F1 GP Canada 2015

Formula 1 circuit
 
1 Like(s)

Grand prix de Montréal F1 2015

Le duel Rosberg / Hamilton tourne court

Voilà, le grand prix du Canada vient de s’achever. Et sans surprise, c’est bien le britannique Lewis Hamilton qui s’impose. Il assied un peu plus sa domination sur son coéquipier et se dirige tout droit vers un 3eme titre.

Il est étonnant de constater combien Rosberg semble résigner. Sur le podium, celui-ci était tout sourire. En interview, il se disait heureux de cette deuxième place. C’est là qu’on se dit que ce pilote n’a pas la rage de vaincre qu’ont les grands champions du sport automobile. Nico devrait être triste, il ne devrait pas montrer sa bonne humeur face à un résultat.. car il faut bien le reconnaître, il a perdu. La deuxième place étant vraiment le minimum qu’il pouvait viser.

Il ne doit pas oublier qu’il dispose d’une voiture bien supérieure à n’importe quelle autre. Donc, terminer en deuxième position ne devrait pas être vécu comme une satisfaction. C’est un aveu de faiblesse clairement affiché. Rosberg est bien un cran en dessous de Hamilton. Il est certes polyglotte, il est dit-on intelligent car il a appris je ne sais plus combien de langues, il possède une connaissance approfondie en la technique et la technologie en F1, mais cela n’est pas suffisant.

Il lui manque ce petit quelque chose qui fait qu’il pourrait battre Hamilton. La tâche n’est pas aisée car l’anglais est vraiment au sommet de son art. Lewis est en effet très serein. Il sait qu’il dispose du meilleur matériel, et qu’il va pouvoir dérouler ses victoires en dominant à chaque fois un peu plus Rosberg.

Bottas, un podium plein d’espoir

Mais, revenons au grand prix. C’est Bottas qui vient compléter le podium. Il peut remercier son compatriote finlandais qui a eu vraisemblablement le pied trop lourd en sortie d’épingle. Ce n’est pas nouveau que Kimi manque de finesse au niveau de la conduite et cela lui vaut aujourd’hui le podium (sous réserve d’un problème mécanique).

De belles remontées en fin de peloton

Nous avons assisté aujourd’hui à une belle remontée de Vettel et de Massa. Tout deux partaient de la fin de grille. Ils terminent respectivement 5eme et 6eme. Vettel ne pouvait espérer mieux et ce n’est pas son accrochage avec Hulkenberg qui aura changé quoi que ce soit. L’allemand avait une stratégie à double arrêt, stratégie osée mais payante ici à Montréal.

Le calvaire continue chez Mclaren

Une fois n’est pas coutume, du côté des gris, ce n’est pas le gris que l’on broie mais bien le noir ! Deux abandons supplémentaires qu’ils peuvent ajouter à leur tableau de chasse. Trophée peu glorieux, certes. Vivement l’Autriche où McLrane devrait être un peu plus à son aise, le grand prix de Canada étant un circuit moteur où, de toute façon, ils se savaient en difficulté avant même l’entame du week-end.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Sebastien

Rédacteur Musculation et Formule 1

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *