NFL : état des lieux (1/2)

 
0 Like(s)

            Et oui, c’est bien beau d’arriver la mi-saison passée, mais encore faut-il comprendre quelque chose lors de ces 7 dernières semaines de saison régulière. J’espère que vous avez assimilé les principales notions du football américain, que vous avez regardé le nom des équipes, peut-être avez vous été séduit par une ville, un logo, un casque ? Il est temps maintenant de comprendre ce qu’il s’est passé durant ces 10 premières semaines de compétition, où se sont succédées surprises et gros matchs.

            Avant de parler du jeu, il faut savoir que le monde de la NFL a été secoué durant la trêve (février-juillet). Et oui, à l’instar de ce qui se passe en NBA actuellement, la NFL a, elle aussi, subit les lois d’un lock-out. Comme pour nos amis basketteurs, les joueurs ont décidé de se mettre en grève. Raison ? Les présidents souhaitaient obtenir une saison à 18 matchs, et des arrangements financiers bien entendu. Quand on voit l’état physique de certains joueurs après 16 matchs de saison régulière, il est difficile d’imaginer 2 matchs de plus à haut niveau, surtout avant des Play-Off très disputés où s’affrontent les meilleurs ! Le 25 juillet, l’accord a été signé, et la saison a pu reprendre ses droits, avec les training camp d’été et autres transferts (il faut savoir que durant le lockout, tout contact joueur-équipe est interdit, ce qui rend assez compliqué la préparation).

Nous voici donc mi-novembre, après 10 semaines de combat acharné. Quelles équipes impressionnent ? lesquelles déçoivent ? les joueurs en forme ? les équipes à suivre ? C’est ici !

Note : dans chaque classement NFL, on ne compte pas en points, mais en nombre de victoires-défaites. Exemple : Packers (9-0) signifie que les Packers sont à 9 victoires pour 0 défaite.

Je vais commencer avec la NFC North, composée des Packers (9-0), des Vikings (2-7), des Bears (6-3) et des Lions (6-3).

Tenant du titre, les Packers survolent la NFC North en ayant aucune défaite au compteur (seule équipe NFL dans ce cas), et sont candidats à leur propre succession. Point fort ? Leur quarterback Aaron Rodgers, MVP (meilleur joueur) du dernier Super bowl, qui complète un nombre de passes impressionnant, tout en utilisant tous ses receveurs. Seul problème, que se passerait-il si Rodgers se blessait ? Le jeu de course n’est pas très déployé chez les Packers, et leur défense encaisse beaucoup de point, malgré un gros travail du vétéran CB Charles Woodson. Equipe à suivre bien sur, mais qui devra progresser en défense pour espérer garder son titre. Derrière, Bears (finalistes NFC l’an passé) et les Lions (qui étaient à 6-0) ont la même fiche. Les Lions, emmenés en attaque par leur QB Stanfford et leur WR Jonhson, alias Megatron. Mais même soucis que les Packers, le jeu au sol est orphelin de Jahvid Best, blessé. A leurs côtés donc, les Bears, s’appuient plus sur leur défense : Urlacher, Peppers, Briggs sont autant de dangers pour le QB adverse. En attaque, un QB sûr : Jay Cutler, et un RB qui confirme : Matt Forte. Voilà une équipe qui devrait confirmer son statut de la saison passée, à savoir finaliste NFC. Enfin, les Vikings. Malgré une fiche pas glorieuse, il y a des satisfactions. Bien sur, le RB Peterson, superstar de la NFL, qui est toujours aussi important. Ensuite, Ponder le QB rookie qui a benché (mis sur le banc) Mac Nabb. Gros point faible : leur défense contre la passe, encaissant énormément de yards dans les airs. Et dans une division aussi relevée, une petite baisse de régime est fatale.

Rodgers vs.Cutler

Continuons avec la NFC West, ou s’affrontent 49ers (8-1), Seahawks (3-6), Cardinals (3-6) et Rams (2-7).

Et oui, vous ne revez pas, nous avons ici une des divisions les plus faibles de la league. Les Niners ont donc un pied déjà en playoff, et il sera très compliqué pour Seahawks ou Cardinals d’accrocher une place en Wild Card (2 des meilleurs deuxièmes de la conférence). La raison de la domination des hommes de San Francisco ? Un head coach surement élu meilleur coach de la décennie : Jim Harbaugh. Mais sur le terrain, quelques valeurs sures : QB Alex Smith (10 TD pour seulement 2INT); RB Franck Gore, affolant tous les compteurs, et Patrick Willis, linebacker des plus surs ! Alors si tout se passe comme prévu pour les Niners, le billet pour les playoff pourrait être obtenu dès la W12, record NFL ! Derrière, de grandes interrogations … les Seahawks se permettent de battre les Ravens, en ayant perdu 6-3 face aux Browns (cf. AFC North). Du côté des Cardinals, un QB correct, Kevin Kolb, un WR star resté fidèle : Larry Fitzgerald, et un RB faisant le boulot : Wells. Seul problème, des défaites d’un rien, qui plombent une fiche pas terrible. Et enfin, les Rams. Un seul chiffre : 12 points et 1 TD de moyenne par match, soit la pire attaque de la NFL. Et quand la défense encaisse 26 points de moyenne ça ne peut pas fonctionner. Petite satisfaction, ils auront un pick élevé dans la prochaien Draft (article à venir …).

Maintenant, la NFC East, avec les Giants (6-3), Cowboys (5-4), Eagles (3-6) et Redskins (3-6).

Eli Manning, QB des Giants arrive enfin à mener son équipe correctement, bien aidé par de bons WR : Nick, Manningham, Ballard et Cruz. Petit coup de moins bien à la course, surement du à la blessure du RB Jacobs. Mais quand on regarde le calendrier à venir des hommes de la pomme, on se dit que la qualification pour les playoff n’est pas assurée ! Et oui, même avec un QB qui retrouve son bras, la défense doit faire l’autre partie du boulo ! Et ce n’est pas chose facile, surtout avec la blessure de CB Amukamara. Pour les Giants, ça passe ou ça casse. Et si ça passe, ça va faire mal! En embuscade, les Cowboys, comme toujours j’ai envie de dire. Un QB reconnu, Tony Romo, mais pas si sur que ça. Leur fiche reflète leurs matchs … la preuve encore, ils ont la différence de point la plus faible de la league. Globalement avec de bonnes stats, les joueurs de Dallas  peuvent prétendre aux playoff… Si ils sont plus réguliers ! Les Eagles maintenant. Auto-proclamés Dream Team au début de saison, on pourrait plutôt parler de Cream Team actuellement. Une comme d’individualités qui se sait pas jouer ensemble. Déjà, le QB Vick est considéré comme le meilleur : sur le terrain, c’est pas le top ! Pas toujours protégé par sa OL, souvent blessé en fin de match, et voilà ! Philadelphie est quasiment éliminée de la course au playoff. Et les Redskins  me direz vous, ils sont au même point que les Eagles.Malheureusement pour les hommes de la capitale, le soucis majeur est l’attaque. Une défense qui tient très bien la route, qui se permet même d’avoir des stats comparables à celles des autres équipes de la NFC East. Une seule stat pour conclure : les deux QB des Redskins sont à 8TD pour 13INT.

Vick sacké

Et pour finir, NFC South, qui comprend Saints (7-3), Falcons (5-4), Buccaneers (4-5) et Panthers (2-7).

Avec le meilleur QB de la league en terme de yard (Brees), les Saints sont bien partis pour emporter la NFC South. Ajoutez à cela le TE Graham, cible préférée de notre QB, et Sproles, Ingram et Thomas en RB. Seul soucis, Brees lance beaucoup … et se fait beaucoup intercepté : 11 fois. Lorsque la défense n’est pas le point fort de l’équipe, ça pénalise. De plus, un calendrier à venir pas simple, qui pourrait leur coûter leur fauteuil de leader, et ainsi devoir passer par le tour de Wild Card. En stand by donc, les Falcons. Demandez à tous les spécialistes, les joueurs d’Atlanta ne sont pas les plus impressionnants à voir jouer, et ont même un jeu prévisible. Cependant, on le remarque bien, ça marche. Et les Falcons sont bien en place pour décrocher une place de Wild Card, voir de champions de cette division, si ils battent les Saints. Ensuite, les Buccaneers. Dommage pour eux, le calendrier ne joue pas en leur faveur : Saints, Falcons, Packers, Bears, Lions… Avouez qu’il y a plus simple ! De plus, un QB moyen : Freeman avec 8 TD pour 10INT, une défense qui n’est pas des meilleure… Et voilà le résultat, une saison qui se finira surement à cette place. Enfin, les Panthers. Ils feront toujours mieux que la saison dernière (0-16). Leur sauveur ? Cam Newton, QB qui a été sélectionné au premier tour de la dernière Draft. Il a mis tout le monde d’accord : un très bon bras, un bon jeu même sous la pression, et une capacité à courir qui ferait rougir certains RB ! Vous allez me dire, pourquoi ne sont-ils pas au niveau des Saints et autres Falcons alors ? Un jeu de course qui a du mal à trouver sa place, une défense pas efficace et voila, seulement 2 victoires ! Cette fin de saison leur sert donc à préparer la saison suivante, en sachant qu’un tour de Draft assez élevé les attend une nouvelle fois.

Rideau donc sur la NFC. Je vous ai tout dit. A vous de choisir une équipe, de les suivre, d’espérer qu’ils aillent en playoff… ou alors attendez l’article sur l’AFC !

Petit plus, mes pronos, juste à titre indicatif !

#1 Packers
#2 Saints
#3 49ers
#4 Giants
#5 Bears
#6 Falcons.

 

D’accord ? pas d’accord ?

 

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

2 commentaires

  1. Avatar

    Tt a fait d’accord. Tres bonne analyse.
    Jespere voir les cards en playoffs mai bn ne revons pas ( mon joueur prefere est fitzgerald )
    La NFC est a mon gout plier apart peu etre Dallas la conference est surment plier.
    Pk ne pas faire la mm analyse pr l’AFC ?
    En tt cas bne analyse 🙂

    Répondre
  2. Avatar

    Dsl jvien dvoir le lien pr l’afc lol 🙁

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *