Ramos n’est-il pas Le Boss des défenseurs au monde ?

 
2 Like(s)

Le Real de Madrid est éliminé mais il y a un joueur qui est sorti du lot et qui a fait preuve d’amour, de force de caractère, de dépassement de soi, il a pour nom Sergio Ramos Garcia. Né en Andalousie (Espagne), il porte le réal dans son cœur, un hommage mérite d’être rendu à ce joueur au talent remarquable, constant depuis 2007, au palmarès époustouflant et considéré par certains comme le meilleur défenseur au monde.

L’âme du Real de Madrid

Les images les plus marquantes et mémorables de la demi finale de C1 opposant Le réal de Madrid à Dortmund resteront les réactions de Ramos, d’abord après avoir inscrit le deuxième but du Réal où il galvanise son équipe et ensuite à la fin du match où il pleure. Auteur d’un grand match, le défenseur y a cru jusqu’au bout, comme la majorité des supporteurs. Malheureusement les Merengues ne se sont pas qualifiés. Il symbolise à lui seul l’âme de l’équipe de Madrid.
Sa détermination et sa rage de vaincre le pousse souvent à se surpasser. Véritable leader sur le terrain, il apporte, que ce soit au Real ou en sélection, son expérience et son moral d’acier.

 

Toujours présent lors des grands rendez-vous

Certes les Merengues sont éliminés, mais les doutes des sceptiques quant au fait que Ramos est l’un des meilleurs, sinon le meilleur défenseur au monde ont du s’évaporer. En effet, le meilleur défenseur de la saison 2011-2012 en Liga a fourni une prestation hors pair et de haut niveau comme souvent. Ramos qui retrouvait l’axe de la défense pour le match retour avait pour mission d’isoler le redoutable attaquant Robert Lewandowski de Dortmund. Mission accomplie avec brio. Il semblerait donc qu’il soit toujours présent dans les grands matchs.

 

Un joueur extrêmement polyvalent

Certes, les avis divergent quant au fait que Ramos soit le meilleur défenseur au monde mais nous avons des raisons de croire qu’il l’est. Ils sont nombreux  à pouvoir prétendre au titre de meilleur défenseur du monde. On peut citer entre autres Thiago Silva, Kompany et Vidic etc. Mais ce qui caractérise ce joueur à vocation défensive c’est sa solidité, et surtout sa polyvalence. Le natif de Camas (Andalousie) a toujours le même rendement et ce quelque soit le poste qu’il occupe. Par ailleurs, il est aussi charismatique que Fernando Hierro et sa solidité défensive n’est pas sans rappeler à la Fabio Cannavaro. Un autre détail qui distingue  « El Cuqui » comme on l’appelle dans le vestiaire madrilène des autres est qu’il fait partie des défenseurs qui marquent le plus de buts au monde (53 buts en 452 matchs).

 

Sergio Ramos Real MadridPas de surnom adéquat

Les surnoms pour désigner Ramos tombent comme les milliers de gouttes d’eau lors d’une pluie. Du coup, Il n’y a pas de surnom adéquat pour le qualifier étant donner les nombreuses qualités dont il dispose. On a envie de l’appeler « le guerrier » vu sa détermination, sa rage de vaincre et son leadership sur le terrain, ou encore « le Roc » car il est  athlétique, agressif, dominateur dans les airs, mais on a l’impression d’avoir oublié de l’appeler « le patron » car son sens du placement et son physique imposant ne laissent personne indifférent. En clair on a du mal à trouver le bon surnom pour Ramos, on se contente tout simplement de dire qu’il est celui qui porte le flambeau de Hierro. Aussi bien par le dossard que par les qualités de buteurs et le charisme.

 

Son Palmarès parle de lui même

Arrivé de Séville, l’andalou s’est imposé au Réal de Madrid jusqu’à devenir le capitaine de l’équipe. C’est un défenseur de classe mondiale, à 27ans ses prestations constantes et tout ce qu’il a déjà gagné tant sur un plan personnel  que collectif font de lui aujourd’hui l’un des meilleurs défenseurs au monde. Ramos est peut-être le Boss des défenseurs centraux au monde avec notamment sur le plan collectif une coupe du monde, deux championnats d’Europe. Et sur le plan individuel plusieurs titres à savoir trois fois meilleur latéral droit au monde élu par la Fédération International de Football Professionnel ou FIFPRO (2007, 2008, 2009) et aussi meilleur défenseur de l’euro 2012.

Ibohn Alexis

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Alexis Djemar

Partager cet article sur :

4 commentaires

  1. Avatar

    pour un debut,pas mal,mais on a plus l’impression d’avoir a faire a un fan un peu d’objectivité ou devrai-je dire de critiques surtout vers la fin! mais comme j’ai dis plus haut c’est un debut alors beaucoup de courage tu vas t’ameliorer.

    Répondre
  2. Avatar

    Super! je suis completement d’accord, Ramos est un super défenseur, le meilleur au monde surement…53 buts pour un defenseur c’est exceptionnel.
    Meme si je ne trouve pas qu’il ressemble à Fernando Hierro, je trouve qu’il ressemble plus à Nadal l’oncle de Rafael Nadal ou à Thuram (arrière droit reconvertit en defenseur central).

    Répondre
  3. Avatar

    Ramos fait sans problème parti des 10 meilleurs défenseurs au monde, mais le premier, je ne pense pas. Et notamment à cause de sa relance. Il est très loin du jeu de Thiago Silva. Et niveau purement qualité purement défensive, Vidic ou Kompany sont bien plus impressionnant ! Même N’Koulou me semble meilleur que Ramos

    Répondre
  4. Avatar

    Le bon côté de cet article est qu’il fait ressortir la « grinta » du joueur : peut-être qu’au poste de défenseur central un Thiago Silva peut être plus efficace (mais ça reste du même calibre). En revanche, Ramos est ce genre de joueur qui peut ramener des titres à son Club en dépassant son strict périmètre d’intervention au cours d’un match (53 buts pour un défenseur, c’est costaud !) De plus, il a été relativement épargné par les blessures, et un joueur comme Silva est encore trop jeune pour qu’on puisse dire si il pourra en faire de même sur la durée. Enfin, je me répète mais si Chelsea a gagné la Champions League l’année dernière c’est sur la force de caractère, et les joueurs capables d’assumer des coups de gueule sur le terrain, et qui ont la légitimité pour le faire, c’est une denrée rare… Il suffit de voir le PSG sur certains matchs cette saison pour se rendre compte qu’à part Zlatan (dans un autre registre), ils n’ont pas vraiment de ténor de ce calibre dans le vestiaire au niveau du caractère.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *