The Ultimate fighter, la télé réalité à succès de l’UFC

the-ultimate-fighter-live-cast-32
 
5 Like(s)

Depuis maintenant 7 ans, l’UFC diffuse sa propre télé réalité pour développer sa popularité déjà immense. Et ça marche !

La télé-réalité, invention du début du 21esiècle qui a vu le jour avec l’avènement du modèle big brother à la sauce américaine et internationale. En France, comme ailleurs, il est désormais devenu presque normal d’avoir sur une grille de programmes une émission qui propose au téléspectateur de « suivre » 24h/24 7j/7 une bande de jeunes gens qui se lèvent à 15h et passent leurs journées à bronzer au bord de la piscine et à faire des soirées à thème devant les caméras. Chaque été, des millions de personnes sont absorbées par ce type programme bien souvent consternant de nullité et d’une inutilité flagrante.

Pourtant il fallait bien qu’un jour ce système s’attaque à un autre domaine, qu’il explore de nouvelles terres, et notamment celle du sport. On a vu notemment des télé-réalités d’origines maghrébines sur le football, offrant au vainqueur un contrat stagiaire dans un club pro.

Pourtant le plus gros succès dont on peut aujourd’hui faire acte concerne, encore une fois, un sport en constant hausse de popularité aux Etats Unis : le MMA.

Rashad Evans, sûrement le meilleur combattant à être sorti du TUF

Sport encore jeune et toujours illégal en France, le MMA est véritablement né au Japon, à travers le Pride, puis a migré peu à peu vers l’Amérique du Nord, cette fois-ci à travers une organisation qui exerce aujourd’hui un quasi-monopole sur le marché du combat libre: l’UFC.

L’organisation, d’abord très décriée pour la violence qu’elle vend à travers ses combats sanguinaires et d’une brutalité sans égal, cherche à populariser ce sport encore trop méconnu. Peu à peu, des stars font leur apparition, et les ventes de PPV (pay-per-view) montent en flèche. Devant les opportunités de croissance (et de bénéfices futurs), les dirigeants de l’organisation (la société Zuffa et la partie visible de cet iceberg, le très médiatisé Dana White) cherchent à diversifier leur offre et ne pas s’en tenir qu’aux galas.

C’est ainsi que le 18 janvier 2005, est diffusé sur la chaine câblée Spike TV le 1er épisode de The Ultimate Fighter, TUF pour les intimes (jeu de mot en anglais avec le mot tough, qui signifie coriace, féroce, robuste). Le principe de base est simple : 16 combattants amateurs et peu connus du grand public sont choisi pour leur potentiel et son répartis en deux équipes coachées par deux stars de l’UFC. En dehors des entrainements et des combats, ils vivent tous ensemble dans une superbe maison à Las Vegas. Les caméras les suivent partout, filment les tensions, les joies, les peines, bref la vie quotidienne d’un combattant de haut niveau qui joue sa carrière devant des millions de téléspectateurs. Le vainqueur se voie offrir une prime de quelques milliers de dollars et surtout un contrat à l’UFC.

La saison 1 fait un carton aux US, et le combat de la finale des lourds légers deviendra l’un des plus beaux que le MMA moderne ait connu. Forrest Griffin et Stephen Bonnar se livrent une guerre sans précédent, au final Griffin remporte le combat par décision unanime, mais Dana White, impressionné par le courage de Bonnar, offre un contrat aux deux combattants.

Ken Shamrcok et Tito Ortiz: l’exemple de deux coachs qui se détestent

Après un tel succès pourquoi s’arrêter ? l’UFC programme une deuxième saison fin août 2005, soit 4 mois tout juste après la fin de la première saison. Le casting est toujours aussi alléchant avec des personnalités fortes qui passeront de simples inconnus à des superstars de l’octogone.

Jouant sur l’adversité entre coach (saison 3 Ortiz vs Shamrock) ou diversifiant quelque peu le programme (saison 9 basé sur l’affrontement Etats-Unis/Royaume Unis) The Ultimate Fighter n’a pas toujours connu un succès total, avec des saisons inégales en terme de niveau ou d’intensité, mais au final, l’audimat est toujours là.

Dana White, président ambitieux et omniprésent

7 ans après la poule aux œufs d’or de Zuffa vient de lancer sa 15e saison de The Ultimate Fighter avec comme grande nouveauté la diffusion en direct des combats. La 16e est déjà dans les starting block puisqu’on sait déjà qu’elle débutera vers septembre 2012 et qu’elle se déroulera au Brésil avec des combattants locaux.

Depuis le lancement en 2005 beaucoup de talents ont émergés (3 ceintures de champions de catégorie ont étés soulevées par un combattant sorti de The Ultimate Fighter) et si vous voulez les voir, la plupart des saisons sont disponibles sur internet (gratuitement sur certains sites) ou sur dvd (en anglais intégral, bien que largement compréhensible par un néophyte). RTL9 diffuse régulièrement les saisons avec un décalage de 1 à 2 saisons par diffusion. Actuellement Spike diffuse la 15e saison à raison d’un épisode tous les vendredi.

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Remi

Partager cet article sur :

2 commentaires

  1. Pour moi la meilleure saison reste la 12 avec les teams GSP et Koscheck (que je ne pas encadrer d’ailleurs)avec la finale épique entre Michael Johnson et Jonathan Brookins.

    Répondre
  2. Bonjour, merci pour cet article très détaillé.

    Mais tu oublies un point essentiel, les règles ont complètement changé depuis le premier UFC. C’est pourquoi, l’UFC a eu beaucoup de mal à se défaire de cette image de combats sanguinaires et brutales.

    mmafightsport.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *