Quelle équipe de France pour la coupe du monde 2018 ?

Equipe de France face à l'Ukraine
 
9 Like(s)

Alors que les préparatifs pour cette coupe du monde de Rio sont bien avancés et vous avez peut-être déjà vu l’un des slogans possibles mais déjà critiqué : « Tous en bleu, tous ensembleu« .
Tandis que l’Équipe propose aux fans de faire leur sélection de joueur pour les bleus de cette année avec leur page dédiée, Vive le Sport s’intéresse déjà au prochain mondial … de 2018 !

Cette année-là, de nombreux joueurs ne seront plus de la partie et c’est une nouvelle relève qui sera sur le front Russe ! Je vous ai donc préparé ma liste de joueurs qui – s’ils devaient être choisis aujourd’hui – pourraient intégrer l’équipe de France. Déjà, parmi les exclus, il y aura les rebelles de Knysna. Evra, Abidal et peut-être Ribéry ne devrait plus être en jeu. Leur dernière grosse compétition devrait être la coupe d’Europe organisée en 2016 sur les terres françaises. L’équipe qui pourrait être mise sur pied serait donc, selon moi :

Lloris (Mandanda)

Debuchy (Corchia)          Varane (Zouma)         Sakho (Mangala)        Kurzawa (Mendy)

Cabaye (Rabiot)

Pogba (Grenier)                      Matuidi (Imbula)

Thauvin (Cabella)                                                                               Griezmann (Ntep)

Benzema (Martial)

sélectionneur : Arsène Wenger

Bien sur tout ceci n’est que spéculation, et dépendra surtout de la forme, des performances et du temps de jeu de tous les joueurs potentiels.

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Aurel

Je m'appelle Aurel, et j'écris des articles en rapport avec le sport et la technologie. Je m'occupe aussi de la partie technique de VLS et des éventuelles corrections à apporter aux articles publiés. J'ai toujours été passionné d'informatique. Conjuguer sport à informatique est pour moi très important et c'est un défi que j’essaie de relever chaque jour.

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. La compo idéale tiendra surtout dans l’esprit d’équipe et l’image positive des futurs joueurs et non dans le bal des égos auquel on assiste aujourd’hui !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *