NFL Conference Championships – Preview

 
0 Like(s)

A deux jours des finales de Conference, il est temps de faire un état des lieux sur les forces et faiblesses en présence de chaque équipe, afin de vous présenter au mieux c’est deux affiches : Patriots vs. Broncos et 49ers vs. Seahawks. Après la présentation des QB hier, et ce preview aujourd’hui, vous aurez toutes les cartes en main pour apprécier les deux matchs qui se dérouleront dans la nuit de dimanche à lundi !

 

New England Patriots vs. Denver Broncos (21h00, heure française) :

En cas de victoire dimanche, les Patriots deviendraient la franchise la plus titrée en AFC, à égalité avec les Steelers, avec un huitième titre. Mais le principal n’est pas forcément là. Privés de Super Bowl depuis 1999, les Broncos auront à coeur de faire bonne figure, après une saison régulière encore une fois impressionnante.

En attaque, la machine Denver est en forme, c’est un fait. Comme annoncé hier dans l’article sur les QB, Manning est au sommet de son art, et compte bien se retrouver au MetLife Stadium début février ! Meilleur attaque en terme de points inscrits, de yards gagnés et de yards gagnés à la passe, le seul point faible de Denver est le jeu au sol. Point faible ? Avec RBs Moreno et Ball, on ne peut pas parler de point faible. Dans l’ombre du QB tellement efficace, les deux coureurs se contente de « faire le job » et de gagner des yards importants. Avec Welker, Decker, Demaryius et Julius Thomas comme cibles principales, il faut dire que Manning n’a que l’embarras du choix ! Cette saison, aucune équipe n’a encaissé moins de 20 points face à l’ogre Denver : la « meilleur défense » a été San Diego durant la saison régulière, lors de la week 15 et la victoire 27-20. Vous doutez encore de leur efficacité ? Sur les 16 matchs de saison régulière, 13 se sont terminés avec plus de 30 points au compteur. What else ? Ok, je continue : 27 first downs de moyenne (en comparaison, les Chiefs sont à 20 de moyenne….) et 4.75 TD par match, c’est plutôt performant.
En défense, les Broncos ne sont pas à plaindre, loin de là ! Très efficace face à la course, un peu moins face à la passe, les défenseurs de Denver savent être efficaces. Une moyenne de 2.5 sacks par match, dont 10 sur la saison pour DE Shaun Phillips, mais également un impressionnant total de 129 plaquages pour OLD Danny Trevathan, suffisent généralement (13 fois sur 16 cette saison) à l’attaque pour marquer plus de points que les adversaires. Bien qu’orphelins de LB Von Miller (blessure au genou, indisponible 6 mois minimum), les coéquipiers de l’expérimenté CB Dominique Rodgers-Cromartie n’ont pas grand chose à envier à la défense des Patriots …

Dont’a Hightower, Aqab Talib, Jerod Mayo, Chandler Jones … ces noms vous disent vaguement quelque chose, sans pour autant vous émerveiller à leur audition ? Ces 4 défenseurs des Patriots sont pourtants incontournables dans le système défensif de leur équipe, au même titre que Gregory ou Spikes. On est loin des meilleurs défenses de la league, mais les Patriots ont cette capacité à encaisser beaucoup de yards (373 de moyenne, 26ème total NFL) pour peu de points (21.1, 10ème total), et là est le plus important. Cependant, face à un QB d’exception et deux RBs qui ont faim de yards, la défense de New England représente leur gros point faible. Vont-ils parvenir à contenir aussi bien les assauts aériens de Manning que les courses percutantes de Moreno et Ball ? Il faudra pour eux passer le moins de temps possible sur le terrain, en concédant le moins de first downs possible, pour ainsi laisser du temps à Brady et son attaque de s’exprimer …
Avec un match propre mais stérile la semaine dernière, QB Brady a montré qu’il savait faire avancer son attaque sans s’imposer, et profiter pleinement des performances au sol des RBs Blount et Ridley. Bien qu’ayant à sa disposition un corps de WR plutôt expérimenté, avec Edelman, Collie et Amendola (tous dans leur 5ème saison), il manque à Brady un TE performant capable d’attirer à lui des LB adverses. En effet, Hoomanawanui reste extrêmement peu utilisé, avec seulement 12 réceptions cette saison, et une seule durant le premier match de playoffs. Avec 40 sacks sur Brady cette saison, on ne peut pas dire que la OL soit le point fort de l’attaque des Patriots, ce qui pourrait être grandement préjudiciable face à une défense si agressive. Rappelons également que Brady n’a lancé « que » 25 TD cette saison (soit 30 de moins que Manning), pour une interception de plus (11 contre 10). Dans un match qui parait équilibré, la prestation de Brady sera décisive : en voulant forcer son jeu aérien, comme il l’avait fait face aux Bengals en week 5 (41% de completion, 0TD, 1INT), le QB de New England pourrait simplement offrir le match à Manning …

 

mon pronostic : Victoire des Broncos de Denver, 22-32.

 

 

San Francisco 49ers vs. Seattle Seahawks (00h30, heure française) :

Coach Harbaugh et les Niners vont-ils réaliser l’exploit de s’imposer dans l’antre du Century Link Stadium et son public déchaîné ? Quoi qu’il en soit, le vainqueur de ce match se présentera au Super Bowl plein d’espoirs, affichant un style de jeu tellement différent des prétendants de l’AFC, mais aussi efficace !
Après un match impressionnant de maîtrise dans le froid de Green Bay, puis une belle performance à CharlotteQB Kaepernick est-il capable de détrôner Wilson chez lui ? Malgré la lourde défaite subie lors de la saison régulière (29-3, week 2), il ne faut pas oublier que les 49ers restent sur 6 victoires de rang (dernière défaite chez les Saints, lors de la week 11). En même temps, les atouts offensifs de San Francisco sont enviables par bon nombre de franchises. Niveau receveurs, qu’on aime ou pas sa personnalité, WR Crabtree est très doué lorsqu’il s’agit de catcher une passe. Et il n’est pas seul … Anquan Boldin et TE Vernon Davis viennent le suppléer à merveille. Certes la franchise est loin au classement des yards lancés (30ème avec 182.6 y de moyenne), mais on peut s’attendre à tout avec le jeu de passe précis de Kaepernick. De plus, la véritable force de cette escouade offensive réside au sol : Frank Gore est l’un des meilleurs RB de la league, et Kaepernick sait tenir le ballon pour gagner d’importants yards.
Mais en défense, San Francisco est, de loin, une des références nationale, avec notamment un trio de LB qui fait peur à toute attaque (Bowman, Brooks et Willis), sans oublier Aldon Smith (répertorié comme LB, mais se positionnant très souvent comme un DEnd). Concernant cette fameuse défense, les stats parlent d’elles-mêmes : avec 17 points en moyenne encaissés par match, les 49ers sont les 3ème plus efficaces de la NFL, en concédant également moins de 100y (95.9) au sol par match. Il ne faut pas oublier l’accumulation de confiance pour cette escouade également, qui a limité les Panthers la semaine dernière à 10 points, en les stoppant deux fois à moins de 5 yards de la end-zone. La dernière grosse satisfaction de cette défense vient de FS Eric Reid, rookie venant de l’université de LSU, qui a déjà cumulé 4 interceptions cette année. Malgré son manque d’expérience, il tient parfaitement son poste de titulaire, mais cela sera-t-il suffisant face à une attaque aux multiples menaces ?

Cette attaque justement, parlons-en. Emmenés par QB Wilson, le jeu de passe de Seattle n’est pas LA référence nationale, loin de là, comme l’en atteste le faible taux de completion de la semaine dernière (50%). Cependant, avec de nombreuses cibles intéressantes (Baldwin, Kearse, Tate, Miller et même Harvin si il est rétabli), Wilson a cette capacité à faire de bons choix, et à ne pas forcer son jeu aérien. En étant habitué à jouer dans des conditions particulière, le jeu au sol est la valeur sûre de l’hiver. Dois-je encore présenter Marshawn « Beast Mode » Lynch ? 140 yards la semaine dernière, des appuis de folie … la crainte de chaque défense ! De plus, derrière une OL toujours aussi efficace, Wilson se permet également d’exploiter ses capacités physiques pour porter le danger au sol, sans oublier RB Turbin (remplaçant) qui sait être à la hauteur des attentes portées en lui. Vous l’aurez compris, cette attaque se « contente » de finir le boulot commencer par la défense, mais elle le fait parfaitement bien !
Mais penchons-nous sur la défense. Meilleure défense en terme de points encaissés (14.4), en terme de yards laissés à l’adversaire (273.6), en terme de yards à la passe concédés (172) et septième en terme de yards au sol (101.6). Vous l’aurez compris, Kaepernick et sa bande vont devoir faire fort ! Les gros noms de cette escouade ? Comment faire pour ne pas citer Richard Sherman, CB à la couverture parfaite, ou encore Earl Thomas, roi du plaquage (105 cette saison) et parfait lors du match contre les Saints ? Ajoutez à cela un sophomore (2ème année) sûr de ces qualités, en la personne de MLB Bobby Wagner (ex Utah State), qui a cumulé 5 sacks cette saison, et vous avez là une escouade capable de faire gagner toute l’équipe.

Étrangement, ces deux équipes de NFC se ressemblent parfaitement : des défenses agressives et efficaces au possible, des QB précis mais qui savent courir quand il faut, des RB efficaces, … Le Century Link Stadium va encore être le théâtre d’un gros match de football ! Stay Tuned !
« These two teams flat-out mirror eachother » – Brian Baldinger

 

mon pronostic : victoire des 49ers, 22-20

 

 

En attendant dimanche et ces matchs qui s’annoncent dantesques, vous pouvez nous retrouver ici ou sur facebook, ou sur twitter, ou encore ici sur twitter également.

Vous avez tout lu ? N’oubliez pas nos partenaires ici ou là.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    Super l’article! Le match entre Manning et Brady est un matchup entre les 2 meilleurs QB de ces 10 dernières années… ça va être énorme. Je pense que Bill Belichick est le « x-factor » ici parce qu’il a souvent su déjouer Peyton Manning par ses tactiques défensives géniales… saura-t-il le faire une fois de plus?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *