Fin des essais privés en F1: quels sont les enseignements à tirer ?

 
0 Like(s)

Dans exactement 11 jours, l’univers de la F1 sera du côté de Melbourne en Australie, alors que les essais hivernaux du côté de Jerez et du Bahreïn viennent de se terminer. Certaines écuries semblent déjà au point. D’autres s’inquiètent avant le premier grand prix de la saison sur le continent Océanique.
Vive le Sport vous présente un premier bilan de ces essais privés par les écuries motorisées.

Renault

La phrase de Sebastian Vettel peut lancer un froid chez les fans de l’écurie Autrichienne (cité le 02-03-2014) :
« Il est impossible d’envisager le titre à l’heure actuelle ». L’alerte est donnée par le pilote Allemand en effet, car le moteur Renault ne semble pas au point. Daniel Ricciardo nouvel arrivant chez Red Bull n’a guère fait mieux durant ces essais. Selon les premières constatations le moteur ne sera pas prêt avant le grand prix de Malaisie, une aubaine pour la concurrence. Chez Lotus, Romain Grosjean, auteur de performances que l’on peut qualifier de médiocre à cause du retard du développement de la voiture s’est fixé comme objectif de passer le drapeau à damier à Melbourne. La seule bonne nouvelle à l’écurie Enstone est  que le Français est devant le nouvel arrivant Pastor Maldonado. Le Vénézuélien a réussi un temps de 1:41.613 contre 1:39.302 pour notre pilote Tricolore. Idem pour Catheram alors qu’il pourrait s’agir de leur dernière saison en F1 si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Kobayashi a également râlé en estimant qu’une voiture de GP2 pourrait être bien plus efficace.

La seule surprise vient de Toro Roso. Cette équipe motorisée par Renault a réussi à placer Daniil Kvyat et Jean éric Vergne à la cinquième place sur ces deux dernières sessions. Le pilote Français a réussi à faire un temps de 1:35.701 contre 1:36.113 pour le pilote Russe Kvyat.

En conclusion si Toro Roso profite bien du développement de son moteur, il pourrait prétendre en ce début de saison à marquer des points précieux. A confirmer.

Mercedes

L’écurie Allemande est l’écurie qui aura le mieux tourné durant ces sessions d’essais. Nico Rosberg a réussi à pousser au maximum la voiture pour réaliser les meilleurs temps de session au Bahrein. Lewis Hamilton a réalisé de bons chronos mais il semble que le pilote Anglais ait du retard dans le développement de la Mercedes AMG.
Les bonnes surprises sont assez multiples, on commence par deux écuries qui sont complètement passé à côté de leur saison l’année dernière. On évoque tout d’abord l’écurie McLaren Mercedes où tout a été rasé durant l’intersaison (retour du dirigeant historique Ron Dennis, licenciement de Martin Whitsmarsh. La plus grande surprise a été le renfort de Eric Bouillier directeur de course de l’écurie). Chez l’écurie basée à Working ce n’est pas Jenson Button qui a fait la grande impression, mais c’est bien le nouvel arrivant Kevin Magnussen qui a réussi à obtenir des résultats très intéressants pouvant le laisser penser à d’excellents coups durant la saison à venir.

Autre écurie historique qui n’a pas eu de chance la saison dernière c’est bien Williams. Exit Renault, welcome Mercedes. Exit Pastor Maldonado de chez Lotus, welcome Felipe Massa. Le pilote Brésilien semble s’épanouir au sein de l’écurie baptisée par Sir Frank Williams. Massa a réalisé le meilleur temps lors de la troisième séance d’essais avec 1 :33 :258 contre 1 :33 :987 pour le jeune pilote Valterri Bottas qui sera toujours en phase d’apprentissage, mais il aura la chance de bénéficier d’un bon tuteur.

Pour terminer le chapitre sur Mercedes, on va parler de la paire la plus prometteuse de ce paddock , avec des temps plus qu’intéressants. Il s’agit de « Force India » avec Sergio Perez, licencié de chez McLaren et de Nico Hulkenberg arrivant de chez Sauber. Les 2 nouveaux pilotes ont réussi à faire  des chronos intéressants avec pour chacun d’eux quelques très bonnes performances à leur tableau de chasse.
En tout cas McLaren et Mercedes semblent en avance pour occuper les sommets en ce début de saison, par contre Force India devrait être sur une forme de progression.

Ferrari

Les écuries motorisées Ferrari ne sont que deux mais il semble difficile à l’heure actuelle de bien situer les écuries motorisées du manufacturier Italien. Il semble que Ferrari tourne bien mais reste dans l’ensemble un cran en dessous par rapport aux écuries Mercedes.

Chez Marussia, seul Jules Bianchi a réussi à faire la performance de hisser la voiture Russe à la 7ème place hier (01/03/2014) pas si mal pour une voiture lente, mais le problème semble pareille pour Marussia car on ignore où en sont ces écuries qui ont pour moteur Ferrari.

 

En conclusion il est difficile bien entendu d’établir une hiérarchie, mais les écuries motorisées Mercedes pourraient profiter des déboires des écuries motorisés Renault pour engranger des points. Cela pourrait être un éventuel impact psychologique en ce début de saison pour les écuries Renault, mais restons prudent car la saison est longue et sera très passionnante.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Anthony

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    Il faut bien distinguer la performance et la fiabilité.

    Niveau fiabilité, je dirai que ceux qui sont le moins près, ce sont les équipes motorisées par Renault. A l’inverse, ceux qui ont rencontré le moins de problème c’est Ferrari.
    Ceci étant dit tout le monde a eu son lot de problème, et Melbourne risque d’etre une mascarade.

    Du coté performance, avantage aux equipes motorisées par Mercedes. Mais niveau fiabilité, j’ai encore un doute.

    Et williams martini peut etre le trouble fete, voir pourquoi pas faire le coup de la GP Brawn 2009 qui sait !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *