Thanksgiving Night & Preview Week 13

Thanksgiving
 
0 Like(s)

Comme annoncé dans le dernier article, se déroulait hier les fameux matchs de Thanksgiving. Au programme trois matchs donc, Lions vs. Packers, Ravens vs. Steelers et Raiders vs. Cowboys. Du beau jeu en perspective, des regards tournés vers les play offs, et de la tension sont au programme !

 

On commence par ce choc de NFC Nord. Après le match nul contre les Vikings, les Packers ont à coeur de se reprendre. Lors de la dernière titularisation de Flynn, le QB avait inscrit 6 TD …. face à Detroit ! Avec un début de match convaincant, en tenant la balle, QB Stafford et RB Bush faisaient largement avancer l’attaque des Lions. Mais cette première mi-temps fut marquée par les turnovers : fumble de Bush alors en red-zone, fumble de Stafford à 10 yards de sa end-zone, remonté pour TD par Burnett, puis interception sur Stafford de Williams. Bref, les Packers mènent 3-10, et tout le monde a dans la tête une stat implacable : en 6 confrontations, Stafford n’a jamais battu GB. Mais avec un Reggie Bush de gala, qui cumule 117y à la course et 65 à la réception, la tendance pourrait vite s’inverser. Dans un système offensif où Stafford cherche (trop souvent) Johson (6 rec, 101y et 1TD), les autres receveurs doivent se contenter des miettes : 5 receveurs catchent une seule balle, mais 2 sont décisifs et y vont de leur TD : Ogletree et Ross. En défense, la crainte de revoir Flynn inscrire 6 TD est passée : 10/20 pour le QB, pour 139y, aucun TD et 1 interception. Au sol, Lacy esttrès bien contenu par le front7 efficace des Lions, et devra se contenter de 16y en 10 courses ! Avec Suh, Ansah, Fairley et Taylor sur la DL, la OL de GB a du boulot ! Suh y va même de son safety, et LB Levy de son interception, quelque jeux après avoir fait une grossière faute sur un receveur des Packers. Au final, les Packers doivent se contenter de 126 yards en attaque (moins bon total de la saison), de 7 first downs (contre 30 pour les Lions), et de … 10 points (moins bon total de la saison également). Detroit 40-10 Green Bay.

 

On enchaîne avec le Raiders vs. Cowboys, qui a tenu toutes ses promesses. Sur le kick off, le retourneur des Cowboys, Williams, fumble la balle, recouverte et remontée pour TD sur 23y par Jenkins ! La suite du match est plus « standard » : QB McGloin, qui a toujours du mal à être décisif, lance encore une interception, malgré une fiche de 18/30 pour 255 yards (mais aucun point). Au sol, et malgré ses 2 TD, c’est loin d’être brillant pour Jennings, qui cumule 35y en 17 courses. Derrière lui, McFadden doit se contenter de 5 courses, pour un total de 13 y. Alors, problèmes aux postes de QB et RB, ou véritable OL contre-performante ? Les deux mon capitaine ! Penchons-nous sur le cas Cowboys, pas franchement plus séduisant, mais autrement plus efficace ! 23/32 pour 225y, 1TD et aucune interception pour Romo, et un gros match au sol du duo Dunbar – Murray : 82 y en 12 courses pour le premier, 63y en 17 courses et 2 TD pour le second. Moi impressionnant que Johnson (DET), Dez Bryant cumule tout de même 61y à la réception, pour 7 balles catchées. Avec 10 plaquages solo, 2 sacks et un fumble forcé, la grosse performance de la soirée revient au MLB des Raiders : Nick Roach. Malgré ces stats impressionnantes, et une efficacité totale en Red-zone (2/2), Oakland s’incline une fois de plus. Oakland 24-31 Dallas.

 

On termine cette belle nuit par le choc d’AFC Nord, Steelers vs. Ravens. Malgré cette fameuse stat, qui fait de cette rivalité celle la plus disputée de l’histoire de la NFL (5,4 points d’écart en moyenne), le début de match est à sens unique. Pierce et Rice, malgré leurs totaux de yards non élevés (35 et 32) font avancer l’attaque, et Flacco réalise des passes décisives. De plus, CB Ike Taylor a du mal à défendre sur WR Smith, et est souvent sanctionné (holding, pass interference). Smith en profite, et cumule 6 réceptions pour 93y , dont un TD. Quand l’attaque n’y arrive pas ? Aucun problème, place à Justin Tucker, kicker des plus régulier ! 43y, 34y, 38y, 45y et 48y : tout passe ! En face, Roethlisberger a toujours des soucis de précision (ou de play call de Halley, on en doute toujours), et doit se contenter de 28 passes complétées (sur 44 tentées) pour 257y. Quand rien ne va côté Steelers (menés 13-00 tout de même), BigBen cherche (et trouve) TE Heath Miller : 8 réceptions et 86y cette nuit. Autre satisfaction côté Pittsburgh, la belle performance d’un rookie : RB Le’Veon Bell, qui cumule 7 réceptions pour 63y en plus de ses 73y au sol (en 16 courses). En défense, les départs de Reed et Lewis (transfert et retraite) se font sentir côté Ravens, et aucun turnover n’est forcé. Côté Steelers, Polamalu ne réalise pas de coup d’éclat, et sans ses jambes de 20 ans, doit se contenter d’un seul placage. La satisfaction vient de Worilds, jeune OLB et remplacent du mythique Harrison (parti chez les Bengals), qui cumule 6 placages, 4 aides au placage et 1 fumble forcé (non recouvert). Malgré ses 6 placages, CB Allen  a eu beaucoup de mal face au jeu aérien de Flacco. L’ultime possession de ce match sera pour les Steelers, et BigBen trouvera Cotchery dans la end-zone sur une 4ème tentative. 2 points de retard, il faut tenter la conversion à 2 points : Roethlisberger cherche Sanders, qui n’arrive pas à contrôler la balle. L’onside kick de Suisham qui suit est mal tapé, balle Ravens. Nouvelle défaite des Steelers, qui perdent cette bataille dans la course aux play offs. Pittsburgh 20-22 Baltimore.

 

 

Pour la suite des matchs de cette Week 13, rendez – vous dimanche dès 19h (heure française). 

Les Titans (5-6), toujours en course pour la Wild Card AFC, se déplacent chez les Colts (7-4) qui devront se reprendre après la défaite face aux Buccs de la semaine passée.
Pour espérer, même si les chances d’un come back sont minces, les Browns (4-7) devront s’imposer face à des Jaguars guère convaincants (2-9).
La force des grosses équipes est de battre les moins en forme, et d’éviter de douter : les Panthers (8-3) reçoivent les Buccaneers (3-8) : attention à la mauvaise surprise !
Après la victoire des Lions, les Bears (6-5) doivent absolument gagner si ils veulent garder un oeil sur les play offs : déplacement chez les Vikings (2-8-1) étonnants puis désolants la semaine dernière.
Face à la meilleure défense de la ligue, mais l’une des pires attaques, les Patriots (8-3) ne devront pas trembler : ils se déplacent chez les Texans (2-9).
Véritable choc de NFC en vue d’une place en Wild Card, ce Cardinals (7-4) vs. Eagles (6-5) ne qualifiera personne, mais pourrait bien éliminer une franchise de la course aux play offs.
Même cas de figure, mais en AFC, pour ce choc intra-division : malheur au vaincu de Dolphins (5-6) – Jets (5-6).

On passe maintenant aux matchs de 22h (heure française) :
L’une des seules rencontres qui ne sera pas décisive dans la course aux play offs : les Falcons (2-9) se déplacent chez les Bills (4-7).
Les Rams (5-6) espèrent encore une place en Wild Card ? Ca passe obligatoirement par une victoire sur les 49ers (7-4).
Entre Bengals (7-4) et Chargers (5-6), l’enjeu sera présent : les premiers veulent garder la suprématie en AFC Nord, les seconds veulent rester dans la course à la Wild Card AFC.
Revanche du match d’il y a deux semaines, et choc d’AFC Ouest, les Broncos (9-2) se déplacent chez les Chiefs (9-2).

Dernier match du dimanche (2h30 heure française), opposition de vaincus entre Giants (4-7) et Redskins (3-8) : pour le prestige, pour le moral, mais pas pour les play offs !

Et on termine cette Week 13 par le fameux Monday Night Football, qui s’annonce dantesque, et qui a des airs de possible future affiche de finale NFC : les Saints (9-2) se déplacent chez les Seahawks (10-1).

 

On se retrouve dès le début de semaine prochaine pour un recap complet, et un point sur les classements !

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *