France – Honduras : Allez les bleus, faites moi rêver !

Supportrice sexy pied
 
2 Like(s)

Le dimanche soir, chez moi, c’est cooconing ! Masque, lait hydratant et manucure sont souvent au programme, histoire de m’aider à rentrer de façon douce dans la nouvelle semaine qui s’annonce…oui je sais messieurs, ça vous dépasse complètement tout ça 🙁
Et si ce soir il était hors de question de passer à côté de ce rituel “juste pour regarder le premier match de l’équipe de France”, j’ai anticipé ce moment privilégié, et en est profité -en bonne superstitieuse que je suis- pour dédier ma pédicure du dimanche soir à notre cher pays !

 

1-Chère équipe de France : Et si nous faisions connaissance ?

Autant vous dire que -sans doute comme une bonne partie des francais-es, je ne suis pas hyper enclin à soutenir ma propre équipe ! Et oui, messieurs, j’ai tout de même quelques a priori, quelques blocages, qui sauteront, du moins je l’espère, si ce n’est par le simple jeu que me proposera notre équipe dans les jours (semaines ?) à venir, j’espère que ça le sera par son comportement !

Dans mon esprit, le joli foot français s’est arrêté quelques temps après le 12.07.1998, pour laisser malheureusement place à une équipe irrespectueuse, et un fameux incident de bus (comprenne qui pourra, ou plutôt qui voudra !).

Depuis, chez moi, c’est zéro tolérance pour l’équipe de France et de ce fait, boycotte total de notre équipe depuis pas mal de temps. Cela en énervera sans aucun doute plus d’un, alors sachez messieurs que j’espère sincèrement que l’équipe actuelle saura me redonner l’envie de soutenir les bleus et de suivre leurs aventures tout au long de cette coupe du monde !

Bon de ce fait, la quasi totalité des joueurs s’avère être à mes yeux de parfaits inconnus ! Pas une tête connue, pas un nom qui me parle ( excepté Benzema…). Autant dire que je pars de zéro. J’accepte donc d’activer le bouton Reset de mon cerveau afin de profiter de cette soirée pour me faire une première idée de chacun de ces joueurs, sans préjugé, promis !

 

2. Du rythme, des occasions manquées et … quelques tensions

Durant les 26 premières minutes de jeu, je suis plutôt positivement étonnée : une équipe qui en veut, du rythme dans le jeu, de jolies passes, des vraies tentatives de but côté bleu et surtout un vrai jeu d’équipe ! Alors qu’en face, l’équipe du Honduras me semble assez effacée pour ne pas dire en retrait. Mais, la 27ème minute est marquée par un événement qui va me prouver que nous sommes bien en train de regarder un match de foot : une altercation de joueurs, des croches-pieds, un “double-marchage” sur tibia et surtout un comportement fort masculin : des tensions et un risque de débordements. Automatiquement, je me braque, et me dis que “non quand même ça va pas se terminer par une baston à la 27e minute !!). Et, fort heureusement, toute cette agitation retombera progressivement, calmée par  l’intelligence de  certains joueurs et par l’arbitre.

Les bleus reprennent alors progressivement leurs marques et leur rythme surtout ! Mais malgré tout, le climat tendu et provocateur de certains joueurs reste perceptible : ca se pousse, ca se provoque, et c’est d’ailleurs sur une faute côté Honduras que Benzema pourra offrir à la France son premier but sur penalty et donner ainsi le ton en s’imposant avant la mi-temps. Juste récompense du travail fait jusqu’alors?

Il faut croire que oui. D’ailleurs, la seconde mi-temps se rélève toute aussi belle à regarder : le jeu des bleus continue comme il a commencé, dans l’échange et avec une envie visible d’occuper le terrain. 2 autres buts viendront ainsi naturellement s’ajouter au compteur des bleus.

Au final, la France a gagné, et ça, c’est sans conteste grâce à la pédicure tricolore que je leur ai dédiée ce soir (Mais surtout, ne me dites pas merci !)

 

3- L’info en + : l’info girly

Désormais, à vous Mesdames non adeptes du foot, je tacherai de vous convaincre par un moyen ou par un autre, de l’intérêt de regarder les matchs de la coupe du monde. Et pour la France, ce moyen est survenu à la 77ème minute, et il s’appelle Olivier Giroud. Si ce n’est sa coiffure légèrement pourrie, il s’agit là ma fois d’un argument de taille, fort convaincant de l’intérêt de regarder le foot même (surtout !) quand on est une filllleeeeee 🙂

Beau brun ténébreux au regard mystérieux dont je tombe sous le charme instantanément, il saura vous rendre agréable la pelouse bresilienne (Quand il court, c’est limite si on ne s’imagine pas les ralentis, cheveux au vent, avec une musique à la Tom Jones en fonds sonore 🙂 C’est pour vous dire !).

 

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder

Auteur: Pam Pam Girl

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *