La F1 est-elle un sport sexiste ?

 
0 Like(s)

Qui connaît Susie Wolff ? Si on évoque son nom à travers  des afficionados de la f1 Susie Wolff est connue étant la seule femme actuellement au sein d’une écurie de formule 1 en l’occurrence Williams F1.

Pour la plupart, Susie Wolff est méconnue du grand public, on pourrait en revenir à la « théorie des genres » mais je ne polémiquerai pas dessus. Mais pourquoi la F1 se refuse-t-elle au monde Féminin ?

Pas d’engouement fou dans les paddocks

Elles étaient deux l’année dernière comme pilote réserviste ou de développement. C’était le cas de l’Ecossaise Susie Wolff en tant que pilote d’essai chez Williams. L’autre femme de ce paddock est la regretté Maria de Vilotta pilote réserviste chez Marussia, pourtant cette dernière perdit l’usage de son œil alors qu’elle rentra en contact avec sa Marussia lors d’un test de pilote en Grande-Bretagne.
La pilote Espagnole meurt à l’âge de 33 ans d’un arrêt cardiaque.

Durant la saison 2013, alors que Susie Wolff poussait avec insistance pour être promu comme une pilote en formule 1, notre pilote Français de chez Toro-Roso Jean-Éric Vergne déclare la chose suivante (texte issu de sport 24), le figaro:

«Une femme en F1 ? Je n’y crois pas» «  «ne me faites pas passer pour un sexiste, car j’adorerais voir une femme en F1. Mais est-ce qu’on voit des femmes face à Federer ou Nadal en tennis ou des filles dans une équipe de foot masculine ? La F1 reste un sport très physique.».

Même s’il est vrai que le monde de la f1 est un milieu exigeant qu’est-ce qui pourrait empêcher une femme de devenir pilote à part entière de la F1. A priori rien même si Romain Grosjean met en avant des raisons plus physiologiques (texte issu de sport 24), le figaro :

«On entend souvent dire que la F1 n’est pas un sport très exigeant physiquement, mais on peut perdre plus de 4 kilos sur une course. On ne part pas à égalité de chances.»

Vettel vs Wolff

Susie Wolff en rage, parce que le monde de la F1 s’oppose à l’entrée d’une femme dans le paddock comme pilote à part entière mais elle a émis une comparaison assez subtile :

« Regardez la taille de Sebastian Vettel voyez-vous un grand homme musclé? ». La phrase mérite à réflexion. Doit-on forcement être musclé dans le sport moderne pour pouvoir devenir un pilote de formule 1 ? Par ailleurs Vettel fait 64 kg pour 1,76 m d’un autre côté Susie Wolff fait 53 kg pour 1,68. Je vous laisse faire votre avis et votre propre analyse.

Si le milieu du sport automobile connaît le nom de Wolff c’est aussi parce que l’Ecossaise est mariée à l’actuel président de course de chez Mercedes Toto Wolff. Ne vous y tromper pas, même si elle est pistonnée c’est une pilote méritante.

A l’heure actuelle, les paddocks autorisent des femmes comme directrice de course. C’est le cas de Monisha Kaltenborn et une certaine Claire Williams, directrice adjointe de course de Williams F1.

Pour en conclure sur cette analyse, Christian Horner estime que l’arrivée d’une femme dans le monde de la F1 n’est juste qu’une question de temps. Seul le temps nous dira si la F1 innovera à nouveau.

Auteur: Alex

Partager cet article sur :