Roland Garros: Un neuvième titre pour Nadal!

Djokovic Nadal Roland Garros
 
2 Like(s)

Pas forcément à son avantage sur les tournois préparatoires, Rafael Nadal a finalement remporter pour la neuvième fois les Internationaux de France en dominant de la tête et des épaules le serbe Novak Djokovic 3/ 6 7/5 6/2 6/4, qui n’aura été que l’ombre de lui même durant cette finale.

 

Nadal impitoyable!

Les années se suivent et se ressemblent, malheureusement pour le serbe numéro 2 mondial, qui a encore une fois constaté l’ascendant psychologique que détient le majorquin dans son antre parisienne. Pourtant supérieur en première manche, Novak Djokovic a complétement perdu pied, des fautes directes massives en retour, un jeu de jambes défaillant, il a rompu sous l’enjeu. Il ne faut évidemment rien enlever à la performance du numéro 1 mondial qui a été constant tout au long du match et qui mérite amplement cette victoire. Avec 14 titres du grand chelem, l’espagnol se rapproche du suisse Roger Federer à seulement 28 ans et il est clair qu’il pourrait devenir le meilleur joueur de tout les temps. Pour le serbe, la déception est encore immense, 3 demi-finales, 2 finales, porte d’Auteuil, il n’arrive décidement pas à atteindre son but ultime. Sa dernière victoire en grand chelem datant de l’open d’Australie 2013, on espère qu’il sera fin prêt pour Wimbledon pour rompre avec ses échecs dans les fins de deuxième semaine.

Les tops de la quinzaine

Outre évidemment la victoire de Rafael Nadal et celle de Maria Sharapova, qui ont à eux deux démontrés une combativité à toute épreuve, il y a eu de nombreux points positifs lors de cette quinzaine. La performance des français et françaises notamment, avec l’épopée de Gael Monfils qui aurait pu aller jusqu’en demi finale ou encore le très bon niveau de jeu développé par Gilles Simon qui aurait mérité bien mieux qu’une élimination au 3ème tour face à Raonic. A noter aussi l’excellent parcours de Pauline Parmentier et l’éclosion au plus haut niveau de Kristina Mladenovic. Il y a eu aussi dans cette quinzaine des matchs de très haut niveau comme celui entre Roger Federer et Ernests  Gulbis ou celui entre Andy Murray et Philip Kohlshreiber. Le letton Gulbis a été une des belles histoires de ce Roland Garros, développant un jeu attrayant, avec beaucoup de variété. La qualité de la finale dames entre Maria Sharapova et Simona Halep a été aussi une des bonnes surprises de la quinzaine, avec un match de plus de 3 heures, remplis de rebondissements.

Les flops de la quinzaine

Evidemment, on ne peut que parler de l’élimination prématurée de prétendants à la victoire finale. Wawrinka, Dimitrov, Nishikori chez les hommes Williams, Li, Radwanska chez les femmes, les surprises ont été au rendez vous mais cela peut tout simplement être considéré aussi comme quelque chose de positif mais on aurait aimé voir un Stanislas Wawrinka, vainqueur de l’open d’Australie au top de sa forme pour avoir une demi-finale, autrement plus spectaculaire que celle entre Murray et Nadal. On peut aussi mettre dans la case des points négatifs, le match entre Fabio Fognini et Gael Monfils, qui malgré son déroulement spectaculaire, aura été très faible au niveau de l’intensité. Pour finir, on a été quelque peu déçu par la finale, qui malgré son affiche exceptionnelle, n’a pas atteint des sommets par rapport à ce que les deux joueurs nous avaient habitués.

 

 

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder

Auteur: Mehdi

Etudiant en formation pour devenir Préparateur physique , spécialiste tennis et football.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *