« La coupe de France de football a-t-elle encore un sens aujourd’hui ? »

Mickaël Landreau (FC Nantes) soulevant la coupe de France avec  Réginald Becque (capitaine de Calais)
 
2 Like(s)

Depuis la naissance de la coupe de France de football en 1917 en pleine première Guerre Mondiale, la coupe n’a cessé d’émerveiller les amateurs de football. Pourtant, ces derniers temps, elle ne semble plus tout à fait passionner les clubs et supporteurs, au point que certaines équipes délaissent cette compétition.

Née à une époque où la France se trouvait en pleine tourmente, la coupe de France avait pour but de rassembler une nation autour du ballon rond. C’était également l’occasion pour des villages et des villes de disputer des rencontres sur l’ensemble de l’hexagone. La consécration était bien évidemment une victoire finale dans la capitale parisienne, devant les représentants de la République Française.
Cependant, à l’image du FC Nantes, certaines équipes professionnelles bafouent les valeurs de la coupe de France. A savoir la générosité, la sportivité, la convivialité… Ce dernier est accusé de ne pas avoir redistribué sa part de recette à son adversaire, le club amateur de Senlis en cinquième division. Dans un football mondialisé et professionnalisé, il est clair que la coupe de France représente plus une contrainte qu’autre chose pour les équipes phares de Ligue 1. Entre choisir de remporter la coupe de France ou le championnat de France et autres compétitions européennes, le choix s’impose rapidement pour ces équipes.
Or, chaque année, de valeureux amateurs défient et parviennent à battre les équipes de championnats professionnels (Ligue 1 et Ligue 2). C’était encore le cas la semaine dernière, où Granville, modeste équipe de cinquième division surprend Bordeaux devant ses supporteurs, en remportant la rencontre 3 à 1. Pour les Granvillais et les Français en général, la coupe évoque le combat de David contre Goliath, du petit poucet contre l’ogre. Tout simplement, elle rappelle que le football est un jeu dont on ne connaît pas le vainqueur à l’avance.
En matière d’émotions, très peu d’événements surpassent le football, perçu comme le sport populaire par excellence. En plus d’être reconnu pour ses qualités sportives, la coupe de France permet aux villes et villages français une meilleure connaissance de leur localisation dans le pays. Qui aurait pu placer des villes comme Calais, Montceau-les-Mines, Concarneau et autres sur une carte de France avant leurs exploits ?

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Gregory Dyson

Jeune et curieux, je m’intéresse à l'ensemble du monde sportif mais surtout au rugby et à la Premier League de football. Sportif moi-même, j'étudie en ce moment à Manchester dans le cadre du projet Erasmus.

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Merci et prions pour le soleil arrive

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *