Week 14 : Ravens et Dolphins au coude à coude, les Chiefs relèvent la tête, les Browns étonnent.

 
0 Like(s)

Au programme cette semaine, de nombreux matchs qui ont une influence directe sur le classement, en vue des play offs. Sans plus tarder, place aux résumés et analyses du Thursday Night Footall, puis des matchs du dimanche.

 

Texans vs. Jaguars : On commence donc avec un match sans grande importance, qui oppose deux franchises battues dans la course aux play offs. Petit attrait tout de même, le retour de QB Schaub « on the field », qui nous livre une prestation très moyenne : 17/29 pour 198 avec 1TD mais également une interception. Pour compléter cela, Keenum n’a pas fait mieux : 16/29 pour 159y, 1TD et 1INT pour le rookie. En défense, les Jaguars ne sont pas une référence, mais le MLB Posluszny impressionne, avec 10 plaquages. En attaque, QB Henne tire son épingle du jeu malgré peu de yards accumulés : 12/27 pour 117 yards mais 2 TD, bien aidé par les 103y au sol de Jones-Drew. Houston n’y arrive décidément pas. Houston 20-27 Jacksonville.

 

Vikings vs. Ravens : Ce premier match du dimanche est important pour les play offs en AFC, et Minnesota ne compte pas se laisser marcher dessus, malgré une élimination certaine. Coup dur pour les Vikings, qui voient RB Peterson quitter le terrain sur une civière, avec un nouveau soucis à la jambe. En attaque, QB Flacco a alterné le bon et le moins bon : 28/50 au final, pour 245y et 3TD mais avec 3 interceptions. Bref, il ne s’est pas passé grand chose pendant 3 QT, avec un TD de Dickson contre 2 FG de Wlash. Et puis il y a eu ce fameux QT4 ! TD de Simpson à la réception d’un passe de Cassel, réponse de Flacco pour PittaGerhart prend ses responsabilités en inscrivant un TD au sol de 41y, mais Jones ne se laisse pas impressionner et répond d’un retour de kick off de 77y qui finit dans la end zone. On ne perd pas de temps, et Patterson est trouvé par Cassel d’une passe de 79y. Le dernier mot reviendra à Brown, à la réception d’une passe de Flacco. Minnesota 26-29 Baltimore.

 

Colts vs. Bengals ; On est en AFC, autant y rester. Indi n’a besoin que d’une victoire pour remporter leur division dès ce soir, mais la tache s’annonce rude. Malgré une excellente performance de QB Luck, avec 29/46 pour 326y et 4TD, Dalton lui répond de la plus belle des manières : 3TD et 275y lancés, aucun interception non plus. En défense, Burfict est toujours autant présent pour les Bengals avec ses 6 plaquages, et le séduisant front 7 des Bengals contient parfaitement le jeu au sol d’Indi : 32y pour Luck, 20 pour Richardson et 11 pour Brown. En face, les Bengals sont plus efficaces : Bernard effleure la barre des 100y (99), et Green-Ellis reste crucial, en cumulant 48y et 2TD en 17 portés. Stat révélatrice du soucis défensif des Colts : le meilleur plaqueur est SS Bathea, avec 10 unités. Indianapolis 28-42 Cincinnati.

 

Falcons vs. Packers : QB Flynn est-il en mesure de maintenir GB en vie en vue des play offs ? Même face à des Falcons amoindris, cela démarre très mal. Un premier drive de 9 minutes conclut par un TD au sol de Lacy, puis plus grand chose. Avec une défense d’Atlanta aux abois, et le rookie OLB Worrilow en feu (7 plaquages solo, 5 aides au plaquage, 1.5 sack), l’attaque de Green Bay souffre. QB Ryan semble alors retrouver un peu d’allant, et trouve successivement Davis et Gonzales, pour repasser devant au score. Au final, il cumulera plus de 200y à la passe (206) pour 2TD et 1INT. Au sol, Jackson fait son match avec 71y en 15 portés, mais Lacy lui répond bien pour GB avec 65y en 20 portés. Encore une fois, Crosby sera primordial pour maintenir les Packers dans le match avec 3 FG, et Flynn concluera par une passe de TD pour Quarless dans le dernier QT. Atlanta 21-22 Green Bay.

 

Browns vs. Patriots : Encore un match où une franchise quasiment qualifiée affronte un battu. Pourtant, ce sont bien les joueurs de Cleveland qui prennent les devants, en réalisant une entame de match parfaite, et avec un QB Campbell en forme impressionnante : 29/44 pour 391y et 3TD. Ajoutez à cela deux FG de Cundiff, et les Patriots se retrouvent au pied du mur. Comble de la malchance, Gronkowski se blesse de nouveau à la jambe et doit quitter ses partenaire, en étant dans l’impossibilité de poser le pied au sol. Malgré une fiche moyenne, avec 32/52 pour 418y, 2TD mais 1INT, Brady fait considérablement avancer son attaque, et ça profite à RB Vereen qui y va de son TD. Alors menés de 13 points, les Patriots réagissent, et les sauveurs du jour se nomment Edelman (surnommé Minitron par Brady – en référence au surnom du WR des Lions Calvin Johnson) et Amendola, qui permettent aux Patriots de prendre l’avantage. Cleveland 26-27 New England.

 

Raiders vs. Jets : Après 3 défaites de rang, New York va-t-il se réveiller, face à une franchise en plein doute ? A la tête de l’attaque des Raiders, c’est bien le rookie McGloin qui est titularisé, et il réalise un match plutôt correct : 18/31 pour 245y, 2TD et 1INT, remplacé durant un drive par Pryor, qui se contente d’un 2/5 pour 20y. En face, Geno Smith n’est toujours pas au top, avec 16/2 pour 219y, 1TD et 1INT, mais c’est correct. La satisfaction du soir vient du FB des RaidersReece, qui cumule 123y et 1TD. Malgré un ultime TD de Rivera, ce sont les bien les Jets qui restent devant à la marque. Oakland 27-37 New York.

 

Lions vs. Eagles : Sous des conditions franchement dantesque, ce match s’annonçait de grande importance en vue des play offs en NFC. Avec 10 bons cm de neige fraîche sur le terrain, et des chutes constantes durant tout le match, le jeu était franchement compliqué à déployer. Petit événement, avec la première interception lancée par QB Foles cette saison. Vu la couche de neige, aucun coup de pied de transformation n’a été tenté après les TD, et les attaques ont du se déployer pour tenter des transformations à deux points. Au final, c’est RB McCoy qui tire son épingle du jeu en cumulant 217y au sol en 29 tentatives, et 2TD. En face, QB Stafford limite les dégâts avec 148y (10/29, 0TD 0INT), mais le jeu au sol est moins prolifique, avec 69y pour Bell. Ajoutez à cela un TD au sol de Polk, puis un de Foles, et l’écart est creusé. Detroit 20-34 Philadelphie.

 

Dolphins vs. Steelers : Défaite interdite pour les deux franchises, qui veulent rester dans la course en AFC. Sous la neige aussi à Pittsburgh, le match s’annonce tendu. Malgré un Tannehill en demie-teinte, avec 15/25 pour 160y 2TD et 1INT, les Dolphins prennent les devants dans ce choc. En face, le rookie RB Bell  a toujours du mal derrière une OLine en manque de repères (58y au sol). Le grand gagnant du soir reste TE Clay, qui a cumulé 75y pour 5 réceptions, et 1TD. Du côté des Steelers, le trio magique s’appelle Brown – Miller – Cotchery (77y 1TD – 56y – 43y 1TD), et malgré l’interception remontée pour TD par Polamalu, les Steelers feront la course derrière. Après un ultime FG encaissé, il restait peu de temps aux joueurs de Pittsburgh pour créer la surprise. A 80y de la end-zone adverse, et sans temps au chrono, l’équipe se lance dans un jeu de passe latérales et en arrières, qui terminent sur une course de Brown de 66 y qui termine sa course en end-zone…. Tout le Heinz Field y croit !! Mais le receveur a mis son petit orteil en dehors des limite du terrain à 10y de de l’en but. Miami 34-28 Pittsburgh.

 

Bills vs. Buccaneers : Encore un match qui n’aura aucune incidence sur la tenue des prochains play-offs, mais qui est riche d’enseignements pour l’avenir, avec cet affrontement entre QB rookie : EJ Manuel vs. M. Glennon. Le premier, pour Buffalo, réalise un match catastrophique, comme l’ensemble de l’attaque. Une OLine qui protège mal, qui n’ouvre pas les trous pour le jeu de course, et la fiche est catastrophique : 18/33 et 184y pour 4 INT, sans TD pour le QB, 29y au sol pour Manuel, seulement 22 pour Spiller et 12 pour Jackson. Ajoutez à cela 7 sacks, et la soirée est complète. En face, on ne peut pas dire que Glennon réalise un match parfait, loin de là : 9/25 pour 90y, avec 2TD et 2INT pour le joueur de Tampa, c’est faible ! Au sol, Rainey sauve le match avec 127y au compteur, dont un TD de 80y. Buffalo 6-27 Tampa Bay.

 

Chiefs vs. Redskins : Après 3 défaites de rang, Kansas City allait-il plonger, ou enfin relever la tête face à de faibles Redskins  ? On ne peut pas dire que Kansas ait fait dans la demie-mesure … même pas en laissant un quart-temps de suspens : QB Smith réalise une prestation correcte, avec 14/20 pour 137y et 2TD, tandis que Charles déroule au sol, avec 151y en 19 portés, dont 1 TD. En face, Griffin III ne réalise pas une prestation médiocre, mais on était habitué à mieux … 12/26 et 164y pour 1TD et 1INT pour le QB de DC. Au sol, c’est plus compliqué face à une belle défense, avec seulement 31y pour Morris et 29 pour RG III. La stat impressionnante du jour est à mettre à l’actif de la special team des Chiefs : 321yards au total de return (punt, kick off) et 2TD de McCluster et Demps. Vous l’aurez compris, Kansas se relance face à une équipe « faible ». Kansas City 45-10 Washington.

 

Titans vs. Broncos : Avec une victoire, les joueurs de Denver peuvent confirmer leur place en play off. Le match comme de fort belle manière pour les Titans, qui ne se laissent pas impressionner, et qui étonnent même. QB Fitzpatrick précis dans l’ensemble, avec 13/24 pour 172y 1TD et 1INT, mais un jeu au sol toujours faible avec 46y pour Greene (2TD) et Johnson (1TD). En défense, 6 joueurs cumulent plus de 5 plaquages solo (Fokou, Griffin, Verner, Pollard, Brown et McCourty). Mais il ne faut pas se cacher, Denver n’a pas douté longtemps. Un premier quart-temps où la caisse a été limitée (14-10), et puis du mieux. Manning trouve enfin son rythme de croisière, puis enchaîne : 39/59 pour 397y avec 4TD, c’est du lourd ! Au sol, Moreno et Ball complète de belle manière (78y et 77y, avec 1TD chacun). Mention spéciale à Decker, qui cumule encore une fois 117y à la réception, en 8 catchs, avec 1TD. Bref, Denver ne doute toujours pas. Tennessee 28-51 Denver.

 

Rams vs. Cardinals : Malgré un début de saison compliqué, les joueurs d’Arizona se réveillent depuis quelques temps, et sont en bonne voie pour retourner en play offs. D’ailleurs, on ne peut pas dire que l’adversaire du soir soit efficace offensivement. QB Clemens cumule les mauvais choix, avec au final un petit 16/27 pour 181y pour 2INT, et aucun point marqué. Au sol, ce n’est pas beaucoup plus séduisant : 56y pour Austin, et 25 pour Stacy (1TD). En face, Palmer est de plus en plus constant, et ça aide : 27/32 et 269y avec 1TD. Ajoutez à cela un jeu au sol solide, sans être extraordinaire (11 courses et 46 yards pour Ellington, 41y en 17 portés pour Mendenhall, avec 1TD chacun). Mention très spéciale au défenseur des Cardinals, ILB Dansby qui cumule 8 plaquages solo, 1 sack et une interception remontée sur 23y pour TD. Les Cardinals continuent leur bonne fin de saison sans trembler. St Louis 10-30 Arizona.

 

Giants vs. Chargers : Pour gagner un match de football américain, il y a deux solutions : une grosse défense qui n’encaisse pas beaucoup de points, ou une énorme attaque, qui répond coup pour coup à l’adversaire. Le soucis, c’est que New York n’a rien en ce moment. En défense, c’est portes ouvertes : 21/28 pour 249y et 3TD pour QB Rivers, 103y au sol et 1TD pour RB Mathews et 3 FG passés pour K Novak. En attaque, ce n’est guère plus reluisant : Manning se contente d’une 20/32 pour 259y avec 1TD mais 2INT, et le runs sont tenus sous la barre des 100y : 81 pour Brown et 11 pour Hillis (1TD). Ajoutez à cela 72y de pénalité (7 flags), et la boucle est bouclée. New York 14-37 San Diego.

 

Seahawks vs. 49ers : Il y a des matchs qui sentent bon le mois de janvier, qui nous font penser aux play-offs. Et celui ci en fait partie. QB Kaepernick est-il en mesure de faire tomber les Seahawks, qui n’ont chuté qu’une fois cette saison ? QB Wilson peut-il mettre à mal la belle défense des Niners ? Côté QB, les stats sont semblables : 199y à 15/25, 1TD et 1INT pour Wilson, contre 175y à 15/29 1TD 1INT pour Kaepernick. Le record du soir revient à Dawson, kicker des Niners qui en passe 4 de suite, et qui devient le premier kicker de la franchise à inscrire 20 FG de rang. Au sol, c’est Frank Gore qui s’illustre : 110 en 17 portés, dont une course de 51 yards. En face, Lynch doit « se contenter » de 72y et 1TD… trop peu face à la belle mécanique de San Francisco, qui reste invaincue contre les équipes de l’ouest à domicile depuis octobre 2008. Seattle 17-19 San Francisco.

 

Panthers vs. Saints : Pour bien conclure cette soirée, place à un choc qui fait également penser aux play offs, avec deux équipes en forme du moment. Même face à une belle défense, QB Newton reste efficace, avec 22/34 pour 160y et 1TD, en ajoutant 48y au sol. Mais avec 35y de pénalité, et 5 sacks concédés pour 59y de perdus, l’attaque a du mal à avancer. En face, QB Brees ne se fait pas prier pour montrer l’étendu de ses talents : 30/42 pour 313y avec 4TD, ce qui laisse des stats amusantes au jeu au sol : 38y pour Sproles, en une seule course, et 14y pour Thomas (7 courses). Vous l’aurez compris, la série de 8 victoires de rang pour Carolina s’arrête ce soir, la faute à un manque d’efficacité offensive : 2 FG lors du QT1 et … un petit TD à quelques instants de la fin du match. Carolina 13 – 31 New Orleans.

 

Rendez-vous demain pour un résumé du Monday Night Football (Dallas vs. Chicago), mais aussi et surtout pour un point complet sur les classements et les probables qualifications en play offs, à 3 matchs du terme de la saison !

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *