Week 16 : Miami et Baltimore dans le doute, Pittsburgh et San Diego toujours vivants.

 
0 Like(s)

Cette avant dernière journée de saison régulière NFL pouvait permettre à 9 équipes de se qualifier pour les play-offs. Au final, bon nombre de surprises, et un total de 8 qualifiés seulement pour les 2 conférences. Sans plus attendre, passons aux analyses des matchs d’hier !

 

Dolphins vs. Bills : Première affiche, et premier match capital pour les play-offs. Orphelins de QB EJ Manuel, tout le monde a un œil sur l’attaque de Buffalo. Et bien c’est sur la défense qu’il faut plus se focaliser. Avec deux QB utilisés, les Dolphins ont eu du mal à trouver le rythme dans cette partie. Tannehill doit se contenter de 82y (10/27) tandis que Mat. Moore atteint péniblement 53y à 2/6, avec 2 interceptions (McKelvin et Leonhard). En attaque donc, les Bills ne brillent pas. Lewis, à l’image de Manuel d’habitude, se débrouille comme il peut (15/25 193y et 1INT), mais le réveil vient de RB Jackson, qui cumule 111 y et 1TD. Ajoutez à cela 4 FG de Carpenter, aucun point encaissé, et l’addition est salée. Miami 0-19 Buffalo.

 

Saints vs. Panthers ; On passe à la NFC, mais le spectre des play offs est toujours présent, avec ce choc au sommet de la division Sud. Comme d’habitude, QB Brees est dans son match, avec 10 receveurs différents trouvés, mais une adresse mise à rude épreuve par une défense appliquée : 30/44 pour 281y, 1TD mais surtout 2 INT (Davis et Kuechly). En face, QB Newton cumule 181y (13/22) avec 1TD et 1INT (Jenkins), mais n’est pas décisif au sol (6 yards). Encore une fois, les stats servent en foot us, mais le plus important est de scorer : 20 first downs pour NO, contre 10 pour Carolina. Au final, une course de 43y de Williams remet les Panthers en piste après un départ mou, et les Saints sont dans le doute. New Orleans 13-17 Carolina.

 

Vikings vs. Bengals : On savait que le match pouvait être piège pour les Bengals. On avait peut être oublié qu’il pouvait tourner à la correction. QB Cassel mal inspiré avec 13/27 pour 114y, un seul TD pour 3INT (dont une remontée pour TD par Rey), et QB Dalton a le temps de s’exprimer. Seulement 24y laissés à Green-Ellis au sol et 20 à Bernard, le reste s’est joué dans les airs. 27/38 au final pour le QB de Cinci, avec 366y au compteur, mais surtout 4 TD (Green deux fois, Gresham et Sanu) et aucune interception. En défense, le LB Burfict a encore montré l’étendue de son talent avec 5 plaquages et 2 sacks, malgré les 2 gros jeux encaissés (passe de TD de 36y pour Wright puis course de Patterson de 35y). Minnesota 14-42 Cincinnati.

 

Broncos vs. Texans : Malheureusement pour QB Schaub, la tâche s’annonce rude. Et dès le début du match, Denver prend la mesure de son adversaire. Malgré des petits totaux au sol : 76y pour Moreno et 32 pour Ball, les Broncos avancent et sont efficaces. 3 FG de Prater au total permettent de concrétiser quasiment chaque drive, quand Manning n’arrive pas au bout. Encore une fois, le futur Hall Of Famer a peu de pitié pour l’adversaire : 32/51 pour 400y et 4TD, qui permettent d’atteindre le nouveau record de 51 TD sur une saison. Denver 37-13 Houston.

 

Titans vs. Jaguars : Passons rapidement sur ce match qui n’avait aucune importance pour la fin de saison. QB Fitzpatrick a cumulé 181y (17/26 pour 1TD 1INT), quand Henne a atteint 237y (24/34 pour 2TD 1INT). Cependant, et malgré un déficit de 10 points en milieu de QT3, les Titans sont revenus dans le match avec 2TD (course de Greene et réception de Washington). Tennessee 20-16 Jacksonville.

 

Colts vs. Chiefs : Un TD à la course de Jamaal Charles de 31 yards … et puis c’est tout ! Encore une fois, Kansas City n’arrive pas à développer son jeu face à une équipe dite « forte ». Match pitoyable de QB Smith, qui se contente de 16/29 pour 153y avec 2 interceptions (deux de Freeman). En face, Luck déroule (26/37 pour 241y 1TD), Brown assure au sol (79y pour 1TD de 51y) et Viniatieri creuse l’écart au pied (3FG de 46, 45 et 30 yards). Indianapolis 23-7 Kansas City.

 

Browns vs. Jets : Dans un match de « battus » pour les play offs, tous les scenari étaient envisageables. Avec un bon début (FG de Cundiff puis TD de Baker), on se disait que les Jets étaient retombés dans leurs travers. Puis QB Geno Smith est apparu, et tient ENFIN son match référence. 20/36 à la passe, pour 214y avec 2TD, sans turnover, mais aussi 48y au sol en 10 courses, avec 1TD (17y). Ajoutez à cela 109y au sol d’Ivory, et ces Jets là ont un sacré niveau. En défense, mention spéciale à CB Milliner, qui cumule 8 plaquages et 1 interception. Mention très spéciale au TE des Browns, le rookie MarQueis Gray, qui a tenté une passe sur un jeu spécial, et qui s’est fait intercepté, dommage ! Cleveland 13-24 New York.

 

Buccaneers vs. Rams : Encore un match qui n’aura pas d’incidence sur les play offs. Notons la fiche propre mais « stérile » de QB Clemens, avec 16/20 à la passe, pour 158 yards. Les belles perfs du soir sont à attribuer à 3 rookies : 104y au sol pour RB Stacy (1TD), 27y au sol pour TD sur une unique reverse pour WR Bailey (et 3 réceptions pour 44y), ainsi que 2 fumbles forcés et 0.5 sack pour OLB Ogletree. En face, QB Glennon survit (16/26 pour 158y 0TD 0INT), mais le jeu au sol ne suit pas (37y pour Rainey). Tampa Bay 13-23 Saint Louis.

 

Cowboys vs. Redskins : Comme annoncé, ce match pouvait être piège également pour Dallas, qui truste une place en play offs. Au sol, les 2 RB se sont rendus coup pour coup, avec 96y pour D. Murray (DAL) et 88 pour Morris (WAS). Même si le franchise QB reste RG III, c’était Cousins qui était aligné, et il a été trop prévisible : 21/36 pour 197y, 1TD et 1INT, mais surtout plus de la moitié des completions pour WR Garcon (11 réceptions pour 21 passes complétées).Romo lui fait taire les critiques, et réalise (enfin) un QT4 « propre » ! Au total, il cumule 226y à 17/27 pour 2TD mais encore 1 interception, mais offre la passe victorieuse à Murray en toute fin de match. Dallas 24-23 Washington.

 

Giants vs. Lions : Depuis quelques temps, Detroit est en plein doute. Face aux Giants, c’est quitte ou double. QB Eli Manning est toujours aussi imprécis (23/42 pour 256y, 1TD et 1INT), et le jeu au sol est terriblement manquant ; 40y pour Brown, 2 pour Pascoe et 1 pour Cox. En face, Stafford n’y arrive plus non plus : 25/42 pour 222 yards, aucun TD lancé, mais 2 INT, dont une remontée pour TD par Hill (38y). Et malgré une défense toujours agressive, avec notamment un Safety de Nick Fairley, les Lions stagnent et sont emmenés en OverTime. Avec ce fumble forcé par Fairley (encore lui!) très tôt, on se dit que Detroit va sortir la tête de l’eau … et bien non. Quelques jeux plus tard, c’est le kicker des Giants, Brown, qui délivre les siens. New York 23-20 Detroit.

 

Cardinals vs. Seahawks : On l’avait annoncé, c’était gros match à venir pour Arizona. Dès le début du match, on se dit que le coup de théâtre peut avoir lieu ce soir. Et si Seattle perdait son invincibilité à domicile de la saison ? QB Wilson loin de la forme étincelante qu’on lui connait, avec 108y à la passe (11/27 avec 1TD et 1INT), et 32 yards au sol, Lynch loin du « beast-mode » habituel avec 71y, et toute l’équipe tremble. En face, Palmer nous sort une fiche incroyable : 13/25 pour 178y, avec 1TD mais surtout 4 interceptions (2 pour Sherman, une pour Chancellor et Smith). Avec seulement 10 first downs conquis, et 2/13 au 3rd down, l’attaque de Seattle était en berne ce soir. A noter le gros match au sol de la paire de RBs Ellington et Mendenhall (64 et 63y, une conversion à 2 points pour l’ex-Steelers). Arizona 17-10 Seattle.

 

Patriots vs. Ravens : Même blessé, QB Flacco avait la confiance de son équipe et de coach Harbaugh pour débuter ce match. Bonne ou mauvaise idée ? Nul ne sait … Au final, Flacco a limité les dégâts, mais n’a pas pu empêcher le pire : 22/38 pour 260y, mais aucun TD et 2 interceptions, 40 yards au sol pour Rice, et aucun point inscrit lors des 3 premiers QT. Puis QB Taylor est entré en match pour préservé Flacco, après son TD inscrit au sol. 1/4 pour le jeune QB, pour 2y, et 39y à la course. En face, Brady a déroulé sans forcer : 14/26 pour 172y et 1TD, et Blount a fait avancer l’attaque, avec 76y pour 2TD. New England 41-7 Baltimore.

 

Steelers vs. Packers : Depuis le début, toutes les conditions sont réunies pour que les Steelers se retrouvent en play offs. Encore faut-il gagner ce soir. Pour les Packers, c’est QB Flynn qui est à la baguette. Trop imprécis sous la pression, il cumule 232y à 21/39 pour 1TD mais 1INT (remontée pour TD par Allen sur 40y). En face, QB Roethlisberger est loin de son meilleur niveau, mais ça avance, avec 16/28 pour 167y, 2TD (Spaeth et Sanders), pour 1 INT (Hawk). A noter la nouvelle blessure de LB Matthews, au poignet, et en sackant Roethlisberger. La belle performance du soir est à attribuer à un RB Rookie, non pas RB Lacy (GB, 84y et 2TD), mais son homologue de Pittsburgh, LeVeon Bell, qui réalise son premier match à plus de 100y (124y et 1TD). Après une dernière possession dans la end-zone de Pittsburgh, les Packers sont obligés de s’avouer vaincus. Pittsburgh 38-31 Green Bay.

 

Raiders vs. Chargers : On parle des Dolphins, des Ravens, on croit au retour des Steelers, mais quid des Chargers pour la course à la Wild Card AFC ? « Still Alive » pourrait-on répondre. Face à Oakland en manque d’inspiration, la bande à Rivers n’a pas tremblé ! Au commandes des Raiders, le rookie QB McGloin, qui cumule 206y à 20/36 pour 1INT, mais surtout un duo de RBs loin d’être au top : 45y pour Jennings et 8 pour McFadden, c’est trop peu. En face, QB Rivers est loin de crever l’écran, avec 19/29 pour 201y, 1TD et 1INT, mais RB Matthews cumule 99y au sol avec 1TD, et Woodhead arrive à 52y. Ajoutez à cela 4 FG de Novak (27, 78, 28 et 33 yards), et l’écart est creusé. Oakland 13-26 San Diego.

 

Bears vs. Eagles : Il y a des matchs entre équipes « équivalentes » qui tournent à la correction et on ne sait pourquoi. Pour une fois, le total de yards au sol de Philadelphie est supérieur à celui à la passe. QB Foles est passé à côté de son match ? Pas du tout ! Avec 21/25 pour 230y 2TD et 0INT, il a été excellent. Cependant, RBs McCoy et Brown se sont amusés dans la défense de Chicago : 133y et 2TD pour le premier, contre 115y et 1TD (de 65y) pour le second. En face, QB Cutler est loin d’être ridicule, mais fait moins bien que Foles,avec 20/35 pour 222y 1TD et 1INT. Ajoutez un Safety de Thornton, et une interception de Boykin remontée pour TD sur 54y, et le score fait mal au crane. Chicago 11-54 Philadelphie.

 

Rendez-vous dès demain pour le résumé du MNF qui aura lieu cette nuit (2h40 heure française), entre San Francisco et Atlanta, puis un point complet sur les classements et les situations possibles lors de l’ultime journée !

 

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *