Les titans du fight

pompes parfaites
 
3 Like(s)

Le weekend dernier, nous avons pu voir 3 champions régnant sur leur catégorie : Jon Jones dans la catégorie des mi-lourds à l’UFC, Teddy Riner dans le monde du Judo et Wladimir Klitsckho en boxe, catégorie poids lourds. La domination est-elle une bonne ou mauvaise chose ?

Les titans du fight : présentation

  Jon Jones

Jon Jones

Jon Jones

Pour les gens qui ne connaissent pas la UFC Jon Jones est un combattant de l’UFC. Il est devenu le plus jeune champion du monde de l’histoire de l’UFC dans la catégorie des mi-lourds à l’âge de 23 ans. 3 ans plus tard après avoir battu successivement Quinton Jackson, Lyoto Machida, Rashad Evans, Vitor Belfort, Chael Sonnen, Alexander Gustafsson et Glover Teixeira le natif de New York est toujours au sommet de son art. Pourtant le lutteur de formation n’est pas aimé aux USA. Domiciliés au Jackson’s MMA, Jon Jones a été opposé à Rashad Evans comme challenger. Est-ce bizarre de donner une chance au titre à un même pensionnaire où l’on réside ? Je vous laisse faire votre propre idée. Les Américains sont souvent dérangés par son image d’enfant prodige, trop talentueux, trop dominateur. Pourtant à chaque fois que cet athlète de 1,93m et 93 kg rentre dans la cage il offre une prestation 5 étoiles aux spectateurs des shows de la UFC. En Septembre Jon Jones s’impose par décision unanime face au « Mauler », Alexander Gustafsson. Pourtant le combattant Suèdois tient tête au combattant Américain. Pas bien grave pour pour le « Mauler » il aura très probablement une chance au titre face à Jon Jones. Point positif pour Jon Jones, il pourrait devenir la figure de proue de la UFC en quête d’un nouveau combattant vedette après le retrait de Saint-Pierre et la blessure d’Anderson Silva.

Teddy Riner

Teddy-Riner

Teddy Riner

Le roi de la catégorie poids lourds, Teddy Riner est-il invincible ? Certains commencent à se poser la question, depuis le 13 septembre 2010 Teddy Riner ne connaît pas la défaite. Il est à l’heure actuelle le plus jeune champion du monde poids lourds et le plus jeune champion d’Europe poids lourds de l’histoire. Alors qu’il a plus un profil de lourds-légers Teddy Riner compense sa morphologie par un arsenal d’élément technique époustouflant.

En France Teddy Riner est un produit publicitaire présent sur les chaînes TV Française. Powerade, Nike, Adidas se frottent les mains profitant de l’image de l’invincible Français. Le Guadeloupéen est le parrain de l’institut des maladies génétiques qui cherche à trouver des solutions thérapeutiques pour les maladies génétiques. Le champion de judo a une image positive auprès des jeunes enfants il a été élu 9ème au classement du journal de Mickey (ce public rassemble les 7-14 ans). Même si Teddy Riner domine sa catégorie sans de réelles oppositions, Riner est un athlète qui reste disponible auprès de ses fans. Serait l’image parfaite du champion dominant ?

Wladimir Klitsckho

Wladimir_Klitschko

Wladimir Klitschko

17ème défense victorieuse de Wladimir Klitsckho ne laissant aucune chance à Alex Leapai. Wladimir Klitsckho domine la catégorie des poids lourds en détenant les ceintures WBA-IBF-IBO et WBO. Pourtant le géant Ukrainien ne prendrait pas les meilleurs à croire les fans de boxe (Leapai, Pianeta, Rahmann…) les fans restent sur leur faim.

L’Ukrainien souhaite unifier toutes les ceintures de boxe en défiant le vainqueur Chris Arreola vs Bermane Stiverne pour le championnat WBC. Pourtant son grand frère à la retraite Vitali Klitsckho ne souffre pas d’image négative car il a battu les meilleurs pour devenir le meilleur. L’objectif de Wladimir Klitschko est de battre le record de règne de Joe Louis qui est de 12 ans. Star adulé en Allemagne le boxeur Ukrainien se déplace peu pour défendre ses ceintures (sur 65 combats Klitsckho a combattu 16 fois hors de l’Allemagne). Même si Shannon Briggs a « perturbé » la préparation de l’Ukrainien le reprochant de ne pas prendre les meilleurs de la catégorie. Parmi les meilleurs : Dereck Chisora, Tyson Fury, Deontay Wilder…

 

Quelle image renvoient les titans du fight ?

Certains champions ne souffrent pas d’une image négative. Teddy Riner en est le parfait exemple. En se montrant simple, généreux, proche de son public et n’essayant pas de jouer sur son physique pour impressionner, il semble avoir trouvé l’une des solutions pour être à la fois un grand champion et adulé par le public. Ses sponsors le lui rendent bien et les publicités aussi. L’américain et l’ukrainien ont quant à eux plus de difficultés à sortir de leur discipline et de se faire aimer du grand public. Avec des attitudes de conquérant à qui l’on doit tout (Jon Jones, l’enfant prodige) et Pour être un champion dominant et réussir les tournois, l’entrainement et l’encadrement de chaque athlète est primordial.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Anthony

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *