Roland-Garros : Gulbis, 6 ans après!

Gulbis impressionnant
 
2 Like(s)

Ce dimanche 1er Juin s’est déroulé les premiers huitièmes de finales et on a pu voir notamment la qualification d’Ernest Gulbis pour les quarts de finale face à Roger Federer, 6 ans après son premier quart de finale en grand chelem, en plus de l’élimination expéditive de Jo-Wilfried Tsonga aux dépens de Novak Djokovic. Retour sur le dernier jour de la première semaine à Roland Garros.

Gulbis, la renaissance

Depuis son épopée lors du Roland Garros 2008, l’ayant mené en quart de finale face à Novak Djokovic, le letton avait des résultats plutôt médiocres exceptés quelques exploits sans lendemain comme la victoire à Wimbledon face à Tomas Berdych en 2012. Cependant depuis qu’il travaille avec Gunter Bresnik, le natif de Riga est beaucoup plus sérieux et impliqué et cela paye surtout cette saison où il a retrouvé le top 20 du classement mondial. Et pour preuve, il affrontait aujourd’hui le suisse Roger Federer, présent en quart de finale de Roland depuis 2004. Et pourtant le vainqueur de l’édition 2009 a du plier sous les revers millimétrés du letton et  son toucher spectaculaire sur le score de 6/7 7/6 6/2 4/6 6/3. Un match qui restera sûrement comme un des plus intéressants de la quinzaine, avec un jeu très attrayant pratiqué de la part des deux joueurs. Ernest Gulbis rencontrera donc en quart de finale le tchèque Berdych qui s’est imposé en 3 manches face au géant américain John Isner.

Djokovic, trop fort pour Tsonga

La montagne a accouché d’une souris pour cette affiche entre Tsonga et Djokovic qui a vu la victoire du serbe sur un score fleuve 6/1 6/4 6/1 en seulement 1 h 29. Le numéro 2 mondial et favori de cette édition, a réalisé un match solide, réalisant que très peu de fautes directes (18) et n’a pas été inquiété une seule fois par le français qui a lui réalisé 38 fautes directes. Après un match difficile face au croate Cilic, Nole a montré qu’il était bel et bien présent et qu’il sera fin prêt pour aborder mardi son quart de finale face à Milos Raonic qui a écarté l’espagnol Marcel Granollers 6/3 6/3 6/3. Avec cette victoire, Novak Djokovic participera à son 20 ème quart de finale en grand chelem consécutif, un contraste important avec son futur adversaire qui jouera son premier quart de finale mardi porte d’Auteuil.

Parmentier battue, le retour sur terre

La française, qui affrontait aujourd’hui Garbine Muguruza a du s’incliner pour son premier huitième de finale sur le court Phillipe Chatrier 6/4 6/2. Cette fois-ci, il n’y aura pas eu de remontée spectaculaire pour celle qui avait bénéficiée d’une wild-card pour participer au grand tableau. On peut tout de même lui tirer un grand coup de chapeau pour son parcours, et on peut lui souhaiter que du positif pour les tournois à venir. Muguruza rencontrera quant à elle la grande favorite de cette édition, Maria Sharapova, qui a remporté difficilement son match face à Samantha Stosur.

Les matchs du lundi

Les français auront évidemment tous le regard ciblé sur le match du dernier français, hommes et femmes confondus, c’est à dire Gael Monfils qui sera opposé à  Guillermo Garcia-Lopez en huitième de finale, un véritable spécialiste de la terre battue qui possède un magnifique revers à une main. La clé pour Gael sera de prendre le jeu à son compte et de probablement plutôt rechercher la diagonale côté coup droit qui est le point fort du français.

Le tenant du titre, Rafael Nadal jouera son huitième face à un adversaire visiblement non-dangereux en la personne de Dusan Lajovic, qui a tout de même remporté tout ses matchs sans concéder la moindre manche. Le match du jour opposera Fernando Verdasco à Andy Murray, qui a fini par l’emporter aujourd’hui face à l’allemand Philip Kohlshreiber 12/10 dans la 5 ème manche malgré le match exceptionnel du natif d’Augsbourg.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder

Auteur: Mehdi

Etudiant en formation pour devenir Préparateur physique , spécialiste tennis et football.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *