Preview – Conference Championship

 
0 Like(s)

La saison NFL touche déjà à sa fin (ooooooh…). Et oui, plus que 3 « vrais » matchs (je ne compte pas le Pro-Bowl, match d’exhibition). Ce dimanche donc, deux matchs aux programmes, et non des moindres bien sûr ! Les deux finales de conférence. Du côté de l’AFC, les Ravens de Baltimore se déplacent chez les Patriots de la New-England dimanche à 21h00. Côté NFC, ce sont les 49ers de San Francisco qui accueillent les Giants de New York lundi à 00h30. Voici donc les joueurs à suivre, et les points forts et faibles de chaque équipe.

 

AFC : Ravens @Patriots : Défense vs. Attaque.

CB Webb célèbre avec SS Reed une interception

Gros duel en vu donc, du côté de Boston. Baltimore n’avait qu’une chance de se déplacer pour le Conference Championship, et c’est le cas ! Les Ravens devront se déplacer chez les Patriots. Autant dire que cette tache s’annonce très compliquée.
Les visiteurs pourront bien entendu s’appuyer sur leur légendaire défense. Suggs, Ngata, Reed, Lewis …autant de noms qui font froid dans le dos quand on est QB ou receveur de l’équipe adversaire. En encaissant en moyenne 17 points par match, cette défense se place 3ème au niveau NFL. De plus, elle possède l’excellente statistique de laisser moins de 100y à la course (92) à ses adversaires. Autant dire que la clé de la défense résidera dans l’aptitude qu’auront les LBs à s’adapter à l’excellent bras de QB Tom Brady, ainsi qu’à la couverture, non habituelle, des deux TE stars Hernandez et Gronkowski.
Penchons-nous maintenant sur l’attaque des Patriots. Il y a bien sûr QB Brady, cumulant plus de 5000y sur sa saison, et ses cibles nombreuses Gronkowski (17TD), Welker (1500y de réception), ou encore Branch et Hernandez, qui savent catcher les balles importantes. Vous aurez vite compris que cette attaque repose essentiellement sur son jeu aérien, même si WR Green-Ellis sait réaliser des courses primordiales au bon fonctionnement de l’attaque. La balle est donc dans le camp de Brady, qui aura fort à faire face à une telle défense. Nous verrons alors la capacité d’adaptation de ce QB, si à l’aise lors des matchs de saison régulière.

QB Brady (#12) et TE Gronkowski (#87)

Cependant, il ne parait pas aidé par son armada défensive. Avant-dernière au nombre de yards encaissés, et 15ème en terme de points, il faudra resserrer les rangs si l’équipe veut voir Indianapolis cette année. Mais en tenant bien l’attaque des Broncos lors du Divisional Round, les défenseurs Patriots ont montré à toute la NFL qu’ils savaient être présents dans les grands moments !
Surtout qu’en face d’eux, ils n’ont pas la meilleure attaque de la NFL. Menés par QB Flacco, les Ravens ont beaucoup de mal à installer leur jeu aérien. Seulement 3TD pour WR Boldin et 7 pour WR Smith, à peine 57% de completion pour Flacco, on peut dire que RB Rice aura encore tous les regards portés sur lui. En étant considéré comme l’un des tous meilleurs RB de la league, Rice sera-t-il contré par la défense des Patriots ? On peut simplement craindre en cas de drive à réaliser en un temps très infime que le jeu de passe de Flacco soit un peu restreint pour mener les Ravens à la victoire …

Ravens : + une défense crainte, toujours aussi bien en place.
– Flacco, QB décrié et peu souvent à la hauteur de l’évènement.

Patriots : + Brady of course, et TE Gronkowski, toujours où il faut !
– Une défense un peu limitée, surtout face à un jeu de course aussi bon.

Mon prono : Ravens 40%/60% Patriots

 

NFC : Giants @49ers : Un vrai Rivalry-Game, très indécis.

LB Patrick WILLIS

En affichant le bilan le plus faible de la NFC en play off cette année, les Giants ont été un peu sous estimés, surtout avant le match face aux Packers. Cependant, tous les analystes nous ont rappelé à notre bon souvenir, en remontrant ce drive magique d’Eli Manning lors du Super Bowl 42 (http://www.youtube.com/watch?v=Iv0bc8CtcWI). Une fois décrié, une fois admis dans le Top-5 des QB NFL, on peut considérer que Manning est une valeur sure pour les Giants. De plus, on peut dire que le QB est très bien entouré, ce qui compose une attaque très bien équilibrée. A la passe, le QB trouve régulièrement les WRs Cruz et Nicks, ou encore le TE Ballard. Au sol, le QB peut se reposer sur la paire Bradshaw-Jacobs, très utile pour brouiller les piste ou inscrire les points important sur les « &Goal ».
Mais quand on regarde de l’autre côté du ballon, on aperçoit encore l’une des top-défenses de la NFL. Equipe Old School par excellence, les Niners seront se reposer sur leur défense de fer. En encaissant 14 points de moyenne lors de la saison, et (seulement) 32 face aux Saitns de Brees, les joueurs de San Francisco sont une valeur sûre, s’appuyant notamment sur Patrick Willis. Autant dire que QB Manning devra montrer tout son talent pour passer outre cette défense old school redoutée !
De plus, les Niners pourront s’appuyer sur une attaque progressant de jour en jour. Le week-end dernier, QB Alex Smith a trouvé Vernon Davis  pour le TD victorieux. Autant dire que, même avec un RB Gore très performant, Smith sait prendre ses responsabilités pour mener son équipe à la victoire. Cependant, toute la OL 49ers sera sous pression face à une DL new-yorkaise respectée, et menée par son DE Pierre-Paul. 14points encaissés face aux Jets, 14 face aux Cowboys, 2 à Atlanta et 20 chez les Packers, cette défense peut faire des dégâts face à un QB si peu confiant.

QB Eli Manning

Le match de la semaine dernière face aux Saints a révélé à toute la NFL qu’une équipe Old School comme San Francisco à sa place en Conference Championship, donc pourquoi pas au Super Bowl !

Giants : + Une capacité à se surpasser lors des grands rendez-vous.
– un jeu au sol un peu défaillant.

49ers : + le côté Old School, surprenant mais efficace.
– QB Smith est-il à la hauteur d’un Super Bowl ?

Mon prono : Giants 55%/45% 49ers

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

2 commentaires

  1. Avatar

    Match assez indécis en NFC, bien que je voie davantage les 49ers s’imposer plutôt que les Giants (pour une raison qui m’échappe). En revanche l’AFC me paraît presque joué d’avance. Je sais qu’il ne faut jamais trop se presser mais j’ai vraiment l’impression qu’avec la disparition des Saints et des Packers (ou encore des Steelers qui au complet auraient été un vrai challenge pour NE) il n’y a plus personne pour les empêcher de remettre la main sur le trophée. Non pas que je trouve les Ravens mauvais, mais ils me semblent bien moins bons qu’en début de saison où ils étaient, pour moi, la deuxième meilleure équipe de la ligue. Cela dit, j’espère me tromper parce-que je ne suis vraiment pas un grand fan de Brady & co…

    Répondre
  2. Avatar

    Les Steelers ont eut un peu de mal à se mettre en route mais après ils ont quand même pas été mauvais, finir à 12-4, c’est pas ce que j’appelle une saison en dent de scie.

    Ensuite, les défaites contre les Broncos et les 49ers ont eu lieu après la blessure de Big Ben qui l’a quand même bien diminué. Mais de toute façon, ce que je voulais dire c’est qu’en AFC, il n’y a que les Steelers et les Texans qui ont une équipe assez complète pour vaincre les Patriots.

    Car les Pats n’ont qu’un seul vrai point faible: le jeu à la course (et encore). Leur défense force turnover après turnover et seul un bon QB peut ne pas faire d’erreurs contre eux. Flacco n’est pas un grand QB.

    Regarde les défaites des Pats: Buffalo, un accident du au gros départ des Bills et Pittsburgh (preuve que les Steelers à fond sont capable de les battre) et New York qui ont fonctionné de la même façon: grosse pression sur Brady combiné à un bon QB capable de contourner les pièges de la défense et de maintenir son équipe dans le match.

    Les Ravens ont la solution pour contenir Brady mais, de mon point de vu, vaincre les Patriots passent obligatoirement par un gros match offensif car, défensivement, il faut envoyer du blitz et donc prendre des risques. Les Ravens n’ont pas une grosse attaque.

    En NFC, j’aimerais vraiment voir les Giants gagnés mais l’impression que m’ont laissé les 49ers sur le match précédent m’a laissé sur le cu*. Je n’ai pas de gros développement à faire ici, juste un « feeling » que les Giants vont perdre.

    De toute façon, on a trois chances sur quatre d’avoir un Super Bowl qui nous donnerait un vainqueur historique: soit:
    Les Patriots et Brady qui égalerait Montana et Bradshaw avec 4 SB.
    Les Giants qui remporterait leur 4e Super Bowl et rejoindraient les Packers au palmarès (et au passage Eli qui dépasserait son frère).
    Les 49ers qui rejoindraient les Steelers au sommet du palmarès.

    Wait & See mais quoiqu’il arrive, je serais pour le vainqueur de la finale NFC.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *