J’ai testé pour vous les tennis Artengo TS910

tennis artengo ts910
 
2 Like(s)

Vous voulez une description courte ou toute l’histoire ?

Pour la 1ère option, rendez-vous en bas du site, pour la seconde, c’est parti.

Ancien 15/2, et habitant désormais en Irlande, le tennis n’étant pas le sport national (combien suivent toujours? :)), je dois avouer que j’avais laissé un peu tomber la raquette en m’orientant vers le basket tout d’abord et désormais le foot en salle… mais comme tous les ans, il y a eu Roland Garros dernièrement et puis Wimbeldon donc, comme tous les ans…, ca titille de s’y remettre.

Quand j’ai reçu en cadeau les Artengo TS910 (que vous pouvez voir là: Artengo TS910), ça a été clairement l’occasion de rechausser les tennis et d’essayer de retrouver des sensations.

tennis artengo test

A 10mn d’entrer sur le cours, dans les vestiaires, la première réflexion que je me suis faite a été : « ah tiens c’est marrant on dirait que j’enfile un pneu… » !

En effet, entre la couleur grise et les différentes couches de cuir qui entourent la chaussure, plus la rigidité de la chaussure au premier contact, comme avec toutes les chaussures neuves un peu robustes, j’ai pensé à Schumacher…

Dés les premiers pas, on ressent un peu cette rigidité. Puis au fur et à mesure, le pied se fait sa place tranquillement et est agréablement posé sur le sol avec une bonne surface de contact et un systéme d’amorti, ma foi trés agréable…

Arrivés sur le cours de tennis, on avait oublié de demander qui il fallait virer – car même si c’est pas le sport national, les joueurs lâchent pas leur terrain comme ça… ou alors il n’y a pas assez de cours en Irlande, mais c’est un autre débat – pour pouvoir prendre leur place et commencer enfin à taper la balle aprés tant de mois passés sans jouer. Du coup, bibi est allé en courant à l’acceuil. Là, j’ai pu confirmer les premières sensations de maintien et je sentais que la rigidité, qui faisait presque mal au départ sur une petite surface du pied, se dissipait.

Ensuite sur le cours, ca n’a été que du bon feeling avec un grand avantage pour moi qui suis un peu fragile de la cheville, à savoir « l’assise » du pied dans la chaussure permettant au pied, une fois sa place trouvée, de faire sentir à sa copine la cheville, qu’ils allaient pouvoir envoyer du lourd toujours grâce à ce maintien efficace et confortable, car la sensation de rigidité a complétement  disparu par la suite…

Donc, un trés bon premier feeling avec ces chaussures de la gamme Artengo, mais comme chacun sait, il ne faut pas dire qu’on a gagné tant que la balle de match n’est pas terminée, et une bonne chaussure se juge aussi sur la durée (usure etc…). A suivre donc, et je ne manquerai pas de vous faire part de changements de confort si cela évolue avec le temps !

Voici, pour ceux qui voulaient une version courte un topo plus commercial de la chaussure:
Maintien, amorti, résistance… Des avantages non négligeables pour la pratique des sports de raquette et plus particulièrement du tennis.

Artengo a développé une nouvelle gamme innovante de chaussures qui répond à toutes les attentes.

Que vous recherchiez de la vitesse, de la résistance ou de l’adhérence… Il y a forcément une chaussure Artengo pour vous !

Réveillez le Nadal, le Djokovic ou encore le Federer qui sommeille en vous ! (Je vous avais dit que c’était commercial 🙂 )

Plus d’infos par ici :

– La gamme Artengo

– La page facebook : Artengo

– Twitter : Artengo

– Pinterest : Artengo

 

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: David

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *