Pour vous j’ai testé… l’escalade !

Pam Pam Girl tente l'escalade
 
1 Like(s)

Et oui, voilà quelques temps que me trottait en tête l’idée saugrenue de vivre, le temps d’un dimanche après-midi, la vie d’un Spiderman 🙂

Et pour passer le cap, pour oser m’équiper d’un baudrier, il fallait juste parvenir à me dire que « non, le vertige auquel je suis habituellement sujette, ne devait en aucun cas constituer un frein, un handicap à cette pratique sportive qu’est l’escalade !

C’est donc armée de mon courage (et entourée d’ami(e)s) que je me suis présentée dans une salle d’escalade de la région où j’habite afin de m’essayer à cette séance d’initiation d’1h30 !

Retour sur ce cours initiatique …

Cet après-midi, nous sommes 8 à vouloir nous essayer aux plaisirs de la grimpe.

Phase 1 : Apres une présentation rapide du complexe dans lequel nous nous trouvons, Seb, l’animateur qui nous demande direct de le tutoyer (parce que oui, ici tout le monde est à la cool, prêt à aider celui qui est en galère) en arrive rapidement aux premières techniques essentielles à connaître : présentation du matériel de base, démonstration du « comment enfiler son baudrier dans les règles de l’art » et mise en application ; apprentissage du nœud d’encordement le plus utilisé en escalade (le nœud en huit) et mise en application ; présentation officielle avec Mr le Mousqueton, ses techniques d’accroche sur le baudrier et mise en application !

Et tout d’un coup, hop, ca y est, nous voilà accroché à notre première corde ! :)..

Phase 2 : la place de l’assureur et les techniques à retenir afin d’éviter de faire un « splash le grimpeur » en cas de pépin ou de descente !

Et puis donc voilà, au bout d’une petite heure, nous sommes fins prêts à gravir notre petit Everest, entourés de pros tout autour de nous. Seb l’animateur semble sûr de lui « à présent, faites-vous plaisir, restez jusqu’à la fermeture et grimpez ! »…

Alors bien sûr ce n’est pas non sans une certaine appréhension que je pose mon premier pied sur un bloc ! Et là c’est parti.. pied droit, gauche, droit, gauche, droit, gauche… Je m’arrete à 3, 4 mètres de haut, puis redescends… Mince, ca m’a l’air carrément (trop) facile…

Ah bah bien sûr que c’est facile si on ne nous explique pas toutes les règles !! En fait, sur les différents murs sont placés des blocs de différentes couleurs.. Chaque couleur correspondant à un niveau de difficulté et SURTOUT il faut savoir que si l’on grimpe on n’utilise que les blocs d’une seule couleur… ce qui rend le parcours ma foi bien plus compliqué..

Alors hop, je recommence en gardant en tête qu’il faut utiliser la force des jambes pour s’élever vers le haut et surtout pas celle des bras pour se tirer vers le ciel, afin de s’économiser…Quand les bras sont mal, on se détend, on les relâche en gardant en permanence 3 points de contact avec le mur.

Les douleurs passent, la moiteur des mains également, un petit coup d’œil en bas pour réaliser la hauteur prise et se donner quelques frissons, on reprend ses esprits et on reprend également la marche : droite, gauche, pied, main, droite, gauche, main, pied, pied…

Autant vous dire que les 2h30 restée dans cette salle d’escalade m’ont plus qu’enthousiasmé ! Loin de m’imaginer réussir à grimper jusqu’en haut des murs (et parvenir ainsi à dompter en partie ces problèmes de vertige), je suis ressortie de là avec une grande fierté du chemin parcouru, et surtout l’envie de recommencer « asap » comme on dit !

A l’heure où je vous écris ce petit compte-rendu je ne vous cache pas que les douleurs physiques ressenties dans mes avant-bras (seulement quelques heures après cette première séance), témoignent bien entendu d’une sollicitation trop importante de ces derniers… Mais je compte bien me perfectionner, afin de devenir demain, pourquoi pas, SpiderWoman !

Et vous, l’escalade, vous avez tenté ?

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Pam Pam Girl

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    Oui moi j’ai tenté et dans une salle lyonnaise. Avec un peu de chance vous aurez l’occasion de croiser de grands grimpeurs. C’est un sport particulièrement beau à regarder quand il est bien fait. D’ici à en être là … Courage

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *