Algérie : décès d’un joueur sur le terrain

Albert Ebossé
 
2 Like(s)

Albert Ebossé, attaquant camerounais de la JS Kabylie, est décédé à l’hôpital de Tizi Ouzou, victime d’un jet de projectile à la fin d’un match de championnat perdu par son équipe contre l’USM Alger.

C’est un véritable drame qui s’est déroulé en Algérie, lors du « classico algérien ». Le meilleur buteur de la saison précédente, Albert Ebossé, a perdu la vie. La faute a des « pseudos-supporters », qui ont manifesté leur mécontentement après la défaite de leur équipe, avec des jets de projectiles divers. Le camerounais est tombé sous le coup d’une pierre lancée par ses propres fans.

Quelques minutes plus tôt, il avait soulevé son public en égalisant pour la JSK. Son dernier but. Transporté en urgence à l’hôpital de Tizi Ouzou alors qu’il saignait abondamment, il est décédé peu après son admission, dans les bras de son capitaine Ali Rial : « Je suis abattu, c’est un véritable drame, je ne sais pas si je m’en remettrai. Je n’arrive toujours pas à réaliser qu’on vient de le perdre à jamais« .

Abattu par la nouvelle, le défenseur Djameleddine Benlamri déclarait : « Je ne trouve pas les mots pour exprimer mon chagrin, à part que nos stades ne sont plus sûrs pour pratiquer le football. Pire, ils sont devenus des cimetières ! Il est impensable qu’un joueur ne meurt à cause d’une défaite. C’est une vraie catastrophe et c’est une honte pour notre pays ! »

Le ministre de l’Intérieur algérien, Tayeb Belaiz, a d’ores et déjà ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire.

Un lion ne meurt jamais, il dort.

 

Yannick.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Yannick

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *