Sport stacking

Sport Stacking
 
2 Like(s)

Le sport stacking, entre rapidité et coordination, découverte d’un sport atypique.

Melissa Gomez est une jeune femme qui fait partie de l’équipe nationale de Sport Stacking américaine. Elle a remporté dans cette discipline deux titres majeures au Etats-Unis en 2014 et 2016.

Le Sport stacking a, en effet, connu ces dernières années, un nouvel élan, le faisant passer d’une simple activité, un loisir, à un véritable sport. 

Melissa Gomez

1- Qu’est ce que le Sport Stacking?

Le Sport Stacking est un sport d’origine américaine qui se joue individuellement ou en équipe. Ce sport consiste à empiler le plus rapidement possible des gobelets en respectant un schéma préalablement défini. 

Il existe différents schémas à réaliser avec les cups, le nom que l’on donne aux gobelets. Le plus classique est le 3-3-3, c’est à dire neuf gobelets. L’objectif que doivent se fixer les stackers, le nom que l’on donne aux joueurs, est de réaliser un Upstack, soit une pyramide, à l’aide des gobelets tout en essayant de réaliser cette figure le plus rapidement possible.

Le principe est le même pour les autres schémas, seul le nombre de gobelets change. Ainsi, l’épreuve reine de ce sport se joue avec douze gobelets, le Cycle Stack. Le record mondial pour cette épreuve est détenu par William Orrell qui a réalisé le Cycle Stack en moins de cinq secondes (4,578 exactement)!

Cette discipline a été imaginée par Wayne Godinet. Les premières compétitions se sont déroulées en 1998 en Californie.

Sport Stacking

2- Un équipement spécial 

Le sport stacking, malgré les apparences, se pratique avec un équipement qui lui est propre. 

Ainsi, le stacker doit impérativement se fournir en gobelets au prêt de la seule marque officielle qui existe, Speed Stacks, approuvée par la World Sport Stacking Association (WSSA). Ces gobelets se caractérisent par un trou et un rebord à l’intérieur de la paroi pour éviter que ces derniers ne collent entre eux lorsqu’ils sont assemblés.

Enfin, pour mesurer sa performance, le stacker devra également se tourner vers Speed Stacks pour acquérir le système officiel de chronométrage.

Speed Sport Stacking Cups

3- Un sport aux vertus multiples

Mis à part l’adrénaline que procure ce sport, le stacking, selon plusieurs études scientifiques, tend à améliorer l’ambidextrie ainsi que la coordination oeil-main des joueurs. 

En effet, la vue doit être en coordination constante et parfaite avec le mouvement des mains pour permettre au joueur de réaliser de bonnes performances.

Les études démontrent qu’une pratique régulière de cette discipline améliore entre autre le temps de réaction des joueurs qui deviennent donc, de ce fait, plus prompts à réagir.

4- Développement du sport 

Sous l’impulsion de la WSSA depuis 2004, le sport stacking n’a eu de cesse de se professionnaliser et de se structurer. 

Cette année, bien que les championnats du monde à Singapour soient annulés à cause du Coronavirus, une compétition junior se tiendra début août au Etats-Unis, compétition qui a révélé Melissa Gomez en 2015.

Par ailleurs, le sport Stacking est depuis quelques années très populaire sur la toile, notamment sur le réseau social YouTube. Sur ce dernier, des centaines de milliers de jeunes ont déjà filmé leur exploits et semblent prendre goût à ce nouveau sport.

Le digital a donc permis à ce sport, encore tout jeune, de toucher un plus large public et de sortir de son unique modèle américain. Il a réussi, notamment à séduire un public d’adolescents ou de jeunes adultes.  Le Sport Stacking doit maintenant terminer sa mue et s’exporter physiquement en Occident où il pourra sans doute compter sur de nouveaux adeptes tout aussi brillants à l’instar de Melissa Gomez.

En France, il est encore difficile de trouver des associations de Sport Stacking mais nous avons le champion d’Europe de Stone stacking 🙂

http://www.leparisien.fr/societe/un-francais-sacre-champion-d-europe-d-empilement-de-pierres-22-04-2019-8058021.php

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Gabriel Moser

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *