue du match peut être tout autre.

Giants : + Eli Manning, et ses cibles préférentielles Cruz, Nicks et Ballard.
– une défense assez perméable, avec 25points de moyenne encaissés.

Packers : + 35points de moyenne par match en attaque, soit la meilleure moyenne de la NFL
– tout comme les adversaires du jour, défense assez perméable, avec 23points de moyenne.

Mon prono : Giants 40%/60% Packers

 

Affiches possibles pour le Conference Championship :
Dernière marche avant le Super Bowl, le Conference Championship est souvent le théâtre de matchs impressionnants. A l’issue de ce Divisional Round, nous aurons donc 2 qualifiés en AFC et 2 en NFC. La règle veut que ce soit le seed le plus élevé qui reçoive le Conference Championship. Si il se qualifie, le seed #1 reçoit donc automatiquement. Si, par contre, c’est le seed #4 qui emporte le match, il se déplacera quelque soit son adversaire. Voici donc les affiches possibles (je rappelle que l’utilisation du « @ » signifie « se déplace chez », donc que l’équipe à domicile est à droite).
AFC : Texans @Patriots, Ravens @Patriots, Broncos @Texans ou Broncos @Ravens.
NFC : Saints @Packers, 49ers @Packers, Giants @Saints ou 49ers @Saints.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

2 commentaires

  1. Avatar

    Salut,

    Ses playoffs s’annoncent passionnants, que de grandes équipes (hormis Denver de mon point de vu) qui peuvent néanmoins toutes être battues à cause d’énormes lacunes.

    La seule vraie « top team » qui n’a théoriquement pas de points faibles est Houston. Problème, Shaub est blessé et je ne pense pas que Yates soit (déjà) capable d’être « clutch » dans un match de playoff. Toutes les autres équipes ont (d’énorme) défauts: les Packers et les Patriots encaissent
    trop de yards (même s’ils provoquent énormément de turnover pour compenser), les Ravens et les 49ers n’ont pas d’attaque ou presque, les Saints ont une défense affreuse (qui sait finir les matchs cela dit), les Giants ont un jeu au sol trop inconsistant et Denver a un RB qui joue QB.

    Mon prono: Ravens @ Patriots et Giants @ Saints (pour la surprise du w-e même si les Packs ont quand même plus de chances de gagner).
    Je suis globalement d’accord avec tes pronos quoique je les trouve un peu optimiste pour les Texans qui n’ont pas été très impressionnant depuis la blessure de Shaub. Je mettrais plutôt 60-40 pour les Ravens.

    Répondre
  2. Avatar

    Salut,

    Ses playoffs s’annoncent passionnants, que de grandes équipes (hormis Denver de mon point de vu) qui peuvent néanmoins toutes être battues à cause d’énormes lacunes.

    La seule vraie « top team » qui n’a théoriquement pas de points faibles est Houston. Problème, Shaub est blessé et je ne pense pas que Yates soit (déjà) capable d’être « clutch » dans un match de playoff. Toutes les autres équipes ont (d’énorme) défauts: les Packers et les Patriots encaissent trop de yards (même s’ils provoquent énormément de turnover pour compenser), les Ravens et les 49ers n’ont pas d’attaque ou presque, les Saints ont une défense affreuse (qui sait finir les matchs cela dit), les Giants ont un jeu au sol trop inconsistant et Denver a un RB qui joue QB.

    Mon prono: Ravens @ Patriots et Giants @ Saints (pour la surprise du w-e même si les Packs ont quand même plus de chances de gagner).
    Je suis globalement d’accord avec tes pronos quoique je les trouve un peu optimiste pour les Texans qui n’ont pas été très impressionnant depuis la blessure de Shaub. Je mettrais plutôt 60-40 pour les Ravens.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *