Roland Garros : Monfils la victoire malgré tout

Monfils provocation
 
4 Like(s)

Pour cette dernière journée avant les huitièmes de finales porte d’Auteuil, on a pu voir de nombreux matchs très accrochés notamment pour la qualification de Gael Monfils et l’élimination de Kristina Mladenovic. Retour sur ce samedi 31 Mai ensoleillé.

Monfils : une drôle de victoire pour un drôle de match

Le match contre l’italien Fabio Fognini s’annonçait, rien que de par son affiche, comme un match unique tellement les deux joueurs sont réputés spectaculaires. Malheureusement, ce troisième tour entre les deux fantasques a été spectaculaire dans le mauvais sens du terme. 81 fautes directes pour l’italien et 56  pour le français, résument a elles seules le match incompréhensible qui s’est déroulé sur le Suzanne Lenglen. De longs échanges sans vie dans la balle, un Fognini qui joue en marchant et qui prend un point de pénalité, ce match a été étrange du début à la fin. Pour preuve, l’italien remporte la 4 ème manche 6/0 et est ensuite mené 3/0 dans la 5 ème manche, invraisemblable. Gael Monfils s’en sort finalement 6/2 dans la dernière manche et peut être heureux de s’être sorti de ce match décousu et rencontrera au prochain tour l’espagnol Guillermo Garcia-Lopez, tombeur du jeune Donald Young en 5 manches. Le français tentera ainsi de rejoindre les quarts de finale du grand chelem parisien qu’il a déjà joué 2 fois.

Nadal et Ferrer : chemins parallèles

Les deux espagnols, destinés à se rencontrer en quarts de finales dès le tirage au sort en vue du tableau, continue leur chemin de croix en remportant tous leurs matchs sans concéder la moindre manche. Opposé à l’argentin Leonardo Mayer, le numéro 1 mondial a eu ses premières frayeurs du tournoi, étant mené 5/4 30-30 dans la 2 ème manche mais il a su se reprendre pour au final l’emporter en 2h15 6/2 7/5 6/2. Son compatriote était, quant à lui, face à l’italien Andreas Seppi, un match annoncé difficile qui a tourné totalement à l’avantage de Ferrer, vainqueur 6/2 7/6 6/3 et qui affrontera au prochain tour le sud-africain Kevin Anderson, qui a bénéficié de l’abandon d’Ivo Karlovic. Rafael Nadal  rencontrera quant à lui en huitième de finale le serbe Novak… ah non pas déjà,  cette fois-ci ce sera Dusan Lasovic, 82 ème mondial qualifié pour la première fois de sa carrière en huitième de finales d’un grand chelem et se prépare d’ores et déjà pour son quart de finale annoncé pour un remake de la finale 2013.

Mladenovic c’est fini, Gasquet et Murray interrompus par la nuit

Pauline Parmentier sera bien la seule représentante française en huitième de finale à Roland Garros et pour cause la française Kristina Mladenovic a dû capituler face à l’Allemande Petkovic malgré une rude bataille 6/4 4/6 6/4. Elle aura cependant nourri de gros espoirs pour la suite et on a hâte de la revoir très vite, dès Wimbledon peut être ?

Suite à une programmation retardée notamment par le match marathon entre Petra Kvitova et Svetlana Kuznetsova, deux matchs n’ont pas pu se conclure ce soir à Paris. En effet, le français Richard Gasquet, qui a commencé son match vers 20h, a vu son match s’interrompre, heureusement visiblement pour lui car il est mené 2 manches à zéro face à l’espagnol Fernando Verdasco. Le français, diminué quelque peu physiquement ne garde cependant qu’un mince espoir pour le match qui reprendra demain sur le Phillipe Chatrier et qui devrait voir triompher l’espagnol. Parlons maintenant du match spectaculaire, encore une fois sur le Lenglen, entre l’allemand Phillip Kolshreiber et Andy Murray. Après avoir remonté un handicap d’une manche à zéro pour mené 2 manches à 1, le britannique s’est ensuite incliné dans le 4 ème et a du batailler pour ne pas être breaké dans la 5 ème manche, se plaignant, comme à son habitude pourrait-on dire, d’une blessure musculaire. Le match est interrompu par la nuit à 7/7 et la fin de match entre les deux joueurs risque d’être électrique ce dimanche.

Les matchs du dimanche

En plus des deux matchs reportés, la journée de demain verra se jouer les 4 huitièmes de finales de la partie infèrieure du tableau avec comme affiche phare la rencontre entre Novak Djokovic et Jo Wilfried Tsonga qui aura du mal à être aussi spectaculaire que celle de 2012 qui avait vu le manceau avoir 4 balles de match avant de rompre dans la 5 ème manche. On s’attend aussi à une grosse bataille entre le letton Ernest Gulbis et le suisse Roger Federer, avec une possibilité de retrouver les quarts de finale 6 ans après son premier quart pour le letton qui aura sa chance face au vainqueur de l’édition 2009. A suivre !

 

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder

Auteur: Mehdi

Etudiant en formation pour devenir Préparateur physique , spécialiste tennis et football.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *