Une nouvelle ère de la Formule 1 s’est ouverte dimanche à Melbourne

ferrari F1
 
1 Like(s)

C’est l’incertitude qui régnait au départ de ce premier grand prix de Formule 1 saison 2014. Si certains observateurs annonçaient de nombreux abandons – la possibilité qu’aucune voiture ne termine la course a même été envisagée, tant les essais hivernaux ont été incertains pour les motoristes – la course d’ouverture du championnat a tout de même rassuré.

Les abandons

Certes, il y eût des abandons et non des moindres, Hamilton et Vettel OUT après 5 tours (sic), mais le pire a été évité; ce premier grand prix n’a pas été la mascarade tant redoutée.

Quatorze voitures rejoindront finalement la ligne d’arrivée, dont six sur problèmes liés au moteur, enfin, disons plutôt de P.U. pour Power Unit (moteur thermique et moteur électrique).

Le Power Unit

Car il faudra vous y habituer à ces nouveaux moteurs hybrides. Dorénavant, un moteur ne casse plus en lâchant une épaisse fumée blanche, c’est l’électronique, le système électrique qui font défaut.

Ce dimanche, nous avons enfin pu découvrir le rendu sonore de ces nouvelles monoplaces lancées dans la meute à toute vitesse. Le résultat est quelque peu décevant. Ca ronronne, ça siffle.. mais où est passé le son strident des V8 ? Vijay Mallya et tonton Bernie n’avaient pas tort, ils nous ont volé l’âme de la F1 !

Le système de récupération d’énergie, la gestion intelligente de la consommation d’essence.. voilà ce à quoi les fans devront s’habituer.

L’essence de la F1 remis en cause

Mais attention à ne pas perdre l’essence même de ce sport ! Ce qui a toujours fait la particularité de ce sport mécanique, c’est la recherche de la performance pure, et non la gestion de l’électronique.

Et malheureusement, nous étions très loin de cet esprit à Melbourne.. Ce fût une course d’attente, une course d’endurance dirons certains – et ils n’auront pas torts

Après un début à rebondissement prometteur, quelle ne fut pas la déception de voir la course se transformer en une longue procession où la stratégie allait l’emporter sur le sport.

Rendez vous à Sepang

La question se pose alors. Assisterons nous enfin à une course d’attaquant lors du prochain grand prix ? .. Réponse dans une semaine à Sepang pour le GP de Malaisie !

Sébastien – Visitez aussi mon site pour rester en forme www.fitness-forme.com

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Sebastien

Rédacteur Musculation et Formule 1

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Avatar

    Ce qui frappe en premier c’est le bruit des moteurs ! ça ma choqué des F1 qui font des bruits de 4L !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *