NFL Superbowl Preview

 
0 Like(s)

Ca y est, on ne peut plus reculer, on est (enfin) arrivé à la veille du Superbowl ! Encore 4 quart-temps (voir plus) de grand football, et la saison sera définitivement terminée … Il faudra attendre le mois d’août pour revoir 22 joueurs équipés sur le terrain. Pour ce 48ème Superbowl, tout ou presque a été dit, c’est pour cela que je vais tenter (je dis bien tenter, car je ne peux pas inventer non plus …) de faire original !
Au programme de ce preview, 3 face à face qui détermineront l’issue de ce match, puis un point sur le stade, la météo, les stats à connaître … et mon prono pour finir !

Les Duels :

  > I. WR Demaryius Thomas (DEN) vs. CB Richard Sherman (SEA) :

On ne peut commencer la présentation de ce match sans parler de l’homme qui fait couler le plus d’encre dans les médias en ce moment, le meilleur CB de la league, Richard Sherman. On le déteste ou on l’adore, mais ce joueur ne laisse pas indifférent. Si il a détourné la passe de Kaepernick qui aurait pu offrir un Superbowl aux 49ers en finale de conférence, il réalise également un excellent travail de couverture, qui dissuade les QBs de lancer sur lui. Cependant, il aura en face de lui dimanche WR Thomas, loin d’être un novice timide.  De toute façon, le receveur l’a annoncé : il n’a aucune idée de la défense que préparent les Seahawks, mais il veut être couvert par Sherman ! En saison régulière, le CB de Seattle mène le classement des interceptions (8), tandis que le WR de Denver est deuxième au nombre de TDs inscrits ! Ca va être chaud dimanche, aussi bien au niveau du jeu que du trash talking ! Le plus compliqué pour ces jeunes joueurs (25 et 26 ans) sera de rester concentrer sur le jeu, et de ne surtout pas sortir du match.

   > RB Marshawn Lynch (SEA) vs. LB Danny Trevathan (DEN) :

Le fameux « Beast Mode » frappera-t-il New York dimanche soir ? Ce qui est sur, c’est que le coureur aux 249y en 2 matchs de playoffs sera surveillé comme l’huile sur le feu par le meilleur plaqueur des Broncos (12 plaquages en deux matchs). Même si il a « moins couru » que l’an passé, Lynch reste l’un des meilleurs coureurs de la ligue, et a signé la deuxième meilleur saison de sa carrière (8ème saison). En face, le tout jeune Trevathan (2ème saison, et première en tant que titulaire) devra faire oublier Von Miller (blessé), tout en restant concentré. En effet, l’OLB des Broncos est connu pour son interception mal retournée face aux Ravens. Cependant, il reste un OLB très bon, et ayant d’excellentes stats cette saison (129 plaquages, 2 sacks, 3 interceptions, 3 fumble forcés). On a tout de même vu que face à 3 LBs d’exception chez les 4ers (Willis, Bowman, Brooks), Lynch avait réalisé un gros match en cumulant 109yards et 1 TD de 40 yards. Trevathan et les autres LB de Denver sont prévenus, Lynch entend bien faire pleuvoir les Skittles à New York !

Chris-Clemons-Seahawks LT Chris Clark (DEN) vs. DE Chris Clemons (SEA) :

Et non, le 3ème duel ne concernera pas les QBs. En effet, si les fans des Broncos veulent que Manning soit performant, il faut que toute sa ligne offensive le soit, et encore plus son Left Tackle : Chris ClarkManning étant droitier, c’est son côté gauche (celui qu’il ne voit pas) qui est le plus vulnérable. Chris Clark, intraitable depuis le début de saison, aura fort à faire dimanche soir. Face à lui, DE Clemons, qui a cumulé 4.5 sacks cette saison, mais surtout son back-up, l’ex-Lions Cliff Avril, qui en est à 8 sacks et 5 fumbles forcés. Cependant, si les Broncos sont la meilleure attaque de la NFL et que Manning n’a subi aucun sack en playoffs (20 seulement en saison régulière), c’est qu’il y a une raison. En ayant joué tous les matchs depuis la week 2, Chris Clark a pris une place très importante dans cette OL qui semble infranchissable, aux côtés de LG Zane Beadles. Bien qu’ayant un remplaçant très performant (Winsont Justice, Drafté au 3ème tour en 2006), il est plus compliqué de changer un LT qu’un DE. La forme physique de Clark aura énormément d’importance, et les assauts répétés  de Clemons et Avril pourrait mettre en danger Manning.

Le Stade :

Le Superbowl de cette année se déroule au MetLife Stadium, située à East Rutherford, dans le New Jersey, mais considéré comme la banlieue de New York. En effet, les Jets et Giants se partagent cette enceinte, ouverte au public en 2010. Muni de 82 566 places, pour 218 suites de luxe, il est à ciel ouvert mais la pelouse est synthétique. Avec les prévisions météorologiques mauvaises, les organisateurs ont été obligé de baisser le prix des places à $ 1.640 pour les plus « abordables ». Il ne reste actuellement que 2 035 places à la vente , mais il reste une place à $ 449.645 (il faudra débourser plus de $ 18.000 pour être en loges).

Côté météo, les prévisions sont plutôt bonnes par rapport à ce que tout le monde craignait il y a deux semaines : après quelques averses en début de match (ou durant l’échauffement), le temps sec devrait revenir. Avec seulement 10km/h de vent, les températures ressenties seront proches des réelles : 10°C au mieux en début de match, et on pourrait approcher les 0°C (en ressenti) en fin de soirée.

Côté Stats :

Avec l’alternance AFC/NFC au niveau du choix des maillots, c’est Denver qui avait l’avantage.
Les Broncos ont donc décidé de jouer en orange. Cette couleur leur porte chance : lors des 2 Superbowl gagnés [merci à Idriss pour l’erreur signalée], Denver jouait en orange. A chaque fois qu’ils en ont perdu un, ils étaient en bleu ou blanc. L’uniforme est donc « celui de la victoire » pour les hommes de John Fox.
Du côté des Seahawks, on a opté pour le haut blanc et le pantalon bleu. C’était la tenue portée cette saison en week 15 contre les Giants lors de la victoire 23-00 au … MetLife Stadium ! Les Seahawks aimant bien varier les uniformes, ils n’ont joué que 3 fois en 2 saisons comme ça : 2 victoires pour une défaite.

broncos south parkBien que n’ayant pas leur 12ème homme recordman de bruit dans un stade, les Seahawks peuvent compter sur le soutien de Macklemore (chanteur) ou encore de Jürgen Klinsmann (ancien footballeur allemand, actuel sélectionner de l’équipe de foot (soccer) des USA). Les hommes de Manning seront eux soutenus par Trey Parker et Matt Stone (scénaristes de South Park), ou encore par Jessica Biel (mannequin et comédienne, épouse de Justin Timberlake).

Mon prono :

Cette année, les Seahawks ont joué une fois au MetLife, et ont inscrit 23 points. De plus, lors de leurs deux premiers matchs de playoffs, ils ont inscrit 23 points également. Pourquoi ne marqueraient-ils pas 23 points dimanche ?
Côté Broncos, le MetLife avait été visité lors de la week2 (victoire 41-23 contre les Giants).

   >>> Broncos 31-23 Seahawks <<<

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un excellent match à tous.
Et n’oubliez pas, les stats ne sont que des stats, et la vérité viendra du terrain !

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

3 commentaires

  1. Avatar

    Salut Etienne ben en fait ils n’ont que deux titres les Broncos pour l’instant en 97 et 98, mais peut être vont-il décrocher le troisième demain qui sais ?

    Répondre
    • Avatar

      Totalement vrai Idriss, j’ai anticipé une probable victoire demain soir. C’est bien le 3ème Superbowl qu’ils disputeront en orange, mais ils n’en ont gagné que 2 … pour le moment !

      Répondre
  2. Avatar

    C’est vrai, même si au fond je ne le souhaite pas parce que les Seahawks, ont vraiment fait une bonne saison et ils mériteraient vraiment cette fois de l’avoir parce que ces derniers années ils sont vraiment au top, un coach hors norme une excellent effectif, enfin la marque des grandes équipes quoi ! Mais si les Broncos gagnent je serai sport et je comprendrai aussi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *