Yaya Sanogo, le buteur tant attendu par la France ?

 
0 Like(s)

Yaya-Sanogo_2966665

Bien connu des spécialistes de football manager car ce fut une des pépites du jeu il y’a quelques années, il arrive désormais à confirmer en pro.

Celui qui est passé par les Ulis comme un certain Thierry Henry est une véritable machine à marquer qui vient de s’engager chez les gunners d’Arsenal. En fin de contrat avec Auxerre, il est annoncé à Lille avant de s’engager avec le club anglais, qui le convoitait déjà à l‘âge de 16 ans mais celui-ci préféra signer son premier contrat pro avec le club auxerrois.

13 matches (seulement à cause de ses nombreuses blessures) 9 buts marqués en ligue 2 avec l’AJ Auxerre en mettant un quadruplé et un triplé en deux matches d’affilée, chez la sélection française, en U16, 18 matches 18 buts, en U17, 16 matches 9 buts, en U19, 9 matches 2 buts et avant la coupe du monde, 7 matches 4 buts en U20. Il n’a malheureusement pas pris part aux matches avec la sélection U18 dû à une très grosse blessure, une fracture tibia-péroné qui l’a privé de 7 mois de compétition. Une blessure qui l’a marqué et l’a tant fait souffrir : « Je voulais franchement tout arrêter, explique Sanogo. Parce que pendant un an et demi, je ne pouvais pas courir, même pas un petit footing. Je suis allé voir des spécialistes mais personne n’avait la solution. Mais un matin, je me suis levé et je me suis dit qu’il fallait tout tenter, forcer. »

Ces récentes performances au mondial des 20 ans sont probantes puisqu’il a marqué 4 buts en 7 matches agrémenté d’une passe décisive. Arsène Wenger est élogieux à son sujet : « C’est un jeune buteur très prometteur. Il a du talent, un énorme talent ».
Fan d’Adebayor, de Drogba et de Georges Weah, il ne part pas en premier league sans avoir découvert la ligue 1 car il a débuté à 16 ans dans l’élite française, il en est à 8 matches et 1 but marqué.
Joueur rapide, puissant, très grand (1m91) mais plutôt fin (74 kg), celui qui est parfois surnommé «Sanogoal » est redoutable à la finition, à l’aise dos au but même si sa technique balle au pied n’est pas son point fort, il est capable de servir de pivot ou de prendre la profondeur.

Le principal point faible de l’équipe de France est de ne pas disposer de buteur capable de planter régulièrement en sélection, Benzema ne semble pas trop attiré par le but, Gignac, Alladière, Gomis et giroud semble limité au plus haut niveau, Loic Rémy est touché par de nombreux scandales ces derniers mois et il très fragile physiquement, Djibril Cissé doit retrouver un club compétitif en Europe pour pouvoir retrouver une place, Trezeguet n’a pas encore pris sa retraite internationale mais il n’a plus de club et le rappeler à 35 ans semble compliqué, Gameiro n’est pas titulaire en club. Depuis le départ de Thierry Henry, la France peine devant les buts. En s’imposant à Arsenal d’ici 2 à 3 ans, il pourrait également en faire de même en sélection nationale.

Ce joueur d’origine ivoirienne et âgé de 20 ans devra s’étoffer physiquement et améliorer son jeu de tête qui malgré sa grande taille est un de ses points faibles pour pouvoir affronter les rugueuses défenses anglaises. Dans un premier temps, il sera utilisé comme joueur de complément ou peut-être prêté à moins qu’il ne se fasse une place au soleil très rapidement car Arsenal n’a toujours pas recruter de grand buteur, Olivier Giroud n’a pas entièrement convaincu, Chamakh n’entre plus dans les plans d’Arsène Wenger.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

6 commentaires

  1. Avatar

    Un jeune buteur très prometteur et courageux puisqu’il se bat malgré ses blessures graves et décourageantes… ça a dû être long à se remettre à niveau, mais c’est un battant !

    Répondre
  2. Avatar

    Tout à fait d’accord avec toi. Yaya Sanogo a tout pour devenir le grand attaquant dont la France a besoin. Il faudra certainement un peu de temps avant qu’il ne s’acclimate à la Premier League mais je pense qu’il a fait un bon choix en signant à Arsenal (bien que Lille aurait également été une bonne destination)

    Répondre
  3. Avatar

    Il a du talent ! Dommage pour la blessure qui l’a écarté des terrains pendant 7 mois… Il marchera dans les pas de titi 😉

    Répondre
  4. Avatar

    Yaya Sanogo sera peut être LE buteur dans un avenir proche qui sait! Je ne m’y connais pas très bien en football mais d’après ce que j’ai pu lire, il a l’air d’être doué ce jeune! J’espère qu’il réussira. Le seul problème, c’est que comme tous les footballeurs, il tombera dans un cercle où seulement l’argent compte…
    Merci pour ces informations.

    Répondre
  5. Avatar

    Les supporters stéphanois ont un mauvais souvenir d’un certain Sanogo. Visiblement celui-ci n’a rien à voir!

    Avec un staff technique de qualité et une préparation physique prévoyante, il pourra développer ses compétences et progresser très vite. Il est clair que l’on a besoin d’un buteur en EDF.

    Répondre
  6. Avatar

    J’espere qu’il explosera ! comme la fait anelka lors de sa 3e saison a arsenal !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *