Ligue 1-12e journée : Lille, la tête à Milan

 
1 Like(s)

Pour terminer en beauté cette 12e journée placée sous le signe du spectacle et des buts (27 avant ce VAFC-LOSC) le hasard du calendrier nous proposait un 3e derby, celui-ci du Nord entre Valenciennes reléguable et le Lille OSC parti à la poursuite du Paris SG.

Du spectacle au Hainault..

On s’attendait à un final digne de ce nom pour cette jounée, et on l’a eu,  enfin en partie. Du jeu, de l’intensité et des occasions mais pas de buts ! Dans un stade du Hainault plein et flambant neuf (22000 spectateurs hier soir), Basa se blesse très vite et laisse sa place à Bonnart au bout de seulement 5 minutes de jeu. Pour ne rien arranger, Hazard loupe son duel seul face à Penneteau (11e), le derby part sur un rythme élevé. Rythme qui ne cessera tout le long de cette première période, frappe de Kadir (15e), reprise à coté de Payet (26e) puis Cohade envoie une super volée sur la barre de Landreau (32e) avant qu’Aboubakar trouve à son tour le montant sur un lob (41e). Le public valenciennois et les nombreux supporters lillois venus en voisin en ont pour leur argent dans cette première période, qui a eu tendance à devenir valenciennoise sur la fin.

..Mais La tête à San Siro ?

La seconde période ne fera que confirmer cette impression, Aboubakar est intenable et met au supplice Béria – qui a glissé au centre depuis la sortie de Basa – et Rozenhal, tout de même solide et rassurant hier soir. Danic trouve une nouvelle fois le haut de la barre (54e) et c’est le LOSC qui pousse un soupir de soulagement, dans cette seconde période totalement à l’avantage des locaux. Les champions de France ne passent pas loin de la correctionnelle. Et ce ne sont pas les rentrées de De Melo (56e à la place de Balmont) et Cole (77e à la place de Sow) qui auront permis d’inverser la tendance. 0-0 à la fin du match. Valenciennes méritait clairement de gagner hier soir et Lille a déçu. Garcia espère que son équipe avait la tête à Milan, réponse mercredi à 20h45 à  San Siro pour un des tournants de la saison lilloise.

 

Les impressions de Rémi

J’ai aimé : le stade du Hainault rempli et une très bonne ambiance. L’ambition dans le jeu de Valenciennes qui ne devrait pas rester dans la zone rouge bien longtemps. Angoua et Isimat Mirin solident en défense, Sow a eu toutes les peines du monde hier soir. Pour Isimat Mirin, Erick Mombaerts ne s’est pas trompé en l’appelant en équipe de France espoir. Côté Lillois Mickael Landreau décisif.

J’ai moins aimé : le champion de France bousculé par un reléguable, Sow à coté de ses pompes et très bien muselé par la charnière valenciennoise, Hazard éteint, et Rudi Garcia qui voit son infirmerie se remplir à une vitesse alarmante (entorse acromio claviculaire pour Basa et Ischio jambiers pour Balmont, et Chedjou d’ores et déjà forfait à Milan).

Auteur: Remi

Partager cet article sur :