Anthony Martial, un destin à la titi ?

Anthony Martial
 
2 Like(s)


Bien sûr on parle non pas de Titi Camara mais bien du légendaire Thierry Henry car attaquant, talentueux, ayant joué au Ulis, d’origine antillaise, grand et costaud, même style de jeu, la comparaison est tentante. Pour l’instant, il est plutôt dans l’ombre de Benzia, un peu comme Benzema avec Ben Arfa, ce qui lui permettra de mieux progresser sans pression.

Anthony Martial

Son entrée en jeu lors du match d’Europe League contre Kyriat a bluffé les observateurs car on sentait qu’il avait les jambes pour éliminé plusieurs joueurs, avec des prises de balles exceptionnelles, un excellent jeu dos but et une grosse capacité d’accélération ajoutés à cela un sens du but et du placement, un bon jeu de tête, des qualités techniques indéniables et vous obtenez un joueur au potentiel énorme, ses points faibles, c’est sans doute que c’est un diesel, qui toujours un peu de mal à rentrer dans ses matches et il fait parfois preuve de nonchalance.

Martial est sans doute l’espoir lyonnais le plus prometteur du moment affichant des statistiques ébouriffantes en catégories de jeunes, tenez-vous bien, 32 buts en 21 matches en u 17, (11 matches , 7 titularisations, 5 buts en CFA alors qu’il a bénéficié d’un surclassement), Karim Benzema et Yassine Benzia n’ont qu’à bien se tenir eux qui ont également produit des feuilles de stats impressionnantes en jeunes mais ce joueur de 17 ans bat aussi tous les records avec l’équipe de France 13 matches 9 buts en U 17, en U 16, 17 matchs 9 buts et avec les U 18 1 match, 1 but.

Les dirigeants, entraineurs et supporters lyonnais ne tarissent pas d’éloges à son sujet et le considère comme un phénomène. Aux CO Ulis, club qui a formé Evra et Henry, il a été surclassé dans toutes les catégories. Son ancien coach affirme qu’il a toujours été au-dessus du lot.

Après avoir signé son contrat pro cet été, il compte plusieurs apparitions dans le groupe lyonnais cette année et avec le probable départ de Gomis ou de Lisandro en fin de saison, il peut espérer s’installer dans l’effectif l’année prochaine, il sera peut-être l’avant-centre de l’équipe de France à la coupe du monde 2018 où à l’Euro 2020.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *