Lewis, triple champion du monde F1

Lewis devient triple champion du monde F1
 
0 Like(s)

Lewis réalise son rêve

C’est fait ! Hamilton est sacré champion du monde pour la 3eme fois. Il égale ainsi Ayrton Senna, son idole d’enfance. C’est au cours d’une course folle que Lewis a finalement remporté la course et a ainsi pu être titré. Un triple champion du monde F1, ça a de la gueule non ? Ils ne sont pas nombreux à avoir autant été titré durant leur carrière de pilotes. Hamilton entre donc dans la cour des grands. On dit toujours qu’à avoir un titre en F1, ce n’est rien, qu’être double champion, c’est bien. Etre triple champion, c’est le summum. Au delà, c’est le nirvanna !

Les titres F1 des pilotes en activité

Vettel a déja eu lui 4 titres grâce à un team F1 au top, en l’occurrence grâce à RedBull qui a dominé durant plusieurs années son sujet. Aujourd’hui, nous sommes dans l’ère Mercedes. Déjà deux titres pilotes et constructeurs remportés. Ils ont du bosser dur pour en arriver là où ils sont et un certain Schumacher n’y est d’ailleurs pas étranger puisqu’il a développé la Mercedes durant de longues années sans toutefois arrivé à gagner. Aujourd’hui, le succès de Mercedes, c’est un peu grâce au dur travail de schumi, il ne faut pas l’oublier !

Actuellement, les 3 boss sont Vettel, Hamilton et Alonso. Ces 3 pilotes se détachent clairement des autres. De part leur expérience, leur intelligence de course, leur agressivité en piste .. Chacun possède son propre point fort. Par exemple, le point fort d’Hamilton c’est son agressivité et sa faculté de conduire à 110%. Ce pilote est le king des qualifs !

Le point fort de Vettel, c’est son pilotage et sa technicité. Le point fort d’Alonso, c’est sa combativité, son intelligence de course. Button est également un pilote hors paire en matière de gestion de course, comme on peut souvent le remarquer lors des courses sous la pluie. Seulement voilà, lui n’a qu’un seul titre. Un titre acquis un peu à l’emporte pièce, faute de concurrence. N’oublions pas que son team avait trouvé une astuce pour lui offrir une monoplace largement au dessus des autres.

Raikkonen quant à lui, manque de constance. Il fait trop d’erreurs en course et se loupe souvent en qualifications. Ce qui fait que son unique titre à mes yeux reflète bien son niveau. On ne peut en dire autant d’Alonso qui devrait selon moi avoir au moins 3 ou 4 titres déjà s’il n’avait pas fait de mauvais choix de carrière !

C’est ainsi, en F1, pour dominer il faut être dans la bonne équipe au bon moment. Si vous n’avez pas une voiture supérieure, vous avez beau vous appeler Alonso ou Dieu, vous ne pourrez être champion du monde. Schumacher a lui été titré à 7 reprises en grande partie grâce à Ferrari qui dominait tout à cette époque. Bien sûr il faut toujours un pilote de talent. D’ailleurs, les top teams ne s’y trompent pas et il n’est pas possible de rejoindre un top team si vous n’avez pas le niveau d’un top pilote.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Sebastien

Rédacteur Musculation et Formule 1

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *