Y’a-t-il trop d’entraineurs étrangers en Europe ?

 
2 Like(s)

Après la déclaration de José Mourinho disant qu’il y a trop de coachs étrangers dans les championnats, je m’interroge sur le fait de savoir s’il y a vraiment trop d’entraineur en Europe. Décryptage.

Angleterre-Allemagne-Espagne : même combat

 En Angleterre on peut remarquer que l’happy one a un tout petit peu tort, il est recensé 8 entraîneurs Anglais, contre 12 entraineurs étrangers. On retrouve les entraîneurs étrangers dans les équipes les plus prestigieuses Arsène Wenger à Arsenal, José Mourinho à Chelsea, Brendan Rodgers à Liverpool et j’en passe.

Les Anglais ont réussi à obtenir des succès satisfaisant au cours des dernières années mais le plus souvent avec des entraîneurs étrangers comme un certain Sir Alex Ferguson ou Roberto di Matteo derniers vainqueurs de la ligue des champions.

En Allemagne on retrouve autant d’entraîneurs étrangers dans la bundesglia par rapport à l’Angleterre.
En Allemagne ce sont 7 entraîneurs qu’on retrouve en première division dont Samy Hyppia (entraineur du Bayer Leverkusen) et Pep Guardiola (B. Munich), cela n’empêche pas aux championnats Allemands de développer à grande vitesse leurs championnats sur le plan Européen.

Concernant la Liga Espagnol 6 entraîneurs étrangers sont sur les bancs du pays hispanique, l’Espagne est un pays qui ramassait les dernières compétitions européennes, mais le problème que l’on peut se poser les étrangers sont-ils meilleurs que les locaux ?

France-Italie en régression

Notre cher championnat de France qui me tient à cœur, en France il n’y a que deux malheureux entraîneurs étrangers, 1 à Valenciennes et 1 autre Monaco. On peut voir nos résultats Européens (pas la peine que je prenne la peine de développer).
En Italie, seuls 4 entraîneurs étrangers exercent, pourtant les effectifs Italiens parviennent à avoir des résultats supérieurs par rapport à nos entraîneurs Français. Mourinho a un peu raison, dans certains championnats on peut remarquer que l’expansion des entraîneurs étrangers est présents :

  • Les championnats où les entraîneurs étrangers y exercent il y a plus de succès.
  • Les championnats où les entraîneurs nationaux (de leur propre pays y figure) y exercent, les résultats sont moins présents.

Doit-on en conclure que les entraîneurs étrangers sont plus efficaces qu’un entraîneur de son propre pays ?

 

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Anthony

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *